Ce contenu a 20 ans. Merci de lire cette page en gardant son âge et son contexte en tête.

Certains médicaments sont écartés du traitement post-exposition, sauf avis contraire d’un spécialiste du VIH, à cause du risque de survenue brutale d’effets secondaires graves et soudains (voir 1504) :
– l’abacavir (Ziagen®) pour le risque d’hypersensibilité ;
– les non nucléosidiques tels que l’efavirenz (Sustiva®) pour les risques d’angoisses et hallucinations et la névirapine (Viramune®) pour le syndrome de Lyell et le risque hépatique ;
– l’indinavir (Crixivan®) pour le risque de coliques néphrétiques ;
– l’association d4T/ddI (Zérit®/Videx®) pour le risque d’acidose lactique ;
– les traitements à privilégier sont une association de deux analogues
nucléosidiques et d’une antiprotéase.

Pour plus d’informations, reportez-vous à la circulaire, ou n’hésitez pas à
contacter Sida Info Service (0 800 840 800).