laboratoire Schering Plough

Les articles liés au sujet

1er mai 2011

Protocoles 66 - fiche essais

CO-INFECTION VIH/VHC : où sont les essais ?

Bilan sur l’inclusion des personnes co-infectées dans les essais sur les traitements anti-VHC en cours de recrutement.

Vous auriez dû lire ici des fiches essais sur des molécules anti-VHC pour les personnes coinfectées VIH/VHC. Mais l’industrie pharmaceutique refuse encore de mener de tels essais : rien en phase I ou II, trop peu pour la phase III (hors boceprevir et telaprevir, voir édito). [la suite]

1er mai 2011

Protocoles 66

Edito

l’angle mort de la co-infection

Nous demandons depuis des mois un accès d’urgence pour les personnes co-infectéEs aux deux nouvelles molécules anti-VHC, boceprevir et telaprevir, via la recherche publique (essais de l’ANRS) et via une Autorisation Temporaire d’Utilisation (ATU) nominative protocolisée de l’Afssaps (Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé). [la suite]

Des photos sont disponibles

1er mars 2011

Protocoles 65 - dossier CROI

Co-infection VIH-VHC : nouvelles molécules & perspectives thérapeutiques

La 18e Conférence sur les Rétrovirus et les Infections Opportunistes (CROI) s’est tenue à Boston du 27 février au 2 mars 2011. Parmi les grands thèmes de cette conférence américaine, la prévention biomédicale s’est taillée la part du lion, incluant même une session entière consacrée aux résultats de l’essai de prophylaxie pré-exposition iPrEX. Mais c’est un autre sujet fort que nous avons choisi d’aborder en priorité dans Protocoles, celui concernant les nouveaux traitements de l’hépatite C, notamment pour (...) [la suite]

novembre 2006

Toronto

Le classement du Subutex abandonné. Et après ?

Le Ministre de la Santé a décidé de ne pas reclasser le Subutex dans la catégorie des produits stupéfiants. Il a finalement entendu les associations qui avaient fait front contre ce projet et choisi de ne pas suivre la MILDT qui était à l’origine de la proposition. Il s’agit d’une victoire importante et d’un désaveu pour Didier Jayle, président de la MILDT, qui paie ainsi son incapacité à mettre en oeuvre un processus de concertation. Mais il faut maintenant que nous transformions cette « non-défaite » en victoire en réfléchissant à des évolutions possibles des traitements de substitution qui s’appuient réellement sur les besoins des usagerEs. [la suite]

1er décembre 2005

Edito

Pendant un an, Act Up-Paris a mené avec le TRT-5 (groupe interassociatif qui rassemble huit associations de lutte contre le sida) de dures négociations avec GlaxoSmithKline, Schering-Plough et Pfizer, à propos d’essais sur leur anti-CCR (une nouvelle classe thérapeutique susceptible de bloquer l’entrée du VIH dans les cellules cibles en inhibant un récepteur cellulaire, le co-récepteur CCR5, utilisé par le virus pour entrer dans la cellule). [la suite]

Des photos sont disponibles

1er décembre 2005

Les malades doublement miSEs en danger

Scherring Plough arrête un essai chez les naïfVEs

Le 28 octobre dernier, Schering annonçait l’arrêt d’un essai thérapeutique international visant à évaluer l’efficacité et la tolérance du Vicriviroc, une nouvelle molécule anti-VIH, chez des séropos naïfVEs de traitement. CertainEs malades inclusEs dans la recherche conservaient une charge virale détectable alors qu’elle aurait dû, à ce stade du traitement, être indétectable. [la suite]

mai 2005

Edito

Depuis l’été 2004, trois firmes pharmaceutiques sont entrées dans la phase décisive de développement d’une nouvelle génération d’antirétroviraux, les anti-CCR5. Nous nous sommes battuEs pour que cette nouvelle piste thérapeutique soit menée de façon éthique. [la suite]

Des photos sont disponibles

14 avril 2005

sida, la course aux molécules

Aujourd’hui, on a le droit de s’interroger sur l’avenir du mouvement associatif de lutte contre le sida et sur notre alliance objective avec l’industrie pharmaceutique, tant nous avons réclamé la même chose pour des raisons différentes : l’accès le plus rapide possible à des molécules antisida, des antirétroviraux. Il n’en reste pas moins vrai que les routes des activistes et des firmes pharmaceutiques sont immanquablement divergentes, et seul un effet d’échelle a pu permettre de les confondre un temps donné. Récemment, des événements sont venus catégoriquement démentir cette confusion. [la suite]

1er décembre 2004

La sécurité des malades n’est pas à vendre

Depuis l’apparition des premiers antirétroviraux, Act Up-Paris favorise la mise à disposition des nouveaux traitements, répondant aux besoins des malades dont le virus devient résistant, ou présentant moins d’effets indésirables et plus de simplicité dans leur gestion quotidienne. Notre exigence n’a pas varié au cours du temps : nous nous battons pour obtenir la meilleure prise en charge des personnes atteintes, celle qui leur garantit la meilleure qualité de vie. [la suite]

15 novembre 2004

Le développement d’un nouvel inhibiteur d’entrée suscite des remous en Europe

Schering-Plough : le gâchis

La mise en place en Europe d’un essai évaluant une nouvelle molécule anti-VIH soulève l’indignation des associations, qui dénoncent un risque de « perte de chance » pour les patients. Sûr de son fait, le promoteur de l’essai - le laboratoire Schering-Plough -, refuse toute négociation... avant de proposer de décevantes concessions. [la suite]

9 octobre 2004

Schering plough ou le mépris

Depuis deux mois, les associations ont entamé un bras de fer avec Schering Plough afin de modifier les critères d’inclusion de leur essai sur une nouvelle molécule prometteuse : le SCH-D. [la suite]

octobre 2004

Edito

Chantage et illégitimité [la suite]

Des photos sont disponibles

novembre 2002

Hépatite C

Effets secondaires, mais pour qui ?

