laboratoire Pfizer

Les articles liés au sujet

3 August 2011

Act Up-Paris & ALCS-Maroc

Middle Income Countries, the new target for Big Pharma : ALCS Morocco & Act Up-Paris call on concerned countries to issue compulsory licencing without delay

A report released by MSF two weeks ago shows that the main pharmaceutical companies that hold most of the patents on medications used against HIV/AIDS are suspending their standardized "access" programs in Middle-Income Countries (MICs). Many of those countries are also becoming ineligible to the Global Fund to Fight AIDS, Tuberculosis and Malaria. Once again, Merck, Johnson & Johnson and GSK (ViiV Healthcare) sacrifice the lives of people living with the diseases for their own profits. [la suite]

3 août 2011

Act Up-Paris & ALCS-Maroc

Les pays intermédiaires, nouvelles cibles des labos : ALCS Maroc et Act Up-Paris appellent les pays concernés à émettre des licences obligatoires

Un rapport de MSF rendu public il y a deux semaines montre que les principales firmes pharmaceutiques qui détiennent des brevets sur les molécules anti-VIH suspendent massivement leurs programmes de prix standardisés dans les pays à revenus intermédiaires (PRI), qui sont pour certains, depuis peu, inéligibles au Fonds Mondial. Une fois de plus, Merck, Johnson&Johnson et GSK (ViiV Healthcare) sacrifient les malades pour leurs profits. [la suite]

1er mai 2011

Protocoles 66 - fiche essais

CO-INFECTION VIH/VHC : où sont les essais ?

Bilan sur l’inclusion des personnes co-infectées dans les essais sur les traitements anti-VHC en cours de recrutement.

Vous auriez dû lire ici des fiches essais sur des molécules anti-VHC pour les personnes coinfectées VIH/VHC. Mais l’industrie pharmaceutique refuse encore de mener de tels essais : rien en phase I ou II, trop peu pour la phase III (hors boceprevir et telaprevir, voir édito). [la suite]

1er mai 2011

Protocoles 66

Edito

l’angle mort de la co-infection

Nous demandons depuis des mois un accès d’urgence pour les personnes co-infectéEs aux deux nouvelles molécules anti-VHC, boceprevir et telaprevir, via la recherche publique (essais de l’ANRS) et via une Autorisation Temporaire d’Utilisation (ATU) nominative protocolisée de l’Afssaps (Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé). [la suite]

Des photos sont disponibles

1er décembre 2005

Edito

Pendant un an, Act Up-Paris a mené avec le TRT-5 (groupe interassociatif qui rassemble huit associations de lutte contre le sida) de dures négociations avec GlaxoSmithKline, Schering-Plough et Pfizer, à propos d’essais sur leur anti-CCR (une nouvelle classe thérapeutique susceptible de bloquer l’entrée du VIH dans les cellules cibles en inhibant un récepteur cellulaire, le co-récepteur CCR5, utilisé par le virus pour entrer dans la cellule). [la suite]

Des photos sont disponibles

1er décembre 2005

Les malades doublement miSEs en danger

Scherring Plough arrête un essai chez les naïfVEs

Le 28 octobre dernier, Schering annonçait l’arrêt d’un essai thérapeutique international visant à évaluer l’efficacité et la tolérance du Vicriviroc, une nouvelle molécule anti-VIH, chez des séropos naïfVEs de traitement. CertainEs malades inclusEs dans la recherche conservaient une charge virale détectable alors qu’elle aurait dû, à ce stade du traitement, être indétectable. [la suite]

mai 2005

Edito

Depuis l’été 2004, trois firmes pharmaceutiques sont entrées dans la phase décisive de développement d’une nouvelle génération d’antirétroviraux, les anti-CCR5. Nous nous sommes battuEs pour que cette nouvelle piste thérapeutique soit menée de façon éthique. [la suite]

Des photos sont disponibles

26 avril 2005

Pfizer sacrifie les malades du sida pour le profit

Aujourd’hui, vingt militants d’Act Up-Paris ont ensanglanté la façade du siège social de Pfizer France. Ce laboratoire a choisi de se soustraire aux principes éthiques de protection des personnes se prêtant à la recherche clinique et de ne pas mener l’essai d’un nouvel antiréroviral en France, en Allemagne et en Espagne. Pfizer, plus soucieux de sa rentabilité financière que de la vie des malades, a choisi de délocaliser cet essai dans des pays moins regardants sur la sécurité des personnes. [la suite]

14 avril 2005

sida, la course aux molécules

Aujourd’hui, on a le droit de s’interroger sur l’avenir du mouvement associatif de lutte contre le sida et sur notre alliance objective avec l’industrie pharmaceutique, tant nous avons réclamé la même chose pour des raisons différentes : l’accès le plus rapide possible à des molécules antisida, des antirétroviraux. Il n’en reste pas moins vrai que les routes des activistes et des firmes pharmaceutiques sont immanquablement divergentes, et seul un effet d’échelle a pu permettre de les confondre un temps donné. Récemment, des événements sont venus catégoriquement démentir cette confusion. [la suite]

1er février 2005

Promotion : intellectuels à vendre

Régis Debray et d’autres ont collaboré avec Pfizer pour leur campagne « La santé d’âge en âge ». Il apporte ainsi sa caution morale au premier producteur mondial de médicaments qui fait le commerce de nos vies, en plaçant le profit avant les intérêts des malades. Dans le même temps, on peut trouver dans son dernier ouvrage Le Plan Vermeil, des propos d’une stupidité affligeante et dangereuse, sur le sida et les gays. [la suite]

