prise en charge thérapeutique coinfection VIH/hépatites

Les articles liés au sujet

14 octobre 2013

COINFECTION VIH - HÉPATITE C

Journée de réflexion scientifique du TRT-5, 14 Octobre 2013 - Les inscriptions sont ouvertes

En pleine révolution thérapeutique pour ce qui concerne le VHC, le programme de cette journée offrira d’abord la possibilité, pour les personnes concernées, de s’approprier les nouvelles données sur les traitements de l’hépatite C et de la co-infection VIH-VHC. [la suite]

25 July 2013

GILEAD REFUSES ACCESS TO TREATMENT TO SERIOUSLY ILL HEPATITIS C PATIENTS

GILEAD REFUSES ACCESS TO TREATMENT TO SERIOUSLY ILL HEPATITIS C PATIENTS People living with HCV who are in a urgent need of new treatments should get an early access to compounds that are in their latest stage of development, and therefore not yet on the market. The French early access system called ATU (Temporary Authorization of Use) allows this early access. The French national regulation agency (Agence Nationale de Sécurité du Médicament, ANSM) has granted patient name-based temporary (...) [la suite]

25 July 2013

Hepatitis C: Shame on Gilead!

Hepatitis C: Shame on Gilead! Version Française ici People living with HCV who are in an urgent need of new treatments should get an early access to compounds that are in their latest stage of development, and therefore not yet on the market. The French early access system called ATU (Temporary Authorization of Use) allows this early access. This morning activists from Act Up-Paris went to Boulogne-Billancourt to the Gilead Sciences Inc. French headquarters, to remind the company that it (...) [la suite]

30 avril 2013

Incivo (Télaprévir) - Prise en charge des réactions cutanées sévères

INCIVO (Télaprévir) est indiqué en association à l’interféron pégylé et la ribavirine dans le traitement des patients adultes ayant une hépatite C chronique due à un virus VHC de génotype 1. Ce médicament est associé à un risque de réactions cutanées sévères (incluant syndrome d’hypersensibilité médicamenteuse (DRESS) et syndrome de Stevens Johnson) identifié dès son développement clinique. Récemment, deux cas de syndrome de Lyell dont un cas de décès ont été rapportés au Japon. La sévérité de ces effets (...) [la suite]

26 avril 2013

Act Up-Paris, Actions Traitements

L’Agence Nationale du Médicament bloque des données vitales sur les hépatites.

Alors que se tient à Amsterdam un congrès international sur l’étude du foie(1), nous condamnons la rétention d’information opposée par l’Agence Nationale du Médicament (ANSM) aux associations de malades. [la suite]

26 April 2013

Act Up-Paris, Actions Traitements

The French National Medicines Agency blocks vital data on hepatitis.

The French National Medicines Agency blocks vital data on hepatitis. While an international conference on the Study of the Liver [1] in which important data is provided on clinical trials to evaluate new drugs against hepatitis is held in Amsterdam, we condemn the withholding of information the French National Medicines Agency (ANSM) oppose to the patient groups. People in treatment failure risk of dying quickly should benefit from early access to developing drugs. There is a temporary (...) [la suite]

11 février 2013

Co-infection VIH/VHC : réalités et perspectives

La 88e Réunion publique d’information d’Act Up-Paris a eu lieu en octobre dernier et portait sur la co-infection. Dominique Salmon Ceron, investigatrice de la cohorte HEPAVIH et Emmanuel Mortier de l’hôpital de jour Louis Mourier ont présenté des informations utiles et claires que nous rapportons dans ces pages. Les nouveaux traitements, Dominique Salmon Ceron Rappel : histoire de l’infection naturelle par l’hépatite C Après une infection aiguë, près de 30 % des personnes guérissent spontanément de (...) [la suite]

13 février 2012

Intervention d’Act Up-Paris à la rencontre « Quelle politique publique industrielle, recherche et démocratie sanitaire du médicament en France, en Europe et dans le Monde ? » au Sénat

baisse globale des prix des médicaments assortie d’une promotion des génériques, augmentation substantielle des contributions au fonds internationaux, mise en place d’une taxe sur les transactions financières qui bénéficie au Sud, prises de positions suivies de faits quant à la primauté de la santé sur le commerce et la propriété intellectuelle... c’est urgent ! [la suite]

13 janvier 2012

Act Up-Paris en crise financière : votre soutien est primordial !

