site : [www.banquemondiale.org->http://www.banquemondiale.org].

08 07, 2009

Réunion Sarkozy/ONG avant G8 : silence de mort sur le sida

Par |2023-11-24T16:14:18+01:00mercredi 8 juillet 2009|Catégories : Archives|Mots-clés : , , , , |

Mardi 7 juillet 2009, Nicolas Sarkozy a réuni à l'Elysée les associations françaises impliquées dans le suivi des travaux du G8, parmi lesquelles 5 associations de lutte contre le sida [[Act Up-Paris, AIDES, Sidaction, Solidarité Sida, Solthis]]. Mais le Président de la République a refusé que soient mentionnés les enjeux sida du sommet qui se tient en Italie, se contentant d'évoquer une éventuelle réunion en septembre.

17 09, 1999

Lusaka : 15 ans de lutte contre le sida pour rien !

Par |2023-11-24T16:18:22+01:00vendredi 17 septembre 1999|Catégories : Archives|Mots-clés : , , , , , , , |

La conférence internationale de Lusaka sur le sida en Afrique aura au moins servi à cela : faire entendre sans équivoque que l'épidémie de sida est bien une catastrophe sanitaire mondiale; une épidémie qui prend des proportions alarmantes, tue des millions de personnes, condamne l'économie et le développement des pays.

01 03, 1999

Prise de conscience à la Banque?

Par |2023-11-24T16:18:31+01:00lundi 1 mars 1999|Catégories : Archives|Mots-clés : , , |

Un an a passé depuis les premières frictions entre Act Up-Paris et les représentants de la Banque mondiale à Abidjan lors de la conférence sur le sida en Afrique. A cette époque la seule réponse de la Banque mondiale -l'un des deux plus gros bailleurs de la lutte contre le sida dans le monde- face à la question de l'accès aux antirétroviraux dans les pays en développement était de s'arquebouter sur un «tout-prévention» moins coûteux. Un an de lobby plus tard, le 11 janvier 1999, deux membres de la commission Nord/Sud d'Act Up-Paris étaient invités à participer à un meeting organisé au siège de la Banque mondiale à Washington par le Gay & Lesbian Organization for the Bank Employees (GLOBE), sur le thème du sida dans les pays en développement. Devant une assemblée composée de représentants de la Banque, homosexuels ou non, spécialisés sur le sida ou non, de responsables politiques résidents à Washington ou non, les militants d'Act Up-Paris ont repris les principales critiques adressées depuis un an à la politique de lutte contre le sida de la Banque mondiale. Sur la base de ce discours ont suivi trois jours de rendez-vous avec les principaux représentants de la Banque engagés sur le sida.

01 11, 1998

Retour du Burkina

Par |2023-11-24T16:18:36+01:00dimanche 1 novembre 1998|Catégories : Archives|Mots-clés : , , |

Burkina Faso : " pays des hommes intègres ". 10 millions d'habitants, plus d'un demi-million de séropos (8%) et une épidémie qui explose : la guerre. Mais une guerre propre, qui ne fait pas de bruit. Les séropos ne disent rien : les séropos n'existent pas. Les résultats des tests sont des secrets bien gardés qui circulent sous les blouses blanches des internes. Au service de gastro-entérologie de l'hôpital de Ouagadougou, on a testé tous les malades, à leur insu, pour voir. Sur 96 tests réalisés, 87 positifs, et aucune annonce. Qu'est-ce qu'on fait ? Rien.

30 06, 1998

Banque Mondiale : des millions de morts de dette

Par |2023-11-24T16:18:38+01:00mardi 30 juin 1998|Catégories : Archives|Mots-clés : , , |

Act Up-Paris a interrompu mardi 30 juin à 17h00 la session "International Funding and Policy" à la suite du discours de M. Madavo, vice-président de la Banque Mondiale pour réclamer un engagement public sur l'accès aux soins et aux traitements dans les pays en developpement. Aux cris de "Release the funds, access for all", quarante activistes [...]