laboratoire Bristol Myers Squibb

Les articles liés au sujet

13 janvier 2012

Act Up-Paris en crise financière : votre soutien est primordial !

Notre association traverse actuellement une grave crise de financement. Cette réalité nous oblige depuis des mois à réduire nos dépenses, voire, d’ici peu, à envisager de réduire certaines activités afin de survivre. A moins d’un an des élections présidentielles, nous sommes malgré tout déterminéEs à ce que la voix des malades et des minorités fasse barrage au sarkozysme. Act Up-Paris a aujourd’hui besoin que chacunE se mobilise, en s’engageant dans la lutte contre le sida à nos cotés ou par le financement de nos projets. [la suite]

30 décembre 2011

Protocoles 69

actu des traitements

Victrelis® : enfin des données chez les personnes co-infectées ; atazanavir + cobicistat : vers un nouveau 2 en 1 ? ; efavirenz en générique ; le quad ; liste des prescripteurs de New Fill® ; Evipléra® ; vers la fin des comprimés ? [la suite]

1er mai 2011

Protocoles 66 - fiche essais

CO-INFECTION VIH/VHC : où sont les essais ?

Bilan sur l’inclusion des personnes co-infectées dans les essais sur les traitements anti-VHC en cours de recrutement.

Vous auriez dû lire ici des fiches essais sur des molécules anti-VHC pour les personnes coinfectées VIH/VHC. Mais l’industrie pharmaceutique refuse encore de mener de tels essais : rien en phase I ou II, trop peu pour la phase III (hors boceprevir et telaprevir, voir édito). [la suite]

1er mai 2011

Protocoles 66

Edito

l’angle mort de la co-infection

Nous demandons depuis des mois un accès d’urgence pour les personnes co-infectéEs aux deux nouvelles molécules anti-VHC, boceprevir et telaprevir, via la recherche publique (essais de l’ANRS) et via une Autorisation Temporaire d’Utilisation (ATU) nominative protocolisée de l’Afssaps (Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé). [la suite]

Des photos sont disponibles

1er octobre 2010

Brièvement

BMS suites Suite à la pression associative sur BMS, pour éviter une rupture de didanosine pédiatrique, le laboratoire a doublé en 2010 leur production par rapport à 2009 durant le mois d’août sur leur site de Princeton sans autorisation de l’Affsaps. Notre mobilisation a payé et il s’agit d’une réelle victoire des activistes, contre la négligence de ce laboratoire. Mais toute l’énergie mis dans ce dossier aurait été préservée si le laboratoire avait pris en compte nos remarques avant la fermeture de (...) [la suite]

1er août 2010

BMS fait peur aux enfants

Les histoires des ogres qui mangent les enfants ne font peur à personne. Si on transpose ces contes du passé dans une réalité d’aujourd’hui, le combat que mènent les associations de lutte contre le sida face aux industriels du médicament peut faire frissonner. Suit une histoire qui se décompose en trois actes. [la suite]

22 juillet 2010

C’est l’été, il n’y a plus d’ARV !

Depuis le début du mois, les personnes vivant avec le VIH sont confrontées à des ruptures de stocks inacceptables de médicaments antirétroviraux. Ces ruptures dont la fréquence augmente depuis deux ans s’accroissent pendant l’été et ont semble-t-il été amplifiées par une grève des personnels de GlaxoSmithKline (GSK). [la suite]

22 juillet 2010

Vienna - Aids 2010 Conference

Act Up-Paris closes BMS’s booth

Today, Act Up-Paris and other activists took possession of Bristol Myers Squibb’s booth during more than half an hour. After having closed the booth, they asked to talk to a representative of the pharma lab. [la suite]

Des photos sont disponibles

29 juin 2010

Videx : BMS ne convainc pas, mais confirme son mépris pour les malades du sida

Suite à l’action d’Act Up-Paris, le laboratoire a communiqué sur la production de Videx pédiatrique. Décodage d’une désinvolture qui a frôlé la rupture de traitement. [la suite]

29 June 2010

Videx : BMS isn’t convincing, but continues to disregard the people living with HIV/AIDS

Wednesday 23 june, Act Up-Paris activists demonstrated in front of the head office of Bristol Myers Squibb (BMS) in France to denounce their factories’ delocalisation leading to the stock shortage of treatment for over 7 000 children in the southern countries [la suite]

23 juin 2010

7000 enfants en danger de mort

Bristol Myers Squibb : profits criminels

Act Up-Paris a manifesté devant BMS, pour dénoncer la rupture de Videx pédiatrique qui pourrait concerner plus de 7 000 enfants des pays du Sud dans les prochains mois. [la suite]

Des photos sont disponibles

9 juin 2010

Sida : Bristol Myers Squibb, Children Serial Killer

BMS annonce la fermeture en France d’une usine qui produit des traitements antirétroviraux pédiatriques, parce que, selon ses dirigeantEs, elle ne serait pas assez rentable. 4 000 et 7 000 enfants vont se retrouver sans ce médicament qui leur est vital. Act Up-Paris dénonce les dirigeantEs de cette compagnie qui réalisait 8 milliards de dollars de bénéfices net à la fin de l’année dernière, et sacrifie la vie de milliers d’enfants malades. [la suite]

mai 2009

Edito

L’industrie pharmaceutique n’a toujours pas compris qu’elle avait une dette envers les séropos. [la suite]

