Accueil du site > Nos médias > Protocoles 45

Protocoles 45

Protocoles 45 | décembre 2006
le sommaire

Conférences : ce qu’ils et elles ont dit

31 décembre 2006

8ème conférence écossaise

Glasgow : drug therapy in HIV infection

Du 12 au 16 novembre 2006 deux membres de la commission traitements & recherche suivaient les présentations du 8ème congrès sur les traitements dans l’infection à VIH qui se déroulait comme tous les deux ans à Glasgow, en Écosse. Petit tour d’horizon de ce qui a attiré notre attention. [lire la suite]

Essais cliniques

31 décembre 2006

Essai ANRS 131

Recherche publique

Essai de phase I/II du traitement des lymphomes non hodgkiniens associés au VIH à l’aide d’une intensification thérapeutique par autogreffe de cellules souches périphériques CD34+ sélectionnées ou non, chez des personnes en 1ère ou 2ème rémission. [lire la suite]

31 décembre 2006

Les essais Penta

Les essais PENTA existent depuis 1992 et concernent les enfants. Ils sont initiés et conduits par le Paediatric European Network for Treatment of AIDS ou Réseau pédiatrique européen pour le traitement du sida en français (PENTA). Retour sur des essais intéressants qui ne provoquent pourtant pas l’enthousiasme des équipes de recherche françaises. [lire la suite]

<P ALIGN=CENTER>Traitements Recherche</p>

31 décembre 2006

Agenda

Dans chaque numéro de Protocoles nous vous indiquons les rendez-vous de l’association ou du monde associatif ayant trait au domaine thérapeutique et médicale. [lire la suite]

31 décembre 2006

Dans la famille papillomavirus, je demande le vaccin

Cancers HPV

Le Gardasil® est un vaccin constitué d’une partie de l’enveloppe de certains virus HPV (papillomavirus humains ou Human PapillomaVirus, en anglais). Il est destiné à prévenir le cancer du col de l’utérus qui est associé à des infections par ces virus transmis majoritairement par voie sexuelle. Les essais cliniques ont été réalisés chez des jeunes filles (et des jeunes garçons) de 9 à 15 ans et des femmes de 16 à 26 ans qui pourront se voir prochainement prescrire ce vaccin. Ce vaccin nous semble intéressant pour tout séropositif qui présentent des spécificités par rapport à la population générale en termes d’infection aux HPV et d’émergence de cancers associés. [lire la suite]

31 décembre 2006

Dans la famille papillomavirus, je demande le vaccin

Séropositivité X 2

L’infection à HPV étant très répandue, la probabilité d’être ou d’avoir été infectée par un virus de ce type est assez forte chez les séropositifs. La prévalence des infections à HPV est accrue chez les personnes vivant avec le VIH, d’autant plus si l’immunité est réduite. Incidemment, c’est aussi le cas chez les personnes immunodéprimées ou sous dialyse. [lire la suite]

31 décembre 2006

Dans la famille papillomavirus, je demande le vaccin

Le Vaccin HPV

Les infections à HPV génitaux sont contractées rapidement après l’entrée dans la vie sexuelle, mais ce n’est pas systématique. Entre 50 et 75 % des jeunes femmes (15-44 ans) sont ou ont été porteuses d’une infection génitale à HPV. Comme du point de vue épidémiologique, la majorité des cancers à HPV sont du type cancer du col de l’utérus, il est apparu logique aux développeurs de vouloir cibler en priorité les femmes et, du fait du mode et du moment d’infection, plus particulièrement les adolescentes et préadolescentes pour une vaccination anti-HPV. [lire la suite]

31 décembre 2006

Dans la famille papillomavirus, je demande le vaccin

Les VIH+ bientôt HPV- ?

Chez les personnes vivant avec le VIH, l’impact qu’auront les vaccins pour diminuer les infections par HPV - et potentiellement, à terme, l’incidence des cancers qui leur sont associés - va dépendre de plusieurs paramètres. [lire la suite]

31 décembre 2006

Dans la famille papillomavirus, je demande le vaccin

Les hommes aussi ont un anus

Ce type de vaccin présente aussi un intérêt pour d’autres populations en dehors des femmes : tout d’abord les jeunes garçons et hommes qui peuvent aussi être infectés par ces virus et peuvent donc les transmettre. [lire la suite]

31 décembre 2006

Tableau

Vous trouverez ici, en document pdf, des tableaux récapitulatifs classés par famille, de tous les traitements anti-VIH. Y sont indiqués : la dénomination commune internationale (DCI), le nom commercial, les posologies, la galénique, la date d’AMM, le laboratoire producteur, les effets indésirables les plus fréquents, les contre-indications et des recommandations. [lire la suite]

31 décembre 2006

Dans la famille papillomavirus, je demande le vaccin

Pour en savoir plus sur les HPV

Le dossier publié dans Protocoles 45 sur le vaccin anti-papillomavirus a été allégé de passages complexes. Considérant ces textes comme une participation à la montée du savoir, nous les publions ici. [lire la suite]

décembre 2006

Erratum Protocoles 45

Triple ATU

La brève que nous avons publiée dans Protocoles 45 le mois dernier, contenait des informations inexactes et pour le moins prématurées concernant l’accès au TMC 125 ou etravirine (inhibiteur non nucléosidique de la transcriptase inverse de Tibotec) et à l’anti-intégrase MK 0518 de MSD. [lire la suite]

En bref
Les testicules comme « sanctuaire » pour le VIH
ANRS – Informations sur les essais en cours.

Accès aux soins

31 décembre 2006

Quand Roche met la pression

Le Fuzéon®, seul inhibiteur de fusion disponible actuellement sur le marché des antirétroviraux va peut-être connaître une petite révolution. [lire la suite]

31 décembre 2006

ZAP : fil dentaire

Une quinzaine de militants d’Act Up-Paris ont interrompu le 25 novembre 2006 la session du congrès annuel de l’Association dentaire française (ADF) ayant pour thème « Hygiène et asepsie ». Ils ont obtenu d’y intervenir. Ils entendaient dénoncer les refus de soins dont de très nombreux séropositifs sont victimes de la part de certains chirurgiens-dentistes. Un refus odieusement discriminatoire en contradiction avec le serment d’Hypocrate qui tend également à démontrer une méconnaissance, voire un mépris, des règles fondamentales d’asepsie. [lire la suite]

31 décembre 2006

Mise à jour novembre 2006

Assistance médicale à la procréation : les centres agréés

Liste des centres prenant en charge les couples hétérosexuels concernés par le VIH et par les hépatites virales. [lire la suite]

Coinfection VIH/hépatites

31 décembre 2006

Les marqueurs de fibrose

Le foie est un organe connu pour se régénérer tout seul, ce qui pousse certaines personnnes à croire qu’il n’a pas de limites. Lorsque le foie est gravement atteint cette régénération n’est plus possible. Il existe des outils pour suivre l’évolution. [lire la suite]

Protocoles

31 décembre 2006

Edito

L’assistance médicale à la procréation (AMP) pour les couples séropositifs hétérosexuels traverse une zone de turbulences. Grande revendication des associations de malades, cette technique, autorisée par un arrêté du 10 mai 2001, permet à des couples dont l’unE des membres au moins est séropositifVE au VIH, et/ou coinfectéE (hépatites) de donner naissance à des enfants séronégatifVEs. Pratiquée par une dizaine de centres* en France métropolitaine, cette AMP un peu particulière (dite « en contexte viral ») (...) [lire la suite]



L'association

Rejoignez-nous

[ réalisé avec SPIP | À propos de ce site | fil RSS ]