Sida, un glossaire

Accueil du site > lipodystrophies

lipodystrophies

Cette appellation recouvre plusieurs syndromes qui peuvent coexister, lesquels correspondent à des troubles métaboliques des graisses. Les lipodystrophies sont dues à certains antirétroviraux (IP et INTI) agissant par des mécanismes différents. D’une part, on constate la perte de masse graisseuse ou lipoatrophie, affectant particulièrement le visage, les membres supérieurs et inférieurs, les fesses (elle ne doit pas être confondue avec le syndrome de dénutrition ou wasting syndrome). D’autre part on observe une obésité tronculaire ou lipohypertrophie avec graisse périviscérale, une hypertrophie mammaire et une masse graisseuse au niveau de la nuque (bosse de bison). Enfin, la dyslipémie (anomalies des lipides sanguins) est parfois incluse, à tort, dans le terme de lipodystrophie. Elle est mise en évidence par le bilan lipidique avec dosage du cholestérol et des triglycérides dans le sang.

Voir EVA et l’article Votre suivi.

Les articles liés au sujet

30 octobre 2013

VIH : LE CŒUR À L’OUVRAGE

Cœur : fonctionnement et dysfonctionnements Le cœur est l’organe central qui assure la circulation sanguine. Le muscle cardiaque se contracte et se décontracte à la manière d’une pompe, propulsant le sang dans le système sanguin : artères, artérioles, capillaires pour l’aller, et veinules et veines pour le retour vers le cœur. Les battements du cœur constituent un rythme cardiaque. Ce rythme est contrôlé par des signaux électriques qui se propagent dans le tissu cardiaque. Il se décompose en la (...) [la suite]

20 novembre 2012

Arrêt prématuré

ROCnRAL

ANRS 157 RECHERCHE PUBLIQUE

L’étude ROCnRAL qui a inclus les premierEs participantEs fin 2011 vient de se terminer prématurément par décision de son promoteur, l’ANRS, suivant l’avis du conseil scientifique et les recommandations du comité indépendant de l’étude. [la suite]

16 novembre 2012

Protocoles 71- sida is dico

Monsieur W se sent lâché par les médecins

30 ans de sida, Monsieur W les a. Il est aussi co-infecté par le virus de hépatite C. Des traitements il en a eu, comme des moments où il pensait qu’il ne survivrait pas à tout cela. Le traitement avec l’interféron a été aussi difficile que ses antirétroviraux. Il ne s’est pas vu changer. Mais progressivement son caractère, son amaigrissement, ses sautes d’humeur et sa fatigue sont devenus intenables. Les médecins ne l’ont pas prévenu de tout cela. Ni lui, ni ses proches. Depuis des années il prenait du (...) [la suite]

16 novembre 2012

Protocoles 71 - Feed-Back

86ème RéPi Effets indésirables : pas si secondaires

Un effet indésirable est une « réaction nocive et non voulue due à un médicament, se produisant aux posologies normalement utilisées ». Diarrhées, lipodystrophie, fatigue, hyperglycémie, troubles digestifs, problèmes hépatiques ou rénaux, cauchemars ; et combien d’autres cauchemars justement ? Alors même qu’ils peuvent transformer la vie quotidienne en parcours du combattant, voire provoquer un décès prématuré, les effets indésirables sont souvent mal pris en compte, tant dans la prise en charge (...) [la suite]

1er septembre 2011

Action 129 - mini-dossier

les lois, celles et ceux qui les font, et nous

Les décrets, amendements et autres lois, discutées plus ou moins obscurément au Parlement, ont souvent des impacts décisifs sur nos vies. Tandis que le Sénat s’apprête à se renouveler (et potentiellement à basculer à gauche) et que les législatives approchent, retour sur quelques dossiers en cours et sur leurs conséquences en termes de lutte contre le sida. [la suite]

1er janvier 2011

lipodystrophie

EGRIFTA®, un espoir de poids

La FDA a donné son feu vert pour la mise sur le marché du premier médicament anti-adiposité viscérale pour les personnes séropositives atteintes de lipodystrophie. Il s’agit de la tésamoréline pour injection qui sera commercialisée sous le nom d’Egrifta®. [la suite]

1er mars 2010

Lipodystrophies au féminin pluriel

Résultats

Cette étude est une des rares études qualitatives qui abordent la question des lipodystrophies, en fait, c’est même la première a avoir été faite auprès de femmes séropositives. Une belle démonstration du silence qui règne autour de la lipodystrophie, surtout chez les femmes. [la suite]

1er mars 2010

Lipodystrophies au féminin pluriel

A l’écoute des femmes

Marilou Gagnon est infirmière, professeure et chercheure. Présente à Act Up pour deux mois, elle vient du Québec où elle a mené une étude intitulée « Femmes vivant avec le VIH/sida et lipodystrophie : étude du processus de transformations corporelles ». Elle nous en parle. [la suite]

28 avril 2005

Sida blabla no. 20

Au sommaire de cette émission : La Commission Trans’ ; Le New Fill ; L’agenda. [la suite]