Notre association traverse actuellement une grave crise de financement. Cette réalité nous oblige depuis des mois à réduire nos dépenses, voire, d’ici peu, à envisager de réduire certaines activités afin de survivre. A moins d’un an des élections présidentielles, nous sommes malgré tout déterminéEs à ce que la voix des malades et des minorités fasse barrage au sarkozysme. Act Up-Paris a aujourd’hui besoin que chacunE se mobilise, en s’engageant dans la lutte contre le sida à nos cotés ou par le financement de nos projets. [la suite]

30 décembre 2011

Protocoles 69 - édito

sida : battre la campagne

Pour inscrire la lutte contre le sida et les hépatites dans les débats et les programmes électoraux de 2012, nous lançons une campagne nationale et interassociative : "sida : battre la campagne" [la suite]

1er décembre 2011

Action 130 - revendications

recherche pour tou-te-s

La recherche doit redevenir la priorité qu’elle a cessé d’être et prendre en compte toutes les populations. [la suite]

22 juin 2011

85e Réunion Publique d’Information

30 ans de sida et de combats > Recherche et Mobilisation : le plus dur est-il derrière nous ?

mercredi 22 juin // 19h // Centre Wallonie-Bruxelles

- Quels sont aujourd’hui les enjeux dans la recherche ?
- Quelles priorités ?
- Quelles leçons pouvons-nous tirer ?
- Peut-on se permettre de baisser la garde ?
- L’activisme aujourd’hui : Comment remobiliser ? [la suite]

1er mai 2011

Protocoles 66 - fiche essais

CO-INFECTION VIH/VHC : où sont les essais ?

Bilan sur l’inclusion des personnes co-infectées dans les essais sur les traitements anti-VHC en cours de recrutement.

Vous auriez dû lire ici des fiches essais sur des molécules anti-VHC pour les personnes coinfectées VIH/VHC. Mais l’industrie pharmaceutique refuse encore de mener de tels essais : rien en phase I ou II, trop peu pour la phase III (hors boceprevir et telaprevir, voir édito). [la suite]

1er mai 2011

Protocoles 66

Edito

l’angle mort de la co-infection

Nous demandons depuis des mois un accès d’urgence pour les personnes co-infectéEs aux deux nouvelles molécules anti-VHC, boceprevir et telaprevir, via la recherche publique (essais de l’ANRS) et via une Autorisation Temporaire d’Utilisation (ATU) nominative protocolisée de l’Afssaps (Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé). [la suite]

Des photos sont disponibles

2 mars 2011

18e CROI 2011 BOSTON, Hépatites

Hépatite C : nouvelles molécules, nouvelles perspectives thérapeutiques

Cette année la CROI a fait place à de nombreuses sessions consacrées à l’hépatite C. Rien d’étonnant à cela quand on connaît le nombre de nouvelles molécules VHC à l’essai, parmi lesquelles, deux inhibiteurs de protéase, le boceprevir et le telaprevir, développés respectivement par les laboratoires Merck et Janssen. Des résultats d’études portant sur les personnes monoinfectés VHC ont été annoncés ; côté personnes coinfectées VIH / VHC on doit se contenter de très peu de données. Environ 170 millions de (...) [la suite]

1er mars 2011

Protocoles 65

édito

Gérald Sanchez est mort. Gérald nous manque : le militant, l’ami, le confident de nuit, le compagnon, l’amour ; tout ce qu’il apportait est indescriptible. [la suite]

