02 03, 2015

Ensemble contre le racisme et le fascisme. L’égalité ou rien !

Par |2023-11-24T16:12:00+01:00lundi 2 mars 2015|Catégories : Archives|Mots-clés : , , , |

Act Up-Paris est signataire de l'appel à manifester le 21 mars 2015 contre le racisme. Les expulsions tuent !

01 04, 2010

Le droit au séjour pour raison médicale

Par |2023-11-24T16:13:47+01:00jeudi 1 avril 2010|Catégories : Archives|Mots-clés : , , , , , , , , , , , |

L’Article L.313-11 du CESEDA énumère les différentes catégories d’étrangèrEs à qui les préfectures sont dans l’obligation de délivrer une Carte de séjour temporaire vie privée et familiale (CST), sous réserve qu’ils/elles ne menacent pas l’ordre public. Les malades étrangèrEs résidant de fait en France et « dont l’état de santé nécessite une prise en charge médicale dont le défaut pourrait entraîner pour lui des conséquences d’une exceptionnelle gravité, sous réserve qu’il ne puisse effectivement bénéficier d’un traitement approprié dans le pays dont il est originaire » forment la onzième catégorie.

01 04, 2010

Les mesures d’expulsion

Par |2023-11-24T16:13:55+01:00jeudi 1 avril 2010|Catégories : Archives|Mots-clés : , , , , , , |

Les mesures d’expulsion au sens strict du terme (AME et APE, arrêtés ministériels et préfectoraux d’expulsion, et ITF, interdiction du territoire français) diffèrent, dans leurs effets, des mesures d’éloignement. Non seulement elles permettent le renvoi forcé, mais une fois exécutées, elles interdisent l’entrée sur le territoire français, temporairement ou définitivement. Les malades étrangers remplissant les conditions de délivrance d’un titre de séjour pour raison médicale sont protégés de ces mesures (sauf situation exceptionnelle).

03 01, 2008

Act Up-Paris soutient la révolte des sans-papierEs dans les centres de rétention

Par |2023-11-24T16:14:58+01:00jeudi 3 janvier 2008|Catégories : Archives|Mots-clés : , , , , , |

Depuis mi-décembre, dans les centres de rétention de Vincennes et du Mesnil-Amelot, les sans-papierEs se révoltent. Aujourd'hui, à Vincennes, des sans-papierEs sont en grève de la faim pour protester contre des conditions inhumaines de rétention et surtout pour demander la fermeture des centres de rétention et la régularisation de touTEs les sans-papierEs. Nous, malades du sida, nous soutenons cette révolte et ses revendications. C'est pourquoi une délégation d'Act Up-Paris participera aux manifestations du 3 et du 5 janvier devant le Centre de rétention de Vincennes.

23 10, 1997

rétention de sans-papiers : cela arrive aussi à Melun

Par |2023-11-24T16:18:44+01:00jeudi 23 octobre 1997|Catégories : Archives|Mots-clés : , |

Le 23 octobre à 9h, la Coordination nationale des sans-papiers, soutenue par Act Up-Paris et d'autres organisations engagées dans le combat des sans-papiers, ont investi les locaux de la préfecture de Melun, pendant qu' un goupe effectuait un picketing devant la préfecture aux cris de «Melun, camp de rétention» et «le Préfet de Melun a du [...]