donner=lutter

Act Up-Paris, en tant que membre fondateur, souligne l’importance de SIDACTION. Il est le 12èmefinanceur privé mondial sur 467 recensés par FCAA[1]et le 1erfinanceur associatif qui soutien non seulement les associations qui accompagnent les personnes vivant avec le VIH (PVVIH) mais aussi la recherche scientifique, les jeunes chercheurs et les cliniciens investigateurs. 

Il est important de rappeler que c’est une coalition de scientifiques, cliniciens et PVVIH qui a permis la découverte du rétrovirus à l’origine du Syndrome d’ImmunoDéficience Acquise (SIDA). C’est cette même coalition qui permettra de trouver la solution à cette épidémie mondiale.

Act Up-Paris rappelle également l’engagement sans faille des chercheurs qui luttent à nos côtés sans relâche depuis le début de l’épidémie. Et nous sommes particulièrement préoccupés par la précarisation toujours croissante des jeunes chercheurs.

Les progrès sont significatifs depuis 1983 lorsque le virus de l’immunodéficience humaine (VIH) a été isolé chez plusieurs PVVIH en stade pré-final de la maladie. Certes nous n’avons toujours pas de vaccins préventifs ni curatifs mais la recherche a permis de comprendre la dynamique du VIH.

Nous savons désormais qu’il est important de traiter tout de suite sans attendre, toute personne diagnostiquée afin de limiter l’établissement des réservoirs viraux (pool de cellules infectées avec la forme latente du VIH capable de se réveiller à tout moment et de générer de nouvelles particules virales infectieuses) et de préserver le pronostic vital ainsi que les fonctions du système immunitaire. En effet les antirétroviraux efficaces inhibent la multiplication du VIH mais ne s’attaquent pas aux réservoirs viraux qui se constituent dès les premiers jours de l’infection et pour la vie.

La recherche a également découvert l’existence des contrôleurs dits naturels du VIH. Ce sont des PVVIH très rares capables de contrôler le virus à des niveaux indétectables par les tests de laboratoires et en l’absence de tout traitements.

Bien que l’arrêt des traitements entraine un rebond de la charge virale dans la majorité des cas, pour quelques PVVIH cette fois-ci appelés « contrôleurs après-traitement », suite à un arrêt sous contrôle médical de leur traitements, leur système immunitaire est capable de se défendre contre le virus et de le maintenir également à des niveaux sous le seuil de détectabilité des tests utilisés en laboratoire pour mesurer la quantité de virus circulant dans le sang.

L’existence de ces personnes certes rares parmi les personnes concernées par le VIH a permis de lancer l’initiative « HIV Cure » qui doit promouvoir et renforcer les projets de recherche qui permettront de comprendre ces mécanismes de contrôle de la charge virale en l’absence de tout traitements antirétroviraux et de permettre à l’ensemble des PVVIH d’atteindre la rémission virologique : vivre avec très peu de virus sans avoir à prendre des traitements à vie qui même s’ils sont efficaces, peuvent présenter des effets secondaires et toxiques pour l’organisme.

Soutenir SIDACTION c’est soutenir la recherche scientifique et médicale vers la rémission, des projets Français et des projets à l’international, des plaidoyers politiques, des associations et des acteurs de terrain qui se battent jour après jour.

Soutenir SIDACTION c’est aussi soutenir la Permanence des Droits Sociaux d’Act Up-Paris pour combattre la précarisation grandissante des personnes séropositives suivies par l’association.

Parce que le virus du sida est toujours là, et que la lutte contre le sida est une guerre, ne baissons pas les bras !

N’oublions pas les 5, 6 et 7 Avril 2019 de contribuer à cet effort qui nous concerne touTEs.

Donner au Sidaction en appelant le 110 ou sur le site web https://don.sidaction.org/permettra la poursuite de nombreux travaux de recherche scientifique et médicale.

DONNER = LUTTER

[1]Funders Concerned About Aids