Ce contenu a 26 ans. Merci de lire cette page en gardant son âge et son contexte en tête.

Oui. La participation à un essai ne remplace pas un suivi classique par unE médecin connaissant l’infection par le vih.

D’autres examens que ceux prévus par l’essai peuvent être utiles à l’appréciation de votre état de santé. Il peut y avoir conflit entre votre intérêt personnel et celui de l’essai : ainsi, si vous voulez savoir dans quel bras le tirage au sort vous a placéE, il est nécessaire de «lever l’aveugle». Votre médecin traitantE peut en faire la demande même si le moniteur de l’essai n’y est pas favorable.