1er mars 2011

Protocoles 65 - dossier CROI

Co-infection VIH-VHC : nouvelles molécules & perspectives thérapeutiques

La 18e Conférence sur les Rétrovirus et les Infections Opportunistes (CROI) s’est tenue à Boston du 27 février au 2 mars 2011. Parmi les grands thèmes de cette conférence américaine, la prévention biomédicale s’est taillée la part du lion, incluant même une session entière consacrée aux résultats de l’essai de prophylaxie pré-exposition iPrEX. Mais c’est un autre sujet fort que nous avons choisi d’aborder en priorité dans Protocoles, celui concernant les nouveaux traitements de l’hépatite C, notamment pour (...) [la suite]

9 février 2011

« Je ne vois pas comment traiter ça de manière si brève hélas »

Gérald Sanchez est mort du sida, d’une hépatite C et de notre système de santé

Militant d’Act Up-Paris, pédé, usager de drogues, malade du sida co-infecté à l’hépatite C, Gérald Sanchez est mort d’un infarctus, ce lundi 7 février. [la suite]

1er janvier 2011

"Pour participer à cet essai, vous devez avoir reçu et lu la notice d’information patient"

TELAPREVIH

ANRS HC26 + (recherche publique)

Etude pilote, de phase II, évaluant l’efficacité de la trithérapie Peg-Interféron - Ribavirine - telaprevir chez des personnes co-infectées VIH-VHC en échec d’un traitement antérieur par peg-interféron et ribavirine [la suite]

1er janvier 2011

"Pour participer à cet essai, vous devez avoir reçu et lu la notice d’information patient"

BOCEPREVIH

ANRS HB 27 + (recherche publique)

Etude pilote, de phase II, évaluant l’efficacité et la tolérance de la trithérapie peg-interféron alpha - ribavirine - bocéprevir chez des personnes co-infectées VIH-VHC en échec d’un traitement antérieur par peg-interféron alpha et ribavirine. [la suite]

1er décembre 2010

Act Up-Paris refuse l’invitation de Carla Bruni-Sarkozy

Comme l’année dernière, Act Up-Paris ne se rendra pas à la réunion organisée par Carla Bruni-Sarkozy, ambassadrice du Fonds mondial. [la suite]

24 septembre 2010

Act Up-Paris - Ban Public - Act Up Sud Ouest - La case de santé - ELCS

Co-infection VIH/VHC en prison : suspension de peine pour Eric Piedoie !

Incarcéré à la maison d’arrêt de Grasse, Eric Piedoie, 51 ans, est co-infecté VIH/VHC. Depuis janvier 2009, il n’est pas soigné pour son hépatite C. En juillet 2010, il a demandé une suspension de peine pour raison médicale d’urgence sur la base du certificat médical attestant que son « pronostic vital est engagé à court terme ». Pourtant, la juge d’application des peines a quand même désigné un médecin expert qui vient de rendre son rapport, lequel nie la gravité de l’état de santé d’Eric. [la suite]

21 juillet 2010

Pharma Greed Kils - Round 1

HIV / HCV - Silence = death

We need early access for new drugs. We want coinfected people in clinical trials

2010/07/21 - Activists against Pharma Greed in the Exhibition Room of the Aids 2010 Conference in Vienna. The first round of protest regarded the HIV/Hepatitis Coinfection issues HIV-Hepatitis co-infection : the international situation According to prevalence rates, available only in certain countries, there is an estimated 4 to 5 million HIV-HCV co-infected, baring in mind that a country like Russia still doesn’t hold any relevant data regarding the matter. In Western Europe, the (...) [la suite]

