Lionel Jospin

Les articles liés au sujet

2 novembre 2006

Dossier de presse d’Act Up-Paris

Le PS et le sida : mauvais souvenirs et rendez-vous manqués

Dans la dernière ligne droite de la campagne pour l’investiture du/de la candidatE socialiste en vue des présidentielles de 2007, Act Up-Paris fait une fois de plus le constat que le PS demeure parfaitement inaudible sur le sida. Ce dossier de presse vient rappeler 10 ans de rendez-vous manqués du PS, tant dans sa version gouvernementale que comme parti d’opposition. Si nous revenons sur ce passif, ce n’est pas pour nous satisfaire de cette déplorable comptabilité. Mais pour espérer un sursaut de la part du/de la candidatE qui sera désignéE. [la suite]

novembre 2006

Les présidentiables socialistes tiendront-ils/elle les engagements du G8 pour arrêter l’hécatombe du sida ?

Le 7 juillet 2005, le Président de la République et les autres dirigeantEs du G8 se sont engagés, au sommet de Gleneagles, à atteindre l’accès universel au traitement du sida d’ici 2010. L’OMS avait révélé en 2004 que cet objectif est techniquement atteignable, si la volonté politique suit. La pandémie de sida, qui a déjà fait plus de 37 millions de mortEs, dont 3 millions rien qu’en 2006, est ainsi devenue, officiellement, une hécatombe arrêtable. [la suite]

18 mai 2004

Quand Jospin parle, c’est pour être homophobe

Lionel Jospin s’est prononcé ce week-end contre le mariage pour les couples de même sexe. L’ancien premier ministre, qui avait, il y a deux ans, annoncé son retrait de la vie politique, est économe de prise de position publique. S’il condamne publiquement le mariage homosexuel c’est donc que le sujet lui tient vraiment à cœur. Comme Dominique Perben, comme Christine Boutin, comme Ségolène Royal, comme Jacques Chirac, Jospin s’oppose à l’égalité des droits entre homos et hétéros. Comme ces hommes et ces femmes politiques, Jospin est homophobe. [la suite]

20 mai 2002

CMU : universelle mais restrictive

Pour les deux millions de personnes bénéficiaires de l’AAH (569,38 € par mois) ou de revenus équivalents (minimum vieillesse, par exemple), la CMU représente une véritable régression. [la suite]

10 avril 2002

10 000 personnes meurent du sida chaque jour, Lionel Jospin refuse toujours de mettre un terme à cette hécatombe

Aujourd’hui, mardi 8 avril 2002, des militants d’Act Up-Paris ont une nouvelle fois interpellé Lionel Jospin lors de son déplacement à Grand-Quevilly en Seine-Maritime. [la suite]

7 avril 2002

10 000 personnes meurent du sida chaque jour, Lionel Jospin refuse de mettre un terme à cette hécatombe

Dimanche 7 avril en fin d’après-midi, à sa sortie d’un débat organisé au Cinéma des Cinéastes à Paris dans le cadre de la Semaine du Cinéma, Lionel Jospin a été interpellé par une dizaine de militants d’Act Up. [la suite]

5 avril 2002

10 000 personnes meurent du sida chaque jour, Lionel Jospin se rend complice de leur mort

Depuis près de cinq ans, les responsables politiques français tiennent un discours sans ambiguïté sur la nécessité de donner accès aux médicaments contre le sida dans les pays en développement. La lutte contre le sida dans ces pays tient d’ailleurs une place importante dans le programme de campagne de Lionel Jospin à la section « Refuser le sous developpement et la dégradation de la planète ». [la suite]

23 mars 2002

élections 2002

ce que Act Up demande à Lionel Jospin

A la suite d’une rencontre organisée le 12 mars dernier entre les associations de lutte contre le sida et Lionel Jospin, Act Up-Paris a transmis au premier ministre-candidat ses demandes d’engagements. [la suite]

8 mars 2002

4000 femmes meurent du sida chaque jour

Lionel Jospin se rend complice de leur mort

Aujourd’hui, 7 militants d’Act Up-Paris ont interpellé Lionel Jospin, candidat à l’élection présidentielle, à l’occasion du meeting « 2002 femmes » organisé au Palais des Sports par le Parti Socialiste pour la journée mondiale de la femme. [la suite]

6 mars 2002

en 5 ans, j’ai parlé 2 fois du sida et 2 fois j’ai menti.

pourrez-vous voter pour moi ?

En juin 2001, je déclarais que le sida devait être « une priorité de l’aide publique internationale ». Pourtant, la contribution de la France, l’un des plus riches pays au monde, n’a cessé de diminuer depuis que je suis au gouvernement. En décembre dernier, j’affirmais que « le gouvernement ne relâcherait pas les efforts en matière de prévention et de communication ». Pourtant, en 5 ans, j’ai censuré à deux reprises des campagnes de prévention... [la suite]

7 février 2002

Jospin : sida, connais pas

Aujourd’hui, mercredi 6 février 2002, une vingtaine de militants d’Act Up-Paris occupent le siège national du Parti Socialiste, à Paris, pour dénoncer ce blocage politique du nouveau dispositif de surveillance de l’épidémie de VIH/sida. [la suite]

14 janvier 2002

communiqué de presse

trois Saoudiens décapités pour homosexualité ; Chirac, Jospin et Védrine cautionnent ces exécutions

Aujourd’hui, Act Up-Paris a décidé d’effectuer un « zap phone/fax » contre le Ministère des Affaires Étrangères et contre l’Elysée pour protester contre le silence et la diplomatie à géométrie variable du gouvernement français en matière de respect des droits de l’homme. [la suite]

septembre 2001

Pour prouver que la lutte contre le sida est une priorité de son gouvernement

Lionel jospin censure une campagne de prévention

La campagne de prévention du VIH/sida prévue pour juillet 2001 a été censurée par Lionel jospin. En réaction à cette censure Act Up-Paris a zappé, le matin de la Gay Pride, le SIG. [la suite]

