Accueil du site > Nos médias > Protocoles 39-40

Protocoles 39-40

Protocoles 39-40 | décembre 2005
le sommaire

<HR><b><P ALIGN=CENTER>L’association</b></p>

1er décembre 2005

Décès

Jeff Palmer

Jeff Palmer est décédé le 03 octobre 2005 à New York, d’un cancer de la langue. Jeff avait combattu le sida pendant plus de 20 ans. Fervent activiste, il avait créé l’association « Positive for positive ». [lire la suite]

Conférences&nbsp;: ce qu’ils et elles ont dit

1er décembre 2005

IAS de Rio

Pour sa troisième édition, la conférence de l’International aids society (IAS) sur la pathogenèse et les traitements de l’infection à VIH était de retour en Amérique du sud (Rio de Janeiro, du 24 au 27 juillet dernier), et a réuni 5500 participantEs venuEs de 130 pays. [lire la suite]

1er décembre 2005

AIDS vaccine

2005

La quatrième conférence internationale sur la recherche vaccinale s’est tenue à Montréal du 6 au 9 septembre dernier. Ce rassemblement de chercheurSEs et de médecins du monde entier, touTEs engagéEs dans la recherche d’un vaccin contre le sida, a permis de faire le point sur l’état des travaux en cours mais aussi de tracer quelques pistes pour l’avenir. [lire la suite]

1er décembre 2005

Prise en charge de la cirrhose chez les patientEs co-infectéEs

journée de l’ANRS

Face à l’épidémie d’hépatites virales, l’inertie règne et chacunE rejette la faute sur les autres. Et pourtant il y a urgence, comme en témoigne les résultats présentées le 13 septembre 2005 à Paris lors de la journée « Prise en charge de la cirrhose chez les patients co-infectés », organisée par l’ANRS. [lire la suite]

<P ALIGN=CENTER>Traitements Recherche</p>

1er décembre 2005

grippe aviaire

panique dans nos poulaillers

Il n’y a plus de doute : le virus de la grippe aviaire est aux portes de l’Europe. Que va-t-il advenir de nos 18 millions de volailles françaises élevées en plein air... et de nous ? Petit abrégé des recommandations à l’usage de la population générale et des personnes séropositives, si le virus venait à se transmettre, de la poule à l’homme, en passant par le cochon. [lire la suite]

1er décembre 2005

VIH et désir d’enfants

des enfants pour touTEs

Rappelons le, depuis l’entrée en vigueur de l’arrêté du 10 mai 2001, les couples (hétérosexuels) séropositifs ou sérodifférents peuvent avoir accès à l’Assistance médicale à la procréation (AMP), afin de limiter les risques de transmission du VIH au/à la partenaire ou à l’enfant à naître. Si les techniques de l’AMP sont fiables et satisfaisantes en termes de résultats, il n’en demeure pas moins qu’il nous appartient encore aujourd’hui de veiller à ce que l’accès soit possible pour touTEs, dans un délai raisonnable, des difficultés dans la prise en charge subsistant. Avant d’aborder les différents problèmes rencontrés, un bref rappel des critères d’accès s’impose. [lire la suite]

1er décembre 2005

Quand le VIH nous fiche les glandes...

Aujourd’hui, dans le cadre de l’infection par le VIH, les malades sont de plus en plus fréquemment confrontés à des difficultés médicales qui semblent liées « à la durée de la maladie » et paraissent imputables à une toxicité à long terme des traitements antirétroviraux et/ou à la présence du VIH dans l’organisme. [lire la suite]

1er décembre 2005

Lipoatrophies et méthodes de comblements

Dans ce dossier, vous trouverez tout d’abord quelques informations d’ordre épidémiologique et sur les facteurs influençant la survenue de la lipoatrophie mais aussi plus généralement la lipodystrophie et les altérations métaboliques, puisque ces trois types d’effets secondaires sont étroitement liés. Quelques informations sur les mécanismes biochimiques de la lipoatrophie/lipodystrophie sont ensuite présentées. Le paragraphe suivant est consacré aux méthodes, autres qu’esthétiques, permettant de limiter avec plus ou moins de succès la survenue ou l’aggravation de la lipoatrophie/lipodystrophie. La suite de ce dossier est consacrée à trois méthodes de restauration de volume permettant de corriger la lipoatrophie faciale. Un premier paragraphe est consacré au New-Fill® dont le remboursement a été notifié au début de 2005. Vous y trouverez notamment certaines informations pratiques. Les deux paragraphes suivants sont consacrés à l’autogreffe adipeuse et au Bio-Alcamid, deux autres techniques alternatives au New-Fill®. Une comparaison de différents aspects de ces trois techniques clôt ce dossier. [lire la suite]

