06 01, 2003

Courrier d’Act Up-Paris à Bertrand Delanoë, Maire de Paris

Par |2023-11-24T16:17:16+01:00lundi 6 janvier 2003|Catégories : Archives|Mots-clés : , |

Paris, le 6 janvier 2003 Objet : prostitution à Paris A l'attention de Monsieur Delanoë, Maire de Paris, Monsieur, Depuis cet été, nous avons été informés d'exactions policières commises à l'encontre de prostituéEs. Nous avons été particulièrement alarmés par la confiscation répétée des préservatifs de plusieurs d'entre elles, et des traitements de certainEs, séropositives. Il va [...]

01 09, 2001

Un été à Paris

Par |2023-11-24T16:17:51+01:00samedi 1 septembre 2001|Catégories : Archives|Mots-clés : , , , , , , , |

C'est le début de l'été, on a rangé les pancartes de la Gay Pride, et on se dite, enfin les vacances ... On va pouvoir souffler un peu, redécorer le local, ranger son bureau, etc. Naïfs ...

01 06, 2001

Edito

Par |2023-11-24T08:25:58+01:00vendredi 1 juin 2001|Catégories : Act Up-Paris|Mots-clés : , , , , , |

On pourrait croire que nos ennemis changent. On aimerait le croire. Mais non, ça ne marche pas. Les années se suivent, et on se bat toujours contre les mêmes. Malheureusement. Et pourtant, la lutte contre le sida est en train de prendre un sale tournant : la démobilisation n'a jamais été aussi forte, tant chez les militants que les pouvoirs publics ou simplement les personnes atteintes, à bout après 20 ans d'épidémie.

01 06, 2001

Nouvelle équipe municipale à Paris : un peu de bonne volonté, beaucoup d’amnésie

Par |2023-11-24T16:17:57+01:00vendredi 1 juin 2001|Catégories : Archives|Mots-clés : , , |

Le candidat Bertrand Delanoë disait, au cours d'une interview à Libération, le 2 décembre 2001 : « En matière de logement à Paris, la demande du monde associatif (sida) peut être évaluée à 600 appartements "classiques" et environ 100 logements thérapeutiques. C'est un objectif qui n'a rien d'insurmontable dans les deux premières années de la mandature ». Six mois plus tard, ces bonnes paroles sont oubliées. Le 11 mai 2001, l'élu PS adjoint au logement, Jean-Yves Manau, affirme aux associations de la Plate-forme interassociative pour le logement sida (PILS) lors d'une réunion : « La situation du logement est très compliquée et bloquée à Paris. Nous n'avons pas les moyens de vous garantir 600 appartements en 2 ans. Il faut nous laisser le temps de nous installer ».

01 05, 2001

PILS Plateforme interassociative pour le logement sida

Par |2023-11-24T16:17:58+01:00mardi 1 mai 2001|Catégories : Archives|Mots-clés : , , , |

Mi-février 2001, à l'initiative d'Act Up-Paris, des associations de lutte contre le sida et d'hébergement des personnes atteintes se sont réunies pour monter une plateforme interassociative (Act Up-Paris, Actions Traitements, ALTERNATHIV, Arcat sida, Aurore, Basiliade, Cité Saint Martin, Mijaos, PASTT, S.A.O/Amicale du Nid, Sol En Si, SOS Habitat et Soins).

22 04, 2001

Tibéri, Griscelli, Pernin criminels

Par |2023-11-24T16:17:59+01:00dimanche 22 avril 2001|Catégories : Archives|Mots-clés : , , , |

A Paris, les fichiers de demandes d'appartements sociaux ont été détruits ou largement amputés dans les mairies d'arrondissement ayant basculé à gauche en mars dernier. C'est notamment le cas à la Mairie du XIIème. Dans le fichier central de l'Hôtel de Ville, de très nombreuses demandes ont, elles aussi, disparu.

01 03, 2001

Accès au logement pour les séropos

Par |2023-11-24T16:18:02+01:00jeudi 1 mars 2001|Catégories : Archives|Mots-clés : , , , |

Parmi les problèmes sociaux auxquels les séropositifs sont confrontées, l'accès à un véritable logement est l'un des plus cruciaux. La permanence juridique d'Act Up a reçu en moins de deux ans près de 80 personnes en difficulté de logement à Paris : soit parce qu'elles étaient menacées d'expulsion, soit parce qu'elles galéraient depuis trop longtemps dans des structures soit-disant " transitoires ", soit parce qu'elles n'avaient aucun hébergement. Toutes les associations, qu'elles s'occupent de logements sociaux de droit commun, d'hébergement thérapeutique ou de logement d'urgence, sont dépassées par le nombre croissant des demandes et l'absence de réelles solutions.