Accueil du site > Droits Sociaux > Entre séropos, on ne se le dit pas - (...)

Entre séropos, on ne se le dit pas - Journée de la Disance 2017

publié le 6 octobre 2017

Face à l’exclusion familiale, professionnelle ou affective, tout le monde n’a pas les moyens aujourd’hui de dire sa séropositivité. Pourtant vous n’êtes pas seulEs. A titre d’exemple, un homo sur cinq fréquentant des lieux communautaires à Paris est séropositif (Enquête Prévagay de 2009). Que ce soit dans les bars, dans les clubs, sur le net, dans les assos, dans les salles d’attente à l’hôpital, avec nos amiEs, nos amantEs, ou même avec l’inconnuE en face de nous,

Entre séropos, on ne se le dit pas - Journée de la Disance 2017 [ retour à l'article ]

image 1 image 2 image 3

Sauf indication contraire, les images publiées sont la propriété d'Act Up-Paris et, à ce titre, elles peuvent être téléchargées et reproduites, à condition de citer la source, Act Up-Paris. Dans l'hypothèse de leur utilisation sur le web, veuillez établir un lien vers notre site. Pour toute précision supplémentaire, vous pouvez envoyer un mail au responsable du site.

Droits Sociaux

[ réalisé avec SPIP | À propos de ce site | fil RSS ]