06 08, 2013

Appeler un chat un chat, et « La Manif Pour Tous » des homophobes

Par |2023-11-24T16:12:11+01:00mardi 6 août 2013|Catégories : Archives|Mots-clés : , , , , |

Hier après-midi, une petite dizaine de militantEs d'Act Up-Paris a zappé la fondation Jérôme-Lejeune, en déversant du faux-sang devant la façade de son siège. La fondation Jérôme-Lejeune est une association homophobe et réactionnaire, qui soutient explicitement "La Manif Pour Tous". Sa responsable de communication est Ludovine de la Rochère, présidente de "La Manif Pour Tous".

17 11, 2010

La pharmacie du monde en danger

Par |2023-11-24T16:13:21+01:00mercredi 17 novembre 2010|Catégories : Archives|Mots-clés : , , , |

Une simple signature à Bruxelles peut-elle provoquer une catastrophe humanitaire ? Nous pourrions bientôt en avoir la preuve, et le nombre de victimes serait alors très élevé. Le cycle de négociations des accords de libre-échange qui s'est ouvert la semaine passée entre l'Union européenne et l'Inde risque en effet de mettre un terme à la production massive de médicaments en Inde. Et ainsi mettre en danger le fonctionnement de ce qui s'est imposé ces dernières années comme la pharmacie du monde. Tribune parue sur LeMonde.fr le 17 novembre 2010

05 07, 2010

Act Up-Paris dénonce le cynisme de la Fédération de l’hospitalisation privée

Par |2023-11-24T16:13:32+01:00lundi 5 juillet 2010|Catégories : Archives|Mots-clés : , , |

Après le report du projet de tarification unique à 2018, la Fédération de l'hospitalisation privée a lancé une campagne de publicité le 30 juin dernier par voie d'affichage. La FHP met en avant les économies que la Sécurité sociale ferait avec une telle mesure. Act Up-Paris dénonce le cynisme de cette publicité mensongère.

03 07, 2010

Bien-être des malades contre idéologie

Par |2023-11-24T16:13:32+01:00samedi 3 juillet 2010|Catégories : Archives|Mots-clés : , |

Les traitements antirétroviraux (ARV) ont révolutionné la vie des malades atteints du sida. Mais ces nouveaux traitements s’accompagnent de nombreux effets secondaires (nausées, diarrhées, vomissements, douleurs musculaires), qui rendent leurs vies difficiles. L’une des réponses qu’ont trouvées les malades pour soulager ces maux est l’usage du cannabis. Aujourd’hui, cependant, ce traitement est inaccessible en France. En niant l’efficacité de cette thérapeutique, les instances médicales et politiques refusent aux malades l’amélioration de leur confort de vie.

29 04, 2010

Séropo en prison, morts et contaminations

Par |2023-11-24T16:13:37+01:00jeudi 29 avril 2010|Catégories : Archives|Mots-clés : , , , , , |

Cette lettre ouverte a été publiée en tribune dans le journal l'Humanité en date du jeudi 29 avril 2010.

29 06, 2009

Act Up–Paris : 20 ans de combat, Nicolas Sarkozy : 2 ans de silence

Par |2023-11-24T16:14:19+01:00lundi 29 juin 2009|Catégories : Archives|Mots-clés : , , , |

Près de six mois après les manifestations sans précédent qui ont secoué les Antilles françaises, Nicolas Sarkozy vient d’y passer pour témoigner du « calme après la tempête ». Seule conclusion à en tirer : dès qu'il s'agit de sujet d'importance, le Président de la République a pris habitude d’arriver sur le terrain après la bataille, notamment quand sa politique est soumise à la contestation publique. Dans une lettre ouverte envoyée il y a un mois à l’Elysée, nous avions donné rendez-vous à son locataire, ce vendredi 26 juin à 10h, pour les 20 ans d’Act Up-Paris. FortEs de notre expertise de personnes vivant avec le VIH/sida, nous voulions soulever avec lui les problèmes urgents qui se posent à nous et qui relèvent pour beaucoup de la politique de son gouvernement.