Des photos sont disponibles

19 mai 2010

Journée Mondiale Hépatites

Pour un réel plan d’urgence plutôt que des effets d’annonce

Dossier de presse : l’hépatite C nécessite un plan d’urgence sanitaire. La coinfection avec le VIH encore plus. Ce plan d’urgence devrait aller d’une extension et une diversification des outils de réduction des risques auprès des usagErEs de drogues, à des moyens affectés à la recherche pour élargir la palette de traitements en passant par un accroissement des efforts pour inciter au dépistage. [la suite]

avril 2010

Edito

L’hépatite C : l’autre scandale

5 000 nouvelles contaminations par an en France, plus de 500 000 personnes déjà contaminées, des milliers de mortEs par an, dont une majorité d’usagerEs de drogues. Ce ne sont pas les chiffres du VIH du début des années 90, mais ceux de l’hépatite C des années 2010. [la suite]

Des photos sont disponibles

janvier 2010

Conférence Foie et VIH à Marseille

Du diagnostic à la greffe

Pour les personnes co-infectées par une hépatite et le VIH, les décès sont très majoritairement dus à des problèmes hépatiques. C’est ce qui ressort de l’études de mortalité du Dr Rosenthal et de l’Etude Mortalité 2000-2005 du Pr Salmon-Ceron. [la suite]

mai 2007

Edito

La théorie de la relativité nous rappelle que rien ne dure, tout est relatif. Une bonne prise en charge, un traitement efficace, une guérison, toutes ces notions évoluent dans le temps. Une chose ne change pas, c’est la fragilité des malades et le sens du mot « guérison », ainsi que le respect et l’humilité qu’y accorde certains médecins. [la suite]

Des photos sont disponibles

24 janvier 2007

Coinfection VIH-hépatites

Transplantation : le pari

Mercredi 24 janvier 2007 de 19 heures à 22 heures, Act Up-Paris vous invite à sa 62ème RéPI (réunion publique d’information). [la suite]

31 décembre 2006

Les marqueurs de fibrose

Le foie est un organe connu pour se régénérer tout seul, ce qui pousse certaines personnnes à croire qu’il n’a pas de limites. Lorsque le foie est gravement atteint cette régénération n’est plus possible. Il existe des outils pour suivre l’évolution. [la suite]

8 novembre 2006

Coinfection VIH-hépatites

Urgences pour les cirrhoses

Mercredi 8 novembre 2006 de 19 heures à 22 heures, Act Up-Paris vous invite à sa 61ème RéPI (réunion publique d’information). [la suite]

30 octobre 2006

Dossier Toronto

Coinfection et santé publique

La coinfection est le nouveau défi à relever pour prouver que nos politiques de santé publique peuvent être efficaces, même face à deux épidémies virales en même temps, qui relèvent pourtant de différentes spécialités médicales, sauf pour les malades co-infectés. [la suite]

10 octobre 2006

Accélérer l’accès aux nouvelles molécules anti-VHC

Coinfection VIH-hépatites : urgence cirrhoses

Mardi 10 octobre 2006, de 20h15 à 22h00, Act Up-Paris vous invite à sa réunion hebdomadaire spéciale. [la suite]

1er décembre 2005

Prise en charge de la cirrhose chez les patientEs co-infectéEs

journée de l’ANRS

Face à l’épidémie d’hépatites virales, l’inertie règne et chacunE rejette la faute sur les autres. Et pourtant il y a urgence, comme en témoigne les résultats présentées le 13 septembre 2005 à Paris lors de la journée « Prise en charge de la cirrhose chez les patients co-infectés », organisée par l’ANRS. [la suite]

1er mars 2005

pour lutter contre le VHB restons informéEs

hépatites B latentes

Depuis deux ans, l’arrivée de nouveaux tests de détection ultrasensibles du virus de l’hépatite B (VHB) permet de diagnostiquer, de manière préventive, certaines formes d’hépatite B dites « occultes » ou formes latentes. Il y a peu, elles étaient imprévisibles, rarement diagnostiquées et pourtant étaient à l’origine de réactivations parfois fulgurantes. [la suite]

