Accueil du site > Nos médias > Action 100

Action 100

Action 100 | septembre 2005
le sommaire

Action

1er septembre 2005

Edito

Rions un peu avec la droite. Le 17 juin dernier, paraissait dans Valeurs actuelles une tribune intitulée « Act Up, une provocation de trop », signée par une quinzaine de députéEs de droite, rejointEs un mois plus tard par une centaine d’autres. Selon ces parlementaires, nous recevons des financements publics pour la lutte contre le sida ; le mariage de deux femmes organisé le 5 juin n’aurait rien à voir avec cet objectif. Conclusion sous-jacente : il faut nous couper les vivres. [lire la suite]

sida : envie d’en être ?

1er septembre 2005

sida : envie d’en être ?

rencontre avec Sylvana, une de nos militantEs

Nous sommes des séropositifVEs, des malades, des activistes de la lutte contre le sida. À cette question nous répondons : non. Et puis d’autres questions se posent, simples et plus complexes. De ces interrogations est née cette rubrique, un espace pour parler de soi, de son rapport à la maladie, à la sexualité, aux traitements, à la prévention, au monde. [lire la suite]

<P ALIGN=CENTER>Traitements Recherche</p>

1er septembre 2005

prise en charge médicale tardive

Le problème du recours tardif aux soins touche particulièrement les oubliéEs du système de santé français : les excluEs de l’assurance maladie et les précaires. C’est donc à double titre que les étrangèrEs y sont fortement exposéEs. C’est pourquoi nous revenons sur les enjeux de la prise en charge des personnes qui se présentent tardivement aux soins, alors que leur infection par le VIH est déjà avancée. [lire la suite]

1er septembre 2005

CPAM de Paris

rupture de traitement sous ordonnance

Aujourd’hui, les textes réglementaires ne prévoient pas la délivrance de plus d’un mois d’antirétroviraux en une seule fois. Pourtant, il s’agit d’une pratique généralisée qui permet de faciliter la vie des séropos à la veille de vacances ou d’un départ professionnel de longue durée. Le ou la directrice intérimaire de la Caisse primaire d’assurance maladie (CPAM) de Paris, sans consultater des usagèrEs, ni de la Caisse nationale d’assurance maladie des travailleurs salariés (CNAMTS), a souhaité supprimer cette pratique par une circulaire interne, juste avant les vacances d’été. Ce sont des malades, confrontéEs à des refus de délivrance, qui nous ont alertéEs. Ces refus signifiaient pour eux une éventuelle rupture de traitements. [lire la suite]

<P ALIGN=CENTER>Prévention</p>

1er septembre 2005

marche des fiertés

un pas devant l’autre et recommencer

Une banderole rose, des bâches noires, des pancartes, la chanson des demoiselles qui ont eu des amants si tôt, la musique de Patrick Vidal, le tombé des robes, le tee shirt Christian Lacroix, des paillettes à gogo, l’énergie du groupe. [lire la suite]

<P ALIGN=CENTER>Étrangers</p>

1er septembre 2005

assemblée générale

pour le droit à la santé des étrangerEs

Le 10 mai dernier, Act Up-Paris réunissait en assemblée générale des malades étrangèrEs issuEs d’associations ou non, des associations spécialisées et des travailleurSEs sociauxLES. Cette rencontre avait pour objectif de dresser l’état des lieux des renvendications, des perspectives et de la mobilisation. Deux émissions de radios sur Africa n°1 et RFI ont permis de relayer cette information vers le plus grand nombre. Au total, ce sont plus d’une centaine de personnes qui sont venues apporter leur expertise et leur expérience. En voici le compte-rendu. [lire la suite]

1er septembre 2005

L’impact du sida chez les migrantEs : agenda des mobilisations de septembre

pour les étrangèrEs en France, se soigner reste un combat

Le 25 novembre dernier, le gouvernement a déclaré la lutte contre le sida, Grande Cause Nationale pour l’année 2005. Et pourtant, cette année est particulièrement violente pour le droit à la santé des étrangèrEs : la seule action du gouvernement a été de poursuivre son démantèlement de l’Aide médicale de l’état (AME) par la publication de deux décrets. Il a cautionné par son silence les expulsions, les refus de séjour et les pratiques illégales des préfectures à l’encontre des malades étrangèrEs, ainsi que la (...) [lire la suite]

1er septembre 2005

accès aux soins

obtenir l’AME, exiger la CMU

Dès l’élaboration de la Couverture maladie universelle (CMU), nous dénoncions l’exclusion des sans-papièrEs, reléguéEs à un sous-dispositif de prise en charge, l’Aide médical de l’état (AME). Depuis 2002 l’UMP s’est acharné à restreindre plus encore ce dispositif. [lire la suite]

