Action 65

Action 65 | février 2000
le sommaire

Action

février 2000

Edito

Chronicité

Le sida serait devenu une maladie chronique. C’est ce que tout le monde dit : pouvoirs publics, industries pharmaceutiques... [lire la suite]

<HR><b><P ALIGN=CENTER>L’association</b></p>

février 2000

mic. sion.

La face cachée d’Action. [lire la suite]

En bref
A vos armoires, camarades !

Coinfection VIH/hépatites

février 2000

" La juste limite entre langue de bois et devoir de réserve. "

Les associations sont lasses d’attendre la campagne de la DGS sur les Hépatites B et C

Les 18 et 19 janvier 2000 avaient lieu à Sida Info Service deux journées de formation sur les hépatites et la coinfection par les virus du sida (VIH) et de l’hépatite B (VHB) ou C (VHC). Cette formation gratuite était organisée à l’attention des associations par le Kiosque Info Sida. [lire la suite]

<P ALIGN=CENTER>Traitements Recherche</p>

février 2000

Guerre aux labos : Act II

Act Up appelle au boycott des produits de Pharmacia & Upjohn, Trimeris-Roche, Gilead-NexStar et Abbott.

Réagissez avec nous, exprimez votre indignation, boycotter les médicaments de ces laboratoires. [lire la suite]

février 2000

Act Up appelle au boycott des produits d’Abbott.

Abbott refuse de mettre rapidement à disposition des malades en impasse thérapeutique l’ABT 378, nouvelle antiprotéase. [lire la suite]

février 2000

Act Up appelle au boycott des produits de Pharmacia & Upjohn.

Pharmacia & Upjohn refuse de mettre rapidement à disposition des malades en impasse thérapeutique le tipranavir, nouvelle antiprotéase. [lire la suite]

février 2000

Act Up appelle au boycott des produits de Roche-Trimeris

Roche-Trimeris refuse de mettre rapidement à disposition des malades en impasse thérapeutique le T20. [lire la suite]

février 2000

Act Up appelle au boycott des produits de Gilead-NexStar

Gilead-NexStar refuse de mettre rapidement à disposition des malades en impasse thérapeutique en Europe alors qu’il l’est aux Etats Unis, le ténofovir. [lire la suite]

En bref
dépistage des hépatites - retour

<P ALIGN=CENTER>Femmes</p>

15 janvier 2000

Nous sommes vivantes et belles

Aujourd’hui, la plupart des femmes séropositives vivent encore leur sida dans le secret, comme une maladie honteuse. Beaucoup d’autres ne sont pas dépistées, à cause du silence et de la peur qui entourent toujours la maladie. La honte, le rejet et l’opprobre sont loin d’avoir disparu. [lire la suite]

février 2000

Deux voix de femmes séropositivives

La 4ème conférence internationale sur la prise en charge extra-hospitalière et communautaire des personnes vivant avec le VIH/sida s’est tenue du 5 au 8 décembre 1999 à Paris. Deux représentantes de la commission femmes sont intervenues. [lire la suite]

<P ALIGN=CENTER>International</p>

5 décembre 1999

Dominique Gillot : assez d’hypocrisie !

Dimanche 5 décembre à 19h00, à l’occasion de la cérémonie d’ouverture de la 4ème conférence internationale sur la prise en charge extra-hospitalière et communautaire des personnes vivant avec le VIH/sida, une quinzaine de militants d’Act Up-Paris ont interpellé Dominique Gillot, secrétaire d’Etat chargé de la santé aux cris de : " 16 millions de morts, Gillot en veut encore ". [lire la suite]

février 2000

En publiant la 11ème Liste des médicaments essentiels,

l’OMS achève de se discréditer

L’OMS refuse d’intégrer les antirétroviraux dans la liste des médicaments essentiels. [lire la suite]

février 2000

Afrique : résistances au traitement... des séropos

Aujourd’hui, Act Up lance une campagne pour l’accès au traitement préventif le plus basique, le cotrimoxazole (Bactrim), et nous nous heurtons au même refus obstiné. [lire la suite]

En bref
Davos et accès aux médicaments
Brevets des médicaments
Le SNIP très dégoûtant
Campagne pour l’accès aux traitements

<P ALIGN=CENTER>Droits Sociaux</p>

février 2000

Aide à domicile

L’état de santé actuel des malades du sida, et notamment des 8 000 personnes en échappement thérapeutique, nécessite des traitements et examens particuliers pouvant entraîner des hospitalisations. La majorité des malades opte cependant pour des soins en externe ou pour des hospitalisations de jour, comptant sur l’aide à domicile pour pouvoir continuer à vivre chez eux. [lire la suite]

<P ALIGN=CENTER>Prison</p>

février 2000

Premier décembre à la maison d’arrêt de Nanterre

Dans le cadre de la journée mondiale de lutte contre le sida, la commission Prison d’Act Up-Paris a été invitée par le SPIP (Service pénitentiaire d’insertion et de probation) de Nanterre. La Maison d’arrêt de Nanterre, qui abrite environ 500 détenus, est une prison de type « 13 000 », où seuls le greffe et la sécurité sont assurés par l’Etat. Nous avons accepté de nous y rendre - bien que nous n’ayons pas vocation à intervenir en détention - à condition de disposer d’une liberté totale de parole avec les détenus. [lire la suite]

26 janvier 2000

Le silence de l’IGAS tue les détenus

15 militants d’Act Up-Paris ont investi le siège de l’Inspection Générale des Affaires Sanitaires (IGAS), rue d’Astorg à Paris. Act Up entend dénoncer l’incompétence des pouvoirs de contrôle de l’IGAS sur les prisons. [lire la suite]

En bref
« Les détenus peuvent-ils s’abonner à des revues de »charme » ? »

<P ALIGN=CENTER>Étrangers</p>

février 2000

PaCS et droit au séjour

La loi sur le PaCS est insuffisante et discriminatoire. Nous l’avons toujours dit, et aujourd’hui, se produisent les situations dramatiques que nous redoutions. [lire la suite]

<P ALIGN=CENTER>Épidémiologie</p>

février 2000

Epidémiologie : coinfection VIH-VHC

Le 23 juin 1999 une enquête dénommée « un jour donné » a été effectuée dans les hôpitaux. Elle a pour but d’établir un état des lieux en matière de co-infection VIH-VHC. [lire la suite]

février 2000

Zéro !

Aujourd’hui, plus personne ou presque en France ne produit de chiffres sur l’évolution de l’épidémie de sida. [lire la suite]

<P ALIGN=CENTER>Égalité des droits Homophobie</p>

3 février 2000

Projet de loi contre le sexisme et l’homophobie : rencontre des associations avec François Hollande

Suite aux appels à la haine et à la violence envers les gais et les lesbiennes entendus lors du débat sur le PaCS, une délégation des associations Act Up-Paris, Aides, Centre gay et lesbien, Ligue des droits de l’Homme, Prochoix, Sida Info Service et Sos Homophobie ont rencontré, à leur initiative, François Hollande, Premier secrétaire du Parti Socialiste, le mercredi 26 janvier. [lire la suite]



L'association

Rejoignez-nous

[ réalisé avec SPIP | À propos de ce site | fil RSS ]