Sida, un glossaire

Accueil du site > buprénorphine

buprénorphine

Traitement substitutif ambulatoire de la dépendance aux opiacés, dans le cadre d’une prise en charge médicale, sociale et psychologique.
La buprénorphine est commercialisée sous le nom de Subutex®, ou Temgésic® quand elle est utilisée contre la douleur. Une surveillance du bilan hépatique est nécessaire.

Voir substitution.

Les articles liés au sujet

2 mars 2011

L’OICS, ennemi de la réduction des risques !

Marc Moinard, expert auprès de l’Organisation Internationale de Contrôle des Stupéfiants (OICS) présente aujourd’hui à Paris le rapport de l’OICS 2010. Depuis sa création, l’OICS a été le moteur de la guerre internationale contre les droguéEs. Pourquoi cette année serait-elle différente ? L’OICS ne s’intéresse pas aux autres priorités de l’ONU telles que la lutte contre la pandémie VIH. Il a pris de nombreuses positions contre la réduction des risques ou cautionnant des politiques mortelles pour les usagerEs de drogues. [la suite]

1er octobre 2010

"Pour participer à cet essai, vous devez avoir reçu et lu la notice d’information patient"

Rime

RECKITT Benckiser healthcare (Recherche privée)

Etude de phase IV, multicentrique, randomisée, contrôlée avec comparateur actif et en ouvert de l’efficacité de la buprénorphine/naloxone sur la réduction du mésusage intraveineux de la buprénorphine en France [la suite]

6 mars 2006

sidaction et Act Up-Paris

Front contre le classement du subutex comme stupéfiant

Le quotidien Libération révélait le 10 janvier dernier que la Commission Nationale des Stupéfiants avait émis un avis favorable au classement du Subutex© comme stupéfiant sous l’impulsion de la MILDT. Le 16 février, Act Up-Paris, Sidaction, Anne Coppel, Marc Valleur et Michel Hautefeuille adressaient une lettre ouverte à Xavier Bertrand, Ministre de la Santé, pour lui demander de ne pas suivre cet avis. Ce courrier diffusé auprès des associations est désormais soutenu par de nombreuses organisations et acteurs concernés [la suite]

16 février 2006

Traitements de substitution aux opiacés : stupéfiante manœuvre arrière

Act Up-Paris et Sidaction ainsi que Anne Coppel, Michel Hautefeuille et Marc Valleur ont fait parvenir à Xavier Bertrand une lettre ouverte pour répondre à la volonté de la MILDT et du ministère de l’Intérieur de classer le Subutex®, un traitement de substitution aux opiacés, comme stupéfiant. [la suite]

31 mai 2004

Premiers états généraux des usagerEs de la substitution

Act Up-Paris et ASUD appellent les usagerEs substituéEs et toutes les personnes concernées aux premiers Etats Généraux des UsagerEs de la Substitution aux Opiacés, le 5 juin 2004 de 10h à 18h. [la suite]

22 mars 2003

étude clinique

bup / ip [chu grenoble]

Etude multicentrique ouverte, prospective et exploratoire, visant à comparer le rapport des concentrations plasmatiques libres de norbuprénorphine et de buprénorphine chez des personnes infectées par le VIH qu’elles soient traitées par inhibiteurs de protéase ou non [la suite]

[ réalisé avec SPIP | À propos de ce site | fil RSS ]