1er septembre 2005

information = pouvoir

demande de séjour pour soins : un arsenal juridique pour vos rendez-vous en préfecture

Stratégie pour décourager les demandeurSEs ou conséquence du mépris qu’ont les préfectures de la vie des malades étrangèrEs, les traitements administratifs des demandes de séjour pour soins ne cessent d’être entachés d’illégalité. À partir des irrégularités et des refus les plus fréquemment rencontrés, nous avons établi un argumentaire pour faire valoir vos droits en préfecture. [lire la suite]

1er septembre 2005

hébergement

statut administratif précaire : l’état d’urgence

La régularisation pour raisons médicales prévoit la délivrance d’une carte de séjour temporaire. Néanmoins, trop de malades étrangèrEs se voient enferméEs dans des statuts administratifs précaires telles que des Autorisations provisoires de séjour. Il s’agit d’une véritable mise en danger des malades étrangèrEs. À moins de pouvoir bénéficier de réseaux de solidarité privés, ils et elles se retrouvent sans ressource, et sans logement. Dans de telles conditions, survivre est un combat quotidien. [lire la suite]

1er septembre 2005

relation malade-médecin

mon corps m’appartient, le choix me revient

Incompréhension des enjeux, des procédures, des situations, négligences, voire franche hostilité... Les médecins françaiSEs entretiennent des relations parfois difficiles avec nous, malades étrangèrEs. Il n’est pas question de généraliser ces difficultés, mais de les dénoncer : elles peuvent avoir des conséquences graves sur notre suivi médical. [lire la suite]

1er septembre 2005

femmes

nous ne sommes pas celles que vous croyez

Dans un contexte général de répression et de crise sanitaire, les étrangèrEs séropositifVEs doivent se battre pour des titres de séjour, le droit au travail, l’accès aux soins... Qu’en est-il des femmes africaines pour qui ces difficultés sont accrues par la stigmatisation d’être femmes, étrangères et séropositives ? Toutes les réponses qui suivent devraient déjà être connues. Néanmoins, rappeler ces évidences et le cumul des discriminations reste indispensable face à l’ignorance générale du grand public. [lire la suite]

1er septembre 2005

droit au séjour

expulsions : la france s’industrialise

Depuis novembre 2003, le ministère de l’Intérieur transmet aux préfectures un objectif chiffré d’expulsions. Pour 2004 elles devaient doubler le nombre d’expulsion de 2002. Cette année, ce nombre doit encore doubler. Afin d’atteindre ces objectifs, l’Etat met en œuvre un plan d’industrialisation des reconduites aux frontières. En voici quelques composantes. [lire la suite]

1er septembre 2005

droit au séjour

une peau de chagrin

Depuis plus d’un an, nous dénonçons les pratiques irrégulières de certaines préfectures et l’augmentation croissante des refus de séjour à l’encontre des malades étrangèrEs. Nous revenons aujourd’hui sur les mécanismes qui ont pu produire une telle situation et sur les conséquences immédiates des derniers discours de Nicolas Sarkozy. [lire la suite]

<P ALIGN=CENTER>Égalité des droits Homophobie</p>

1er septembre 2005

droit d’asile, over the rainbow

Régulièrement, nous devons nous mobiliser pour dénoncer et tenter d’empêcher la condamnation à mort, à la prison, à la torture d’homos ou de trans jugéEs dans leur pays en raison de leur seule orientation sexuelle ou identité de genre. Lorsque nous interpellons l’État français sur ces cas, sa réponse est le silence. Et, alors qu’il y a urgence à offrir à ces personnes LGBT persécutées le droit d’asile, une réforme initiée le 10 décembre 2003 tend à y rajouter des obstacles. Apporter la preuve qu’on est victime ou menacéE de persécutions peut, dans bien des cas, s’avérer difficile, voire impossible. [lire la suite]

<P ALIGN=CENTER>Sexwork</p>

1er septembre 2005

"le noir est une couleur"

rencontre avec Marianne, membre du collectif de Vincennes

Depuis l’arrivée au pouvoir de la droite, les prostituéEs ont été la cible privilégiée des forces de police. Et le vote de la Loi pour la sécurité intérieure1 (LSI) de Sarkozy qui, sous couvert de lutte contre la traite et le proxénétisme, a mis en place une véritable chasse légale contre les travailleurSEs du sexe. Les prostituées africaines du bois de Vincennes, qui subissent encore aujourd’hui cette violente répression, se sont mobilisées au sein d’un collectif pour mieux se défendre et faire valoir leurs revendications. Rencontre avec Marianne, membre de ce collectif. [lire la suite]



L'association

Rejoignez-nous

[ réalisé avec SPIP | À propos de ce site | fil RSS ]