Accueil du site > Communiqués de presse

Pages ... | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11 | 12 | 13 | 14 | ...
14 mars 2006

Ratés de la réforme de la Sécu : Act Up interpelle la CNAM

Plusieurs militants d’Act Up-Paris viennent d’interpeller Philippe Bas (Secrétaire Délégué à la Sécurité Sociale) et Frédéric Van Roekeghem (directeur général de la CNAM) au Médec (Salon des professionnels de santé) sur la gabegie administrative provoquée par la réforme de la Sécu. Depuis le 1er janvier, les mesures concernant la prise en charge des Affections Longue Durée (ALD) mettent en grande difficulté des malades atteints de pathologies lourdes. [la suite]

10 mars 2006

Le Syndicat des Médecins Libéraux négocie sur le dos des malades

Depuis ce matin, une dizaine de militantEs d’Act Up-Paris interpellent le Syndicat des médecins libéraux (SML) pour qu’il retire son appel au boycott des formulaires de soins qui permettent la prise en charge à 100% des personnes touchées par une affection de longue durée (ALD). [la suite]

2 mars 2006

Le 100% Sécu devient le 100% pagaille

La réforme de la Sécu provoque une véritable gabegie administrative qui menace de rompre la prise en charge à 100 % des personnes atteintes d’affections de longue durée (ALD) [la suite]

3 octobre 2005

Assurance Maladie

Des militantEs d’Act Up-Paris violemment contraintEs au silence devant Xavier Bertrand

Après avoir manifesté ce matin à l’ouverture du Colloque du 60ème anniversaire de la Sécurité Sociale, des militantEs d’Act Up-Paris ont interpellé Xavier Bertrand pendant son discours de clôture. Ils ont alors été violemment appréhendéEs par des membres du service de sécurité qui ont fait en sorte, en les prenant à la gorge, de les empêcher totalement de parler. Il faudra d’autres gestes, d’autres méthodes pour faire taire la voix des malades face à la politique de démantèlement de la Sécurité Sociale qui s’est encore accentuée avec l’annonce de la franchise de 18 euros. Act Up-Paris reconnaît à Xavier Bertrand, à défaut de pertinence et de transparence, une réelle constance : il poursuit sa politique de restriction de l’accès à l’assurance maladie et à l’Aide Médicale de l’Etat et s’obstine à refuser toute concertation avec les malades. [la suite]

3 juin 2005

« Nouveau » gouvernement et nomination du ministre de la santé : le triomphe de l’arrogance, du mépris et de l’incompétence en matière sanitaire

La nomination du « nouveau » gouvernement confirme que la « nouvelle impulsion » à laquelle le président Chirac a appelé dimanche dernier n’est qu’une nouvelle farce. Jacques Chirac et Dominique de Villepin se sont livrés à un simple jeu de chaises musicales. [la suite]

Droits Sociaux

communiqué de presse

[puce]Afficher par commission

[ réalisé avec SPIP | À propos de ce site | fil RSS ]