15 06, 2009

La (vieille) garde du libéralisme financier

Par |2023-11-24T16:14:19+01:00lundi 15 juin 2009|Catégories : Archives|Mots-clés : , , , |

Il n’aura pas fallu longtemps à Christine Lagarde pour tenter de tuer dans l’œuf la proposition de taxe sur les transactions monétaires appelée de ses vœux par son collègue Bernard Kouchner, le 28 mai. En moins d’une journée et sans autre forme de procès que la dérision, elle a balayé d’un revers de la main cette proposition recommandée par ses propres services depuis des années. La version proposée par le ministre des Affaires étrangères vise à imposer une taxation de 0,005 % sur les transactions entre les principales monnaies internationales, afin de financer la réalisation des promesses internationales en santé. Les montants dégagés (entre 40 et 60 milliards d’euros annuels selon le nombre de monnaies incluses dans le dispositif), dépasseraient de très loin les contributions cumulées de chacun des Etats dans ce domaine à l’heure actuelle. Surtout, elles permettraient de couvrir la majorité des immenses besoins sanitaires des pays en développement, dont les populations meurent aujourd’hui dans l’indifférence quasi-générale, du sida ou d’autres maladies que l’on sait pourtant traiter.

22 04, 2009

Du dogme au comptoir

Par |2023-11-24T16:14:24+01:00mercredi 22 avril 2009|Catégories : Archives|Mots-clés : , , , , , |

Version originale de la tribune parue dans Libération du 22 avril 2009. En pleine polémique sur le préservatif, suite aux propos du pape, Éric Favereau ne trouve rien de plus opportun que de fustiger un prétendu « dogme de la capote ». Dans un « Rebonds », il déplore le 30 mars dernier la pauvreté du débat autour de la prévention du sida. Au contraire, les discussions et les recherches sur la prévention sont vives. Il n’empêche : faire croire aujourd’hui à des alternatives efficaces à la capote est mensonger et dangereux.

03 02, 2009

La transmission sexuelle du sida au tribunal ?

Par |2023-11-24T16:14:29+01:00mardi 3 février 2009|Catégories : Archives|Mots-clés : , |

Cette tribune a été publiée dans Le Monde daté mercredi 4 février 2009. Marjolaine Degremont est artiste, militante - présidente d'Act Up-Paris - et séropositive. Pierre Bergé est président de Sidaction. Une femme séropositive a été condamnée à cinq ans de prison avec sursis par la cour d'assises d'Orléans, le 3 décembre 2007, pour avoir transmis le virus du sida à son ex-mari. Ce procès - une première aux assises en France - vient relancer le débat de la pénalisation de la transmission sexuelle du VIH.

27 06, 2008

Sortir le sida du placard

Par |2008-06-27T11:02:24+02:00vendredi 27 juin 2008|Catégories : Non classé|Mots-clés : , , , |

Cette tribune a été publiée dans L'Humanité daté du vendredi 27 juin 2008. A chaque marche des fiertés ou publication des données épidémiologiques sur l'infection à VIH/sida, les moralistes nous donnent des leçons : la progression de l'épidémie de sida chez les gays serait principalement due à leur irresponsabilité. Ils auraient abandonné la prévention, n'en auraient plus rien à faire du sida... Pourtant les gays n'ont pas envie de se contaminer ni de contaminer. La plupart utilise le préservatif bien plus que tout autre groupe de population[[Les trois quart des gays séronégatifs utilisent systématiquement la capote dans leurs rapports sexuels avec leurs partenaires occasionnels. (Source Enquête Presse Gay).]]. Comment s'expliquer alors aujourd'hui l'importance de l'épidémie dans la communauté gay et le maintien d'un nombre de nouvelles contaminations anormalement élevé ?