double dispensation des traitements

Les articles liés au sujet

1er mars 2005

Actualité des traitements

Voici une nouvelle rubrique sur l’actualité des traitements (AMN, ATU, passage en ville, interactions). Elle a pour but de vous tenir informé de l’évolution des mises à disposition des traitements VIH, de vous avertir des dernières alertes, de faciliter une étape généralement fastidieuse : le retrait de vos traitements. [la suite]

23 janvier 2003

Double circuit pour les hépatites

Les médicaments anti-hépatiques seront dorénavant disponibles en pharmacie de ville et d’hôpital. [la suite]

24 octobre 2002

Les pharmacies hospitalières prennent les malades du sida en otage

Depuis le mois de juin 2002, les pharmacies hospitalières de plusieurs grands hôpitaux de l’Assistance Publique ont drastiquement réduit leurs horaires d’ouverture. Cette situation met en danger les malades atteints du VIH/sida et de l’hépatite C. [la suite]

1er octobre 2002

Pharmacies hospitalières fermées, séropos en danger

Aujourd’hui, une trentaine de militants d’Act Up-Paris ont investi au même moment les locaux de la direction de l’Assistance Publique des Hôpitaux de Paris (AP-HP) et la pharmacie de l’hôpital Lariboisière (Paris Xème). Ces actions dénoncent les restrictions d’ouverture des pharmacies hospitalières, qui se sont généralisées depuis le mois de juin 2002 dans plusieurs grands hôpitaux de l’AP-HP (Lariboisière, Saint Antoine, Saint Louis, Bichat, Beaujon, etc.). [la suite]

23 juin 2002

de la facture à la fracture, la double dispensation en danger

Le principe de rétrocession s’applique à tout médicament rendu disponible dans les officines de ville. Ce principe prévoit que la dispensation par les pharmacies d’hôpital cesse dès que le médicament devient accessible en ville. [la suite]

Les brèves liées au sujet

29 janvier 2004

à la ville à la campagne

La commercialisation des antirétroviraux peut se faire à l’hôpital à cause des obligations de primo-prescription et de renouvellement annuel à l’hôpital. Mais peu à peu leur commercialisation en officine privée se généralise. C’est le cas pour le Kalétra (lopinavir/ritonavir) qui se présente sous 2 formes (...) [la suite]

[ réalisé avec SPIP | À propos de ce site | fil RSS ]