Association d’auto-support des usagers de drogues
_ site : [www.asud.org->www.asud.org]

27 11, 2009

Le cannabis thérapeutique accessible légalement : pour les malades, c’est urgent !

Par |2023-11-24T16:14:08+01:00vendredi 27 novembre 2009|Catégories : Archives|Mots-clés : , , , |

A l'issue de la première conférence française sur le cannabis thérapeutique, organisée le 26 novembre dans le cadre des Egus à Paris, les associations Asud, Act Up–Paris, Anitea, Sos Hépatites Paris affirment la nécessité et l'urgence de mettre en place un cadre permettant aux malades d'avoir accès à toutes les thérapeutiques à base de cannabinoïdes et au cannabis sous sa forme naturelle. Elles demandent l’arrêt des poursuites pour celles et ceux qui utilisent ou cultivent le cannabis à des fins thérapeutiques.

01 09, 2008

L’ami EGUS

Par |2023-11-24T16:14:38+01:00lundi 1 septembre 2008|Catégories : Archives|Mots-clés : , , , |

Le 15 octobre prochain se tiendra pour la 4ème fois, les Etats généraux des usagerEs de substances, licites et illicites. Cette journée est l’occasion de prendre le temps de parler des pratiques. L’éducation à la santé en matière de drogues a-t-elle un sens ? S’agit-il de prévenir l’usage, de réduire les risques ou d’apprendre à se droguer ?

04 12, 2007

Lettre ouverte au président de la MILDT : 15 ans en arrière ?

Par |2023-11-24T16:15:00+01:00mardi 4 décembre 2007|Catégories : Archives|Mots-clés : , , , , |

Les Etats Généraux des Usagers de drogues et de la Substitution (EGUS) qui auraient dû se tenir ce mois-ci n'auront pas lieu. A peine nommé dans ses fonctions, le nouveau président de la MILDT, Etienne Apaire, a en effet décidé de priver l'association d'autosupport ASUD de la subvention qui lui avait été accordée les années précédentes par la MILDT, entraînant ainsi la suppression des EGUS.

18 06, 2004

Plate-forme de revendication des usagers de la substitution : les douze travaux d’EGUS 2004

Par |2023-11-24T16:16:27+01:00vendredi 18 juin 2004|Catégories : Archives|Mots-clés : , , |

A l'issue des Premiers Etats Généraux des usagers de la substitution qui ont été organisés les 5 et 6 juin derniers par Act Up-Paris et Asud, une plate-forme de revendication a été rédigée et adressée au jury de la Conférence de consensus sur les traitements de substitution. Ce texte a également fait l'objet d'une conférence de presse mercredi 16 juin au Cyber-CRIPS à Paris.