16 décembre 2004

Pfizer ou la course aux profits

Après l’essai sur le SCH-D de Schering-Plough, c’est au tour du laboratoire Pfizer, lancé dans la même course, de présenter un essai sur le UK 427, autre candidat d’une nouvelle classe de molécule, les anti-CCR5. Une fois de plus, nous dénonçons les modalités de cet essai clinique qui bafouent les droits des malades à être correctement pris en charge dans toute recherche thérapeutique. [la suite]

1er décembre 2004

La sécurité des malades n’est pas à vendre

Depuis l’apparition des premiers antirétroviraux, Act Up-Paris favorise la mise à disposition des nouveaux traitements, répondant aux besoins des malades dont le virus devient résistant, ou présentant moins d’effets indésirables et plus de simplicité dans leur gestion quotidienne. Notre exigence n’a pas varié au cours du temps : nous nous battons pour obtenir la meilleure prise en charge des personnes atteintes, celle qui leur garantit la meilleure qualité de vie. [la suite]

15 novembre 2004

Les séropos s’adressent à Pfizer et consorts : « oui aux nouvelles molécules mais pas à n’importe quel prix »

La stratégie choisie par le laboratoire Pfizer pour le développement de son nouveau produit anti-VIH (inhibiteur du CCR5) met en jeu la santé de centaines de patients naïfs de traitement, ayant des CD4 bas et une charge virale élevée. Le TRT-5 dénonce ces pratiques et alerte les autorités compétentes concernées par l’essai. [la suite]

22 octobre 2003

Pfizer attaque des malades du sida

Aujourd’hui, mercredi 22 octobre, le président d’Act Up-Paris a été entendu au commissariat de Montrouge, dans le cadre d’une plainte déposée par le laboratoire Pfizer pour « dégradation volontaire de biens privés ». C’est la première fois en France qu’une firme pharmaceutique porte plainte contre une association de malades. [la suite]

1er septembre 2003

Accord sur les génériques à l’OMC : Mort sous brevet

En réaction à l’accord sur les génériques obtenu à l’OMC le 31 août, des militants bloquent actuellement le siège du laboratoire pharmaceutique Pfizer, négociateur à l’OMC pour les Etats-Unis... [la suite]

1er septembre 2003

Accord sur les génériques à l’OMC : mort sous brevet

Suite au lobby de certains pays riches, les accords négociés de l’OMC ne présagent rien de bon pour l’accès aux médicaments génériques dans les pays du Sud. [la suite]

mars 2001

Le monde merveilleux des laboratoires

L’industrie pharmaceutique est la plus rentable au monde, et l’une des plus riches. Pour mieux comprendre le rapport de force qui existe entre cette industrie et les gouvernements africains, il suffit de comparer le poids économique de ces entreprises avec celui des Etats qui tentent de lutter contre leur pouvoir absolu. [la suite]

juin 2000

Le marketing humanitaire des labos

Depuis un an, sous l’effet d’une mobilisation internationale grandissante, les laboratoires pharmaceutiques tentent de racheter leur image sans pour autant perdre le contrôle des marchés. [la suite]

- English translation available Laboratories secure the future

juin 2000

Laboratories secure the future

Since one year, pressured by growing international mobilization, pharmaceutical laboratories are trying to improve their image without however, relinquishing control of the markets. [la suite]

10 mai 2000

communiqué de presse

Pfizer : la trique au Nord, la mort au Sud

Aujourd’hui 10 mai 2000, une trentaine de militants d’Act Up-Paris ont bloqué l’usine du laboratoire Pfizer en Touraine. Cette action a pour but de dénoncer la politique du laboratoire, responsable de la mort de milliers de malades du sida dans les pays pauvres. [la suite]

mai 2000

Pfizer : la trique au nord, la mort au sud

Le 13 mars 2000, Treatment Action Campaign (TAC), demandait officiellement à Pfizer de réduire drastiquement le prix de son médicament, le fluconazole, ou de lui octroyer une licence volontaire afin d’en produire à moindre coût une version générique. Le 3 avril, les laboratoires Pfizer annoncaient qu’ils fourniraient gratuitement du Diflucan à toutes les personnes malades du sida en Afrique du Sud qui ne peuvent se le payer et sont atteintes d’une méningite à cryptocoque. [la suite]

13 mars 2000

communiqué de presse

Afrique du Sud : Pfizer doit céder face aux malades

Aujourd’hui, 13 mars 2000, Treatment Action Campaign (TAC), une coalition de malades du sida sud africains, demande officiellement à Pfizer de réduire drastiquement le prix de son médicament, le fluconazole, ou de lui octroyer une licence volontaire afin d’en produire à moindre coût une version générique. [la suite]

mars 2000

mic. sion.

La face cachée d’Action. [la suite]

Les brèves liées au sujet

mai 2000

fluconazole : grille tarifaire

Le fluconazole est vendu sous brevet en Afrique du Sud au prix de gros d’environ 61,75 FF par capsule de 200 mg dans le secteur privé et à environ 40,3 FF dans le secteur public. « Pour ceux qui souhaitent acheter du Triflucan dans le secteur privé (vendu uniquement sur prescription) le prix varie (...) [la suite]

[ réalisé avec SPIP | À propos de ce site | fil RSS ]