Vers une reconnaissance des effets secondaires des traitements anti VHC. [la suite]

14 octobre 2002

Schering-Plough ment aux malades

Aujourd’hui, lundi 14 octobre 2002, une vingtaine de militants d’Act Up-Paris ont investi les locaux de Schering-Plough à Levallois-Perret pour dénoncer le mépris du laboratoire vis-à-vis des patients co-infectés au VIH / sida et à l’hépatite C. [la suite]

23 septembre 2002

Schering-Plough nous fatigue, vraiment

Aujourd’hui en France, 40 % des personnes séropositives au VIH sont atteintes d’une hépatite virale (B, C, ou D) et toutes peuvent à un moment de leur infection nécessiter une prescription d’interféron pégylé. Parmi ces personnes coinfectées, environ 30.000 sont infectées par le VIH et le VHC, et sont susceptibles d’être traitées par une bithérapie spécifique d’interferon pégylé et de ribavirine. Des effets secondaires plus importants, des résultats moins favorables Les notices d’information du laboratoire (...) [la suite]

9 février 2002

nausées

Deux ans avant son autorisation de mise sur le marché (AMM), le laboratoire Schering Plough vantait déjà sur toute la planète l’arrivée de son traitement miracle contre l’hépatite C : le PEG interféron. [la suite]

6 novembre 1998

Les laboratoires Schering-Plough sacrifient les malades à leur logique commerciale

Aujourd’hui 6 novembre, 40 militants d’Act Up-Paris se sont rendus à l’usine de Hérouville Saint Clair (banlieue nord de Caen) et bloquent depuis 7 h du matin, toute la production ainsi que l’accès à l’unité de fabrication des médicaments du laboratoire. Depuis 1996, Schering Plough prospère en France grâce au marché que lui offre la prohibition des drogues : 150 000 à 200 000 usagers de drogues par voie intraveineuse constituent le réservoir d’utilisateurs potentiels de ses produits. 30% d’entre eux ont (...) [la suite]

novembre 1998

Schering Plough profite à mort

Depuis 1996, Schering Plough prospère en France grâce au marché que lui offre la prohibition des drogues : 150 000 à 200 000 usagers de drogues par voie intraveineuse constituent le réservoir d’utilisateurs potentiels de ses produits. [la suite]

19 octobre 1998

Act Up-Paris dénonce une stratégie commerciale cynique qui réduit la palette de prescription du médecin et la liberté de choix du patient

En ce moment-même, le laboratoire Schering-Plough manoeuvre pour obtenir l’Autorisation de Mise sur le Marché (AMM) du Rebetron, un pack de deux médicaments contre l’hépatite C : l’interféron (Introna), sous forme injectable ; et la ribavérine, (Rebetol), sous forme de cachets. En France, le seul traitement contre l’hépatite C est l’interféron alpha en injection sous-cutanée. Cette molécule rudimentaire ne produit que de piètres résultats et de lourds effets secondaires, situation comparable aux débuts (...) [la suite]

2 juillet 1998

Les usagers de drogues occupent le stand de Schering-Plough à la conférence de Genève

Jeudi 2 juillet, vers 15 heures, une quinzaine de militants d’Act Up-Paris ont occupé le stand de Schering-Plough. Après 6 mois de négociations infructueuses, Act Up-Paris a décidé de déclarer la guerre à Schering-Plough qui oppose une fin de non-recevoir à ces revendications. Schering-Plough discrédite la substitution avec un produit hégémonique et dangereux. Le laboratoire Schering-Plough a conquis une position monopole sur la substitution en France : produit joué contre les autres formes de (...) [la suite]

29 juin 1998

Schering Plough se moque des usagers de drogues

Lundi 29 juin à 20H15, les activistes d’Act Up-Paris sont intervenus durant le symposium organisé par Schering Plough. [la suite]

Les brèves liées au sujet

1er décembre 2005

GSK & SHering Plough - arrêt d’essais anti-CCR5

Le 15 septembre, le laboratoire GlaxoSmithKline annonçait au travers d’un communiqué, l’arrêt de deux essais internationaux qui avaient pour objectif d’évaluer l’efficacité de son anti-CCR5 (aplaviroc), sur des patientEs séropositifVEs « naïfsVE » de tous traitements antirétroviraux. Et ce en raison de (...) [la suite]

novembre 1998

Schering Plough

Le vendredi 6 novembre 1998, 40 militants d’Act Up-Paris investissent l’usine de fabrication du laboratoire Schering Plough à Hérouville Saint Clair, dans la banlieue industrielle nord de Caen. L’accès en est interdit : les portes sont fermées avec des chaînes, l’entrée principale est cadenassée et (...) [la suite]

[ réalisé avec SPIP | À propos de ce site | fil RSS ]