Sida, un glossaire

DGS

Direction générale de la santé. Elle fait partie du ministère de la Santé et comporte 5 sous-directions : santé des populations, système de santé et de la qualité des soins, veille sanitaire, pharmacie, professions de santé. Une division est chargée de la lutte contre le sida. Elle est chargée de développer la politique de santé publique.

Voir mission sida.

Les articles liés au sujet

1er février 2010

En bref

VIH et prison : mouvements

Laurent Jacqua à Act Up-Paris, Christine Barbier à la Direction général de la santé et Jean-Amédée Lathoud à la tête de la Direction de l’administration pénitentiaire. [la suite]

3 mars 2003

Dans la guerre contre le sida, la bataille du Fémidom doit se gagner en 2003

Depuis 2001, la prévention des femmes est sensée être une priorité pour la Direction générale de la santé (DGS). Pourtant dans le trop faible dispositif proposé, il ne reste plus aujourd’hui que des campagnes de promotion du préservatif féminin. [la suite]

23 janvier 2003

Prévention : où en est la DGS

Enfin. Il aura fallu attendre 20 ans d’épidémie pour voir une campagne publique de prévention digne de ce nom. La direction générale de la santé (DGS) et l’Institut national pour la prévention et l’éducation à la santé (INPES) font diffuser sur les chaînes de télévision des spots d’incitation au dépistage. [la suite]

décembre 2000

2cc de vie en moins

Le 24 février 2000, la Direction générale de la santé (DGS) envoyait à tous les responsables de Programme d’Echanges de Seringues (P.E.S.) une note concernant les “ conséquences pour les usagers de drogues par voie intraveineuse (UDVI) de la suppression des seringues graduées à 40 unités à compter du 30 mars 2000 ”. [la suite]

mars 2000

Ostéoporose, Ostéonécrose : l’enquête d’Act Up-Paris

Aujourd’hui, la panoplie des effets secondaires dus à la prise d’antirétroviraux qui affectent les malades du sida, s’élargit. Aux troubles du métabolisme des graisses (lipodystrophie, lipoatrophie, etc.), à la toxicité mitochondriale, aux neuropathies périphériques, aux troubles du système nerveux central, s’ajoutent des maladies des os : ostéoporose, ostéonécrose. [la suite]

février 2000

" La juste limite entre langue de bois et devoir de réserve. "

Les associations sont lasses d’attendre la campagne de la DGS sur les Hépatites B et C

Les 18 et 19 janvier 2000 avaient lieu à Sida Info Service deux journées de formation sur les hépatites et la coinfection par les virus du sida (VIH) et de l’hépatite B (VHB) ou C (VHC). Cette formation gratuite était organisée à l’attention des associations par le Kiosque Info Sida. [la suite]

décembre 1999

Les brochures honteuses de la DGS

En matière de prévention ciblée, la Division sida de la DGS et le CFES n’ont toujours rien compris. [la suite]

juillet 1999

Edito

Santé : postes à pourvoir.

En mai, le directeur général de la santé démissionne. En juillet Kouchner part.
Pas de remplacement dans l’immédiat. [la suite]

Des photos sont disponibles

Les brèves liées au sujet

31 mai 2009

La France n’a plus de politique de lutte contre le sida

La lutte contre le sida fait partie des cents objectifs prioritaires de santé publique en France votés par le parlements. Elle fait ainsi l’objet de la rédaction d’un programme national. Le précédent programme est arrivé à échéance en 2007. Son évaluation est nécessaire à la définition du nouveau (...) [la suite]

Les adresses utiles

DGS (Direction générale de la santé) - (RI2)

- Ministère de la santé et des solidarités
Direction générale de la santé
Sous-direction Prévention des Risques Infectieux
Bureau des infections par le VIH, IST et hépatites (RI2)
14, avenue Duquesne - 75350 Paris 07 SP
Tél. : 01 40 56 60 00 - Fax. : 01 40 56 40 56

- Info Ministère Santé : 0 820 03 33 33 (0,12 Euros ttc/mn, du lundi au samedi : 9 h - 19 h)

Site web : http://www.sante.gouv.fr

[ réalisé avec SPIP | À propos de ce site | fil RSS ]