18 mars 2005

CROI 2005 troisième jour

Un dynamisme qu’on avait presque oublié

Jeudi troisième jour de la conférence, le programme est particulièrement chargé : lipodystrophies, transmission de virus et surcontamination, résistances et nouvelles cibles virales ne sont qu’une partie des sujets traités. [la suite]

16 décembre 2004

Essai de produit de comblement

Eutrophill

AP-HP Hôpital Européen (recherche publique)

Etude de l’efficacité et de la tolérance des implants intradermiques de gel de polyacrylamide (Eutrophill®), au niveau des joues, chez des séropositifVEs présentant une lipoatrophie du visage due au traitement antirétroviral. [la suite]

15 mai 2004

N’acceptons plus d’avoir les joues creuses

Depuis l’introduction des multithérapies, des modifications du corps sont apparues. Nos joues et nos tempes se sont creusées, nos fesses, dont nous étions si fièrEs, ont fondu ; pour certainEs une bosse est apparue dans le dos et pour d’autres le ventre et la taille ont gonflé. [la suite]

1er mai 2004

New fill ou l’arlésienne

Depuis quelques années, le New Fill® nous tient en haleine. Les lenteurs de ce dossier en ont épuisé plus d’un, mais le travail des principales associations semble proche d’aboutir à un remboursement. [la suite]

29 janvier 2004

essais effets secondaires

hippocampe [anrs 121]

Etude de phase III, randomisée , multicentrique, comparative, évaluant l’impact d’une multithérapie sans INTI sur la survenue de lipoatrophique chez des personnes naïves d’antirétroviraux. [la suite]

29 janvier 2004

Etude sur les effets secondaires et les interruptions de traitement

lipostop [ANRS EP 29]

Etude multicentrique, pilote, prospective, ouverte, sans bénéfice individuel direct. Evaluation du devenir du tissu adipocytaire chez des malades en interruption programmée de traitement antirétroviral. [la suite]

1er décembre 2003

Lipo

Les troubles métaboliques sont essentiellement causés par les antirétroviraux. Mais, leur prise en charge est essentiellement issue de domaines extra-VIH. [la suite]

13 novembre 2003

Prise en charge extra-VIH : quel parcours pour les séropos à l’hôpital ?

A l’occasion de la sortie du numéro hors série de notre revue Protocoles, Act Up-Toulouse, Act Up-Lyon et Act Up-Paris vous invitent à trois RéPI autour du thème : Prise en charge extra-VIH, quel parcours pour les séropos à l’hôpital ? [la suite]

3 juillet 2003

étude effets indésirables

lopilip [espoirs]

Etude de phase IV, multicentrique, de pharmaco-épidémiologique prospective de l’incidence et de la prévalence des troubles glucido-lipidiques chez des malades recevant une multithérapie antirétrovirale incluant le lopinavir/ritonavir. [la suite]

9 avril 2003

Lipodystrophies : comment en combattre les effets ?

Les années passent, les effets indésirables des traitements demeurent. Les années gagnées sur le VIH sont lourdes à payer pour la plupart des séropos. Ceux qui ont vu leur corps se transformer du fait des lipodystrophies le savent bien. [la suite]

3 mars 2003

Femmes coinfectées : un nouveau visage pour la recherche

Selon une étude italienne, les femmes coinfectées VIH - VHC ont plus de risques que les autres personnes traitées de souffrir de lipodystrophies. [la suite]

janvier 2003

Interview

Rencontre avec Jacques Leibowitch

Lipodystrophie : cette appellation recouvre plusieurs syndromes différents, pouvant s’associer, correspondant à des troubles du métabolisme des graisses. La lipoatrophie est la perte de masse graisseuse, affectant particulièrement le visage, les membres supérieurs et inférieurs, les fesses. La lipohypertrophie est une obésité tronculaire avec graisse périviscérale, une hypertrophie mammaire ou une masse graisseuse au niveau de la nuque (bosse de bison). La dyslipidémie, anomalie des lipides sanguins, (...) [la suite]

15 août 2002

DiffÉrEntEs !

Il y a 5 ans, lorsqu’on a vu nos corps se transformer, on pressentait qu ’il s’agissait d’un problème hormonal. [la suite]

- English translation available DiffErEnt !

29 juillet 2002

« sois belle et vide ton porte-monnaie... »

New Fill : Laglenne veut se prévaloir des progrès d’un dossier qu’elle retarde, et que les associations font avancer. [la suite]

- English translation available the cost of « beauty »

7 février 2002

news from Athènes

Du 28 au 31 octobre dernier, se tenait à Athènes la 8ème conférence européenne sur les aspects cliniques et les traitements de l’infection à VIH. La conférence fut studieuse et riche... [la suite]

27 novembre 2001

essais d’antirétroviraux contre le vih

nonuke

[anrs 108]

Etude randomisée, multicentrique, comparative, évaluant l’impact de l’interruption des analogues nucléosidiques chez des patients infectés par le VIH et présentant un syndrome de lipoatrophie sous traitement antirétroviral. [la suite]

27 novembre 2001

résultats d’enquête

Les résultats de l’enquête Amaigrissements « inexpliqués », parue dans Action n°74 de juin 2001, et Protocoles hors série sur la coinfection de septembre 2001. [la suite]

30 juin 2001

Edito

& sommaire, numéro disponible en PDF.