1er mars 2005

Edito

En 2002, lors de la conférence européenne de consensus sur l’hépatite C, un acquis essentiel a été obtenu en termes d’accès aux soins des malades. Les usagèrEs de drogues ont eu la possibilité d’accéder à un traitement malgré un usage de drogues actif, tout comme pour le VIH. Il serait assassin de remettre en cause cet acquis puisque nous savons que c’est l’accès aux soins des infections virales qui peut favoriser par la suite, une prise en charge des problèmes d’addiction, si nécessaire. [la suite]

1er mai 2004

Conférence européenne d’hépatologie de Berlin

co-infection ou l’importance d’une prise en charge VIH

Du 14 au 18 avril 2004, à Berlin, se tenait la conférence européenne annuelle d’hépatologie organisée par l’association européenne des études du foie (EASL). [la suite]

5 avril 2004

Dossier San Francisco en conférence

Co-infection entre silence et mépris

Cette année, la conférence de la CROI était particulièrement attendue pour la publication des résultats de nombreuses études internationales sur les co-infections VIH-hépatites et notamment trois études sur les résultats thérapeutiques de la bithérapie Peg-interféron + ribavirine chez des co-infectéEs VIH-VHC. [la suite]

1er décembre 2003

Hépato

L’infection au VIH accélère et aggrave les infections VHB et VHC. Et les effets secondaires des deux traitements s’additionnent parfois. [la suite]

14 octobre 2002

Schering-Plough ment aux malades

Aujourd’hui, lundi 14 octobre 2002, une vingtaine de militants d’Act Up-Paris ont investi les locaux de Schering-Plough à Levallois-Perret pour dénoncer le mépris du laboratoire vis-à-vis des patients co-infectés au VIH / sida et à l’hépatite C. [la suite]

23 septembre 2002

Schering-Plough nous fatigue, vraiment

Aujourd’hui en France, 40 % des personnes séropositives au VIH sont atteintes d’une hépatite virale (B, C, ou D) et toutes peuvent à un moment de leur infection nécessiter une prescription d’interféron pégylé. Parmi ces personnes coinfectées, environ 30.000 sont infectées par le VIH et le VHC, et sont susceptibles d’être traitées par une bithérapie spécifique d’interferon pégylé et de ribavirine. Des effets secondaires plus importants, des résultats moins favorables Les notices d’information du laboratoire (...) [la suite]

30 juin 2002

Co-infection

Il y a un an, nous avons publié un Protocoles Hors Série sur la coinfection. Il y a 15 jours, nous avons organisé une RéPI sur la qualité de vie des personnes coinfectées Entre ces dates les choses ont évoluées, mais pas assez vite. La conférence de consensus de 2002 sur le VHC a néanmoins développé la problématique d’une meilleure qualité de vie. C’est un début. [la suite]

15 mai 2002

réunion publique d’information - RéPI

vih/hépatites : et la qualité de vie ?

Le mercredi 15 mai 2002 à partir de 19 heures, Act Up-Paris vous invite à sa 39ème réunion publique d’information (RéPI). [la suite]

7 février 2002

news from Athènes

Du 28 au 31 octobre dernier, se tenait à Athènes la 8ème conférence européenne sur les aspects cliniques et les traitements de l’infection à VIH. La conférence fut studieuse et riche... [la suite]

30 septembre 2001

Edito

& sommaire, numéro disponible en PDF

Numéro disponible en PDF. [la suite]

Des photos sont disponibles

Les brèves liées au sujet

30 mars 2004

4ème journée du trt-5

Cette année elle sera consacrée à la co-infection VIH/Hépatites virales. Aujourd’hui, 30 à 35% des personnes séropositives au VIH sont aussi infectées par les virus de l’hépatite B et/ou Delta et/ou de l’hépatite C. Les complications hépatiques, bien plus précoces que chez les personnes non infectées par (...) [la suite]

[ réalisé avec SPIP | À propos de ce site | fil RSS ]