1er décembre 2005

Acide valproïque sur la piste d’une nouvelle piste

Même si l’avènement des trithérapies a constitué un progrès indiscutable dans la prise en charge de l’infection par le VIH, force est de constater que, dix ans plus tard, sur le front du sida, rien n’est encore vraiment réglé. L’introduction des trithérapies a considérablement amélioré la situation des personnes vivant avec le VIH, mais à défaut d’offrir la guérison, ces traitements forcent l’inscription de la maladie dans la durée avec, à la clef, la survenue d’effets secondaires parfois très handicapants et d’inévitables problèmes en matières d’observance. De plus, la prescription de mono et bithérapies au début de l’ère des antirétroviraux a conduit à l’apparition de virus résistants, source de difficultés supplémentaires de plus en plus importantes dans la prise en charge des personnes vivant avec le VIH. Il apparaît donc nécessaire de trouver d’autres pistes de traitements. C’est la stratégie choisie par un groupe de chercheurs nord-américains qui considère que : « même si la supression définitive de l’infection par le VIH à l’aide d’une thérapie antirétrovirale est difficile, l’éradication du virus doit être l’objectif à atteindre. Par conséquent les approches thérapeutiques visant à éliminer l’infection latente à l’intérieur des réservoirs du VIH sont nécessaires ». [lire la suite]

En bref
GSK & SHering Plough - arrêt d’essais anti-CCR5
Hépatites virales chez les usagèrEs de drogues
Reyataz® disponible en ville
Invirase® 500 bientôt disponible
Agenarase® 150 mg bientôt arrêtée

Essais cliniques

1er décembre 2005

Etude pilote

ANRS 129 BKVIR

recherche publique

Etude pilote évaluant l’efficacité d’une trithérapie antirétrovirale en monoprise journalière associant tenofovir-emtricitabine et efavirenz chez les personnes infectéEs par le VIH présentant une infection par Mycobacterium tuberculosis. [lire la suite]

1er décembre 2005

Essai de phase II

ANRS 127 2IP

recherche publique

Essai de phase II, randomisé, sans insu sur les traitements, évaluant l’activité antivirale de deux combinaisons antirétrovirales associant uniquement deux inhibiteurs de protéase potentialisés par le ritonavir, pendant 48 semaines, chez des patientEs naïfVEs d’inhibiteur de protéase. [lire la suite]

1er décembre 2005

kalesolo

recherche publique [Institut de médecine et d’épidémiologie appliquée]

Essai clinique national, randomisé, sans insu sur les traitements, multicentrique, évaluant la tolérance et l’efficacité d’une simplification de traitement par lopinavir/ritonavir versus poursuite du traitement actuel chez des malades infectéEs par le VIH ayant une charge virale inférieure à 50 copies/ml depuis au moins 6 mois. [lire la suite]

1er décembre 2005

Essai de phase I

CYT 99 007

recherche privée [Cytheris]

Essai de phase I, ouvert, prospectif, évaluant la sécurité d’injections d’Interleukine-7 (IL-7) en complément d’un traitement anti-rétroviral, et éventuellement son activité. [lire la suite]

Protocoles

1er décembre 2005

Edito

Pendant un an, Act Up-Paris a mené avec le TRT-5 (groupe interassociatif qui rassemble huit associations de lutte contre le sida) de dures négociations avec GlaxoSmithKline, Schering-Plough et Pfizer, à propos d’essais sur leur anti-CCR (une nouvelle classe thérapeutique susceptible de bloquer l’entrée du VIH dans les cellules cibles en inhibant un récepteur cellulaire, le co-récepteur CCR5, utilisé par le virus pour entrer dans la cellule). [lire la suite]



L'association

Rejoignez-nous

[ réalisé avec SPIP | À propos de ce site | fil RSS ]