Numéro disponible en PDF. [la suite]

Des photos sont disponibles

30 avril 2001

Edito

& sommaire, numéro disponible en PDF

Numéro disponible en PDF. [la suite]

Des photos sont disponibles

14 mars 2001

réunion publique d’information - RéPI

les séropositifs, bientôt en gériatrie ?

Les effets indésirables dus à la toxicité cumulée des traitements sont de plus en plus variés et handicapant : trouble du métabolisme des graisses, neuropathies, problèmes osseux et cardio-vasculaires... [la suite]

31 janvier 2001

réunion publique d’information - RéPI

réparations

Depuis 3 ans, avec la généralisation de la prescription des trithérapies, l’espérance de vie des malades du sida est devenue plus importante et les effets secondaires dûs aux antirétroviraux aussi. [la suite]

30 avril 2000

Edito

& sommaire, numéro disponible en PDF.

Numéro disponible en PDF. [la suite]

Des photos sont disponibles

1er mars 2000

les effets secondaires des traitements VIH

Effets dus à l’intolérance aux traitements Les effets secondaires dus aux antirétroviraux correspondent à des intolérances aux traitements. Les plus fréquents sont les maux de tête, les nausées et vomissements, la fatigue, la perte d’appétit, les accès de fièvre, les picotements ou brûlures aux mains et aux pieds, les diarrhées et les problèmes de peaux. Certains effets secondaires sont mortels : Hypersensibilités cutanées ou respiratoires dues à l’abacavir (Ziagen®) ; Hypersensibilités cutanées et (...) [la suite]

Les brèves liées au sujet

18 juillet 2004

Bangkok 2004 : traitement de la lipoatrophie

Des conclusions intéressantes ont été présentées par M.S. Serra (Brésil - MoOrB1060) lors d’une intervention sur le suivi à cinq ans de l’injection de polyméthylméthacrylate pour la correction des lipoatrophies du visage. Selon les auteurs, ce traitement n’aurait pas d’effets indésirables à moyen ou long (...) [la suite]

29 janvier 2004

fibres, graisses et séropositivité

Les troubles du métabolisme des personnes vivant avec le VIH posent beaucoup de problèmes et sont l’objet de nombreuses recherches. C’est le cas d’une étude américaine publiée récemment qui évaluait les facteurs nutritionnels influant sur l’accumulation de graisses. Les participants (les femmes incluses (...) [la suite]

30 octobre 2003

Femmes et lipodystrophies

Une équipe italienne vient de publier les résultats d’une étude croisée multicentrique, réunissant 2.258 personnes, dont 673 femmes (soit près de 30%) évaluant l’incidence des lipodystrophies chez des personnes séropositives. L’étude s’est déroulée sur un mois et a recueilli des données cliniques (...) [la suite]

20 octobre 2002

Graisse et VIH

Une étude française présentée par les docteurs Pietri-Rouxel (Hôpital Cochin, Paris) et Leibowich (Hôpital Foch, Suresnes) au Congrès de l’Institut de Baltimore montre que le virus peut se loger dans les cellules graisseuses. Non seulement l’ADN du VIH a été retrouvé dans des adipocytes, mais des (...) [la suite]

30 juin 2002

Idheal

Le docteur Piketty a annoncé début mars la décision de l’hôpital Georges Pompidou, de renoncer à l’essai IDHEAL. Cet essai avait pour but de démontrer l’effet de la DHEA sur en traitement de la lipodystrophie et des troubles métaboliques induits par les antiretroviraux chez les patients infectés par le (...) [la suite]

30 juin 2002

Rien de neuf sous le soleil

Retour de la conférence sur les lipodystrophies et les troubles du métabolisme à Marbella. Il ne faudrait pas croire qu’en allant à une conférence médicale sur un sujet encore aussi trouble que les lipodystrophies (troubles de la répartition des graisses), on va forcément revenir avec de nouvelles (...) [la suite]

29 novembre 2001

seins européens

L’efavirenz (analogue non nucléosidique), est associé à des effets secondaires touchant en particulier le cerveau. Mais récemment un nouvel effet secondaire est apparu : le grossissement des seins (aussi appelé gynécomastie) qui touche tant les hommes que les femmes. En France, 6 personnes âgées de (...) [la suite]

27 novembre 2001

ip et lipo

Chez des patients infectés par le VIH et atteints de lipoatrophie périphérique, le fait de substituer l’inhibiteur de protéase (IP) par d’autres agents antiviraux permet d’améliorer leur profil lipidique et de diminuer les taux de lipides intra-abdominaux et périphériques. Une étude australienne qui (...) [la suite]

[ réalisé avec SPIP | À propos de ce site | fil RSS ]