16 juillet 2001

les spots de prévention que le gouvernement Jospin ne veut pas voir

[la suite]

21 juin 2001

communiqué de presse

Lionel Jospin censure une campagne de prévention du sida

L’acte de censure de Lionel Jospin de la campagne de prévention du VIH/Sida n’est pas la première. [la suite]

mai 2001

homophobie : batailles interassociatives

Plus que jamais à l’ordre du jour. [la suite]

13 décembre 2000

tribune

sida : le risque zéro de Lionel Jospin

La santé publique, Lionel Jospin s’en fout. En nommant, en 1998, Dominique Gillot, une personne de bonne volonté manifestement peu préparée, au poste de secrétaire d’Etat à la Santé, il a donné un premier indice de sa désinvolture. [la suite]

juillet 1999

Kouchner mentait

Pendant deux ans, Bernard Kouchner aura servi de caution humanitaire et progressiste à un gouvernement trop « pragmatique » pour écouter les malades. [la suite]

30 juin 1999

PaCS : la trahison continue

Après 9 mois de débats sur le PaCS, au cours desquels le gouvernement Jospin a préféré se porter garant d’un " symbolique " que les couples homosexuels menaceraient, plutôt que de répondre aux attaques homophobes de la droite, l’adoption définitive du Pacte Civil de Solidarité vient d’être repoussée à l’automne. [la suite]

9 octobre 1998

PACS : trahison socialiste

L’homophobie latente du parti socialiste est désormais manifeste : délibérément absents de l’hémicycle, les députés socialistes ont sabordé la proposition de loi sur le PACS. Ce qui ne serait sans doute pas arrivé si le gouvernement avait fait preuve d’une volonté politique sans ambiguïtés, ; si Elisabeth Guigou n’avait pas été si soucieuse de défendre " l’ordre symbolique " ; si Lionel Jospin, au journal télévisé de France 2, avait été moins balbutiant dans son soutien au projet. Les atermoiements des uns et (...) [la suite]

octobre 1998

Prévention à l’Ecole : le Conseil d’Etat cède au lobby catholique

Le lobby catholique a gagné : à la fin du mois d’août, le Conseil d’Etat a décidé d’interdire les deux pauvres heures de prévention scolaire péniblement arrachées en 1996. La balle est désormais dans le camps de Ségolène Royal. Au vu de ses décisions passées et des tendances actuelles en matière de prévention, il y a de quoi être pessimiste. [la suite]

juillet 1998

censure d’une campagne de prévention

Lionel Jospin célèbre la Gay pride

Avant la marche, Libération, toujours à la pointe des mouvements sociaux, annonçait « une Gay pride plus festive que militante ». Distinction idiote, que la rue a, comme chaque année, démenti : 150 000 pédés et lesbiennes qui festoient au grand jour c’est, en soi, politique. Le gouvernement ne s’y est d’ailleurs pas trompé : pour protéger un ordre symbolique déjà bien ébranlé par nos strings, il a censuré une campagne de prévention ciblée qui devait paraître dans la presse le jour même. [la suite]

26 juin 1998

Jospin homophobe.

Le jour de la Gay Pride, Matignon bloque une campagne de prévention ciblée. Ce matin, vous ne verrez pas dans Libération la campagne de prévention sida initialement prévue par la DGS (Direction générale de la santé) et le CFES (Comité français d’éducation à la santé). Vous ne la verrez pas parce que Lionel Jospin l’a censurée. Il s’agissait d’une affiche montrant deux hommes s’embrassant, avec pour slogan "il n’y a pas que le sexe dans la vie". Elle nous avait été présentée par la DGS le 20 mai . Elle (...) [la suite]

juin 1998

Gay Pride : un an plus tard

Gouverne et ment

Jospin : le règne de la majorité La législation doit être modifiée chaque fois qu’elle s’avère injuste ou insuffisante ". C’est ce que Lionel Jospin écrivait au CSRH en mai 1997 à propos de la situation des homosexuels ; " il reste beaucoup à faire, ajoutait-il, pour que l’égalité des droits pourtant garantie par notre constitution ne soit pas un vain mot dans notre société ". D’où la promesse d’abroger les lois Pasqua-Debré (Bercy, mai 1997) ; d’où la conviction que " la révision de la loi sur la (...) [la suite]

Les brèves liées au sujet

19 mars 2002

Act Up était à la conférence de presse de Jospin

Lundi 19 mars - QG de campagne de Lionel Jospin Lors de la présentation à la presse du programme de Lionel Jospin, Act Up-Paris était bien entendu présent. Deux militants ont assisté à la conférence en se faisant passer pour des journalistes. L’un d’entre eux est même parvenu à poser la première (...) [la suite]

15 mars 2002

Jospin face à Act Up

A la suite de nos dernières actions contre Lionel Jospin (l’affiche « Pourrez-vous votre pour moi ? » ou bien encore notre action du 8 mars dernier) Act Up-Paris répond aux questions du site Digipress.com (l’article et la vidéo sont également disponibles sur le site yahoo.fr (...) [la suite]

février 2000

Campagne pour l’accès aux traitements

À l’occasion du 1er décembre dernier une campagne d’opinion pour l’accès aux traitements contre le sida dans les pays du Sud a été lancée conjointement par Act Up-Paris, Agir Ici, Aides, Médecins du Monde, Médecins sans Frontières, Remed et ECS. Cette campagne cible à la fois le Premier ministre français (...) [la suite]

[ réalisé avec SPIP | À propos de ce site | fil RSS ]