Ce contenu a 20 ans. Merci de lire cette page en gardant son âge et son contexte en tête.

Une erreur importante s’est glissée dans le numéro 30 de Protocoles et le numéro 90 d’Action (septembre/octobre 2003).

Dans l’article relatif à la 2ème conférence de l’IAS, page 9 de Protocoles, au chapitre « les effets intolérables » et page 15 d’Action il est écrit que Epivir (3TC: lamivudine) est un des principaux responsables de toxicité. En fait, il fallait lire Zérit (D4T: stavudine) et non pas Epivir.

Merci de bien vouloir rectifier cette erreur qui est due à un défaut de retranscription et de ne pas nous en tenir rigueur. La diffusion du numéro a été trop rapide pour nous permettre de réagir à temps.

La rédaction de Protocoles présente toutes ses excuses pour cette erreur et remercie les personnes qui se sont manifestées pour nous interroger à ce sujet.