La résistance aux médicaments correspond à l’aptitude d’un micro-organisme ou d’un [parasite-> mot1532] à survivre et même à se reproduire en leur présence, alors que ceux-ci devraient normalement les détruire ou empêcher leur multiplication. Dans le cas du [VIH-> mot445], la résistance à certains [antiviraux->mot352] est due à l’apparition de [mutations->mot237]. Elle impose un changement de traitement et peut aboutir à une [impasse thérapeutique->mot673] avec dégradation de l’état virologique, immunologique et [clinique->mot1659]. Des tests dits [génotypiques->mot188] ou [phénotypiques->mot325] permettent de mettre en évidence ces phénomènes de résistances et de déterminer quelles molécules ont le plus de chance d’être encore efficaces.

11 02, 2004

Chronique, vous avez dit chronique ?

Par |2023-11-24T16:16:38+01:00mercredi 11 février 2004|Catégories : Archives|Mots-clés : , , , |

A force de tourner les pages et de prendre le programme par tous les bouts, on finit tout de même par réaliser qu'il y a quelque chose de bizarre dans la version 2004 de la conférence sur les rétrovirus (CROI). Où sont donc les sessions sur les traitements ? Où est la traditionnelle plénière sur les stratégies antirétrovirales ? Quelqu'un qui aurait fait l'impasse sur les quelques dernières éditions de la CROI ne s'y retrouverait pas du tout.

10 05, 2003

Retour de la CROI

Par |2023-11-24T16:17:06+01:00samedi 10 mai 2003|Catégories : Archives|Mots-clés : , , , , , , , , , , , , , , |

La tenue de la 10ème conférence sur les rétrovirus et les maladies opportunistes (CROI) dans la ville de Boston, aux universités prestigieuses, devait être un bon présage d'une manifestation de haute qualité. Ce fut le cas.

01 03, 2001

Back from Chicago, cru 2001

Par |2023-11-24T16:18:00+01:00jeudi 1 mars 2001|Catégories : Archives|Mots-clés : , , , , , , , , , , , , , , , , , |

Du 4 au 8 février dernier s'est tenue à Chicago la " 8e conférence sur les rétrovirus et les maladies opportunistes ". Cette conférence rassemble tout ce que le milieu du sida compte de chercheurs et de médecins spécialistes. Elle a été conçue pour permettre chaque année aux scientifiques de se rencontrer et de travailler dans la " sérénité ", loin de l'effervescence des conférences mondiales et des tribulations activistes. La tendance de cette huitième année s'inscrit dans la lignée des dernières : après une forte prépondérance de la clinique, la recherche médicale s'oriente de plus en plus vers la compréhension des mécanismes, tant de la cible à combattre, le VIH, que de l'immunité. L'évolution des techniques biomédicales, ces dernières années, se fait sentir dans le domaine du sida comme dans d'autres : la lutte contre le virus passe de plus en plus par une analyse fine du fonctionnement des protéines virales, des mécanismes de l'infection, des stratégies de l'immunité, afin que soient mises au point des molécules capables d'agir suivant un schéma théorique soigneusement élaboré et expérimenté en laboratoire. Le temps du " screening ", de l'essai plus ou moins aléatoire, évolue progressivement vers une pharmacie de synthèse, fine mécanique de la biologie moléculaire.

01 10, 2000

transmission de virus résistants

Par |2023-11-24T16:18:08+01:00dimanche 1 octobre 2000|Catégories : Archives|Mots-clés : , , |

Maladie chronique, il paraît pour qui a de la " chance ". Car ces temps-ci, le VIH mute. Et ce faisant, il échappe à l'action des antirétroviraux les plus communs. Beaucoup d'études menées ces dernières années ont observé ces mutations, et leurs résultats se recoupent. Une dizaine d'entre elles a été présentée sur ce thème à la dernière conférence de Durban cet été. Les observations sont concordantes. Les recommandations peuvent diverger, mais toutes observent les mutations des gènes du VIH.

01 05, 2000

Edito

Par |2023-11-24T08:12:19+01:00lundi 1 mai 2000|Catégories : Act Up-Paris|Mots-clés : , , , , , |

Voilà ce que je ressens actuellement dans l'ensemble du milieu sida, et notamment à Act Up. Partout je vois des militants usés, exaspérés par cette histoire qui se répète : des pouvoirs publics peu mobilisés et toujours à la traîne, des administrations sourdes face aux malades, des laboratoires cyniques.

30 04, 1999

Edito

Par |2023-11-24T16:18:30+01:00vendredi 30 avril 1999|Catégories : Archives|Mots-clés : , , , , , , , , , , , |

Si l'arrivée des trithérapies a marqué une étape importante dans la lutte contre le sida, elle n'en a certainement pas placé le point final. Assez rapidement, les malades ont été confrontés aux inconvénients de ces traitements contraignants. Il y a eu, bien sûr, ce cortège inévitable d'effets secondaires propres à tous les traitements lourds et continus [...]