Sida, un glossaire

Accueil du site > hépatite fulminante

hépatite fulminante

Forme exceptionnelle d’hépatite (A, B, D, E) d’apparition brutale, s’accompagnant en quelques jours d’une destruction rapide de tout le tissu hépatique et d’une atteinte cérébrale conduisant au coma. Le seul recours est alors la greffe du foie. Cette forme existe particulièrement dans le cas d’une hépatite B, accompagnée d’une hépatite Delta.

Les articles liés au sujet

8 juillet 2008

Collectif Hépatites Virales

Alerte de recrudescence d’hépatite A en Ile-de-France !

A quand le remboursement du vaccin contre l’hépatite A !

L’Institut national de Veille Sanitaire (InVS) a récemment alerté les professionnels de santé de la recrudescence de cas d’hépatite A à Paris. Ces cas concernent des hommes âgés de 34 à 48 ans, qui ne présenteraient pas les facteurs de risque habituels de cette maladie (à savoir, notamment, séjour dans des pays d’endémie d’hépatite A, fréquentation de collectivités d’enfants, consommation de fruits de mer...). L’InVS évoque la possibilité de contaminations touchant préférentiellement des hommes ayant des rapports homosexuels. [la suite]

mars 2000

Névirapine (Viramune®) : problèmes cutanés et hépatiques graves

Courant décembre, deux malades sont décédés des suites d’un rash cutané, provoquant des atteintes de la peau comparable à celles de grands brûlés. Toujours en décembre, un autre patient a développé une hépatite fulminante. Ces trois personnes prenaient de la Viramune®. Le 7 février dernier, l’AFSSaPS a averti les coordinateurs de CISIH et les responsables VIH des CRPV (Centres Régionaux de Pharmaco-Vigilance) des problèmes cutanés et hépatiques graves que peut provoquer la Viramune® (nevirapine). [la suite]

[ réalisé avec SPIP | À propos de ce site | fil RSS ]