Accueil du site > Communiqués de presse

Pages ... | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11 | 12 | 13 | 14 | ...
13 novembre 2005

sida : même médiatisés les miracles n’existent pas !

Plusieurs médias français se sont fait l’écho d’une information publiée ce 13 novembre au matin dans deux tabloïds britanniques annonçant à grand renfort de sensationnalisme la guérison "miracle" d’un séropositif. Act Up Paris dénonce le fait qu’à nouveau une telle information soit diffusée sans plus de précautions et sans plus de vérifications. Outre les faux espoirs qu’elle peut susciter chez les malades, elle peut avoir des répercussions dangereuses sur la perception par la population de la fiabilité des tests de dépistages du sida. [la suite]

18 juillet 2005

Délivrance de plus d’un mois de traitements en une fois

L’erreur de la CPAM de Paris ne serait pas produite si son directeur connaissait la vie des malades

Le directeur de la CPAM de Paris, sans consultation des usagèrEs ni de la Caisse Nationale d’Assurance Maladie des travailleurs salariés (CNAMTS), a souhaité supprimer une pratique par circulaire interne autorisant les malades à retirer plus d’un mois de traitements d’antirétroviral en une seule fois. Cette décision est intervenue à la veille des vacances d’été, au mépris des malades. Grâce à notre intervention auprès du ministère de la santé, nous avons obtenu que la décision du directeur de la CPAM soit annulée. [la suite]

26 avril 2005

Pfizer sacrifie les malades du sida pour le profit

Aujourd’hui, vingt militants d’Act Up-Paris ont ensanglanté la façade du siège social de Pfizer France. Ce laboratoire a choisi de se soustraire aux principes éthiques de protection des personnes se prêtant à la recherche clinique et de ne pas mener l’essai d’un nouvel antiréroviral en France, en Allemagne et en Espagne. Pfizer, plus soucieux de sa rentabilité financière que de la vie des malades, a choisi de délocaliser cet essai dans des pays moins regardants sur la sécurité des personnes. [la suite]

4 novembre 2004

États Généraux de la recherche : les chercheurs sont-ils prêts à collaborer avec les usagers de la recherche ?

Après 8 mois d’une large consultation de la communauté scientifique, les États Généraux de la Recherche arrivent à leur terme. Celui-ci est marqué par la rédaction d’un rapport de 70 pages qui tente de faire la synthèse d’une centaine de contributions. Act Up-Paris dénonce le peu de place accordée dans ce document à la réflexion sur la nécessaire collaboration entre les chercheurs et les associations de malades et/ou d’usagers de la recherche. [la suite]

25 mars 2004

Des états généraux de la recherche... sans Tiers-Etat !

Après la culture, l’enseignement et la santé, voici la recherche publique française mise en danger par une absence de vision politique. Nous ne pouvons qu’être aux côtés des chercheurs. En tant qu’associations productrices de savoirs ou mouvements engagés dans des problématiques à fort contenu scientifique et technique, nous savons la place que peut et doit occuper la recherche publique pour contribuer à relever les défis de notre planète et plus généralement les besoins de nos sociétés. [la suite]

Traitements Recherche

communiqué de presse

[puce]Afficher par commission

[ réalisé avec SPIP | À propos de ce site | fil RSS ]