Des photos sont disponibles

7 août 2008

Conférence internationale de Mexico

Act Up-Paris et Health GAP (Global Access Project) offrent des jouets à BMS pour les enfants que le laboratoire condamne à mort

Stand Bristol Myers Squibb

Aujourd’hui, Act Up-Paris et Health GAP ont organisé un die-in autour du stand de Bristol Myers Squibb. Nous avons offert des jouets pour que BMS puisse les donner aux enfants qu’il condamne à l’hôpital, en stoppant la distribution de la formulation pédiatrique de 100 mg du Sustiva. [la suite]

Des photos sont disponibles

7 August 2008

International Aids Conference

Act Up-Paris and Health GAP to offer to BMS toys for the children they sentence to death

BMS booth - Mexico City

Today, Act Up-Paris and Health GAP organized a die-in around Bristol Myers Squibb’s booth. We offered toys so that BMS can give them to children they sentence to hospital. [la suite]

4 août 2008

Conférence internationale de Mexico

Entre les enfants malades et les profits BMS a choisi

Act Up-Paris interrompt le symposium de Bristol-Myers Squibb pour dénoncer sa décision d’arrêter de commercialiser le Sustiva® pédiatrique

Aujourd’hui, le TRT-5, Sidaction et l’EATG ont co-signé et distribué un tract devant le symposium de Bristol-Myers Squibb pour dénoncer sa décision d’arrêter de commercialiser le Sustiva® pédiatrique.
Des militantEs d’Act Up-Paris soutenuEs par d’autres activistes internationaux, ont interpellé l’assistance aux cris de : "Save children’s lives, not pharma profit". [la suite]

Des photos sont disponibles

3 août 2008

Conférence internationale de Mexico

BMS sacrifie la vie des enfants à ses profits

Act Up-Paris interrompt un symposium de Bristol-Myers Squibb

Aujourd’hui, pendant la conférence sur le sida à Mexico, Act Up-Paris, soutenue par des militantEs américains a interrompu le symposium commercial de Bristol Myers Squibb pour protester contre une décision de ce laboratoire. [la suite]

3 August 2008

XVII International Aids Conference

BMS : save the children’s lives, not your profits

Act Up-Paris - supported by some american activists - has interrupted the BMS commercial symposium in order to protest against its decision to stop the distribution of the 100 mg paediatric formulation of efavirenz. [la suite]

3 août 2008

Conférence internationale de Mexico

Chroniques de Mexico (2) : avant l’ouverture

Réunions activistes, zap BMS et session prévention

Où le travail commence sur les chapeaux de roue, où on parle de médicaments pour enfants et de sexe multipartenaire. [la suite]

31 mai 2008

Les enfants privés de Sustiva®

Nous en avions fait une brève dans le dernier Protocoles, nous y revenons aujourd’hui vu l’inertie de Bristol Myer Squibb sur ce sujet. Malgré la mobilisation des associations la firme pharmaceutique a décidé de retirer du marché un antirétroviral pourtant très efficace chez les enfants. Quelle sera la prochaine étape ? [la suite]

17 février 2006

Accès aux médicaments

Act Up appelle BMS à ouvrir ses licences volontaires à la concurrence

Le 15 février 2006, le PDG du laboratoire pharmaceutique américain Bristol Myers Squibb, Peter Dolan, a annoncé l’attribution au laboratoire Indien Emcure et au laboratoire Sud-Africain Aspen de licences volontaires pour la fabrication de versions génériques de l’anti-protéase atazanavir. L’atazanavir est à l’heure actuelle l’anti-protéase la plus facile à utiliser (seulement 1 gélule deux fois par jour) et celle présentant le profil de toxicité le plus intéressant (moins de troubles lipidiques, moins de diarrhées) ; l’accès à l’atazanavir est donc crucial pour les malades vivant dans les pays où vivant dans les pays où il est difficile d’accéder à un suivi médical de qualité. [la suite]

10 mai 2003

étude observationnelle

aramis [BMS]

Etude observationnelle, multicentrique, prospective de l’évolution de la prise en charge thérapeutique au long cours de patients recevant leurs antirétroviraux en une prise unique par jour. [la suite]

mars 2001

Le monde merveilleux des laboratoires

L’industrie pharmaceutique est la plus rentable au monde, et l’une des plus riches. Pour mieux comprendre le rapport de force qui existe entre cette industrie et les gouvernements africains, il suffit de comparer le poids économique de ces entreprises avec celui des Etats qui tentent de lutter contre leur pouvoir absolu. [la suite]

24 janvier 2001

essais d’antirétroviraux contre le VIH

AI 424-034

[bms]

Cet essai de l’industrie est une étude de phase III multicentrique, internationale, contrôlée et randomisée en 2 groupes parallèles, avec bénéfice individuel direct, testant le nouvel inhibiteur de protéase BMS-232632 chez des patients naïfs en comparaison avec Efavirenz (EFV). [la suite]

octobre 2000

Conférence internationale de Durban

Notre présence à la Conférence de Durban était une présence sous contrainte. Il nous fallait tout à la fois déjouer la politique du " zéro tolérance " en matière d’action publique prônée par les organisateurs de la conférence, et répondre au coup par coup aux annonces médiatiques que n’allaient pas manquer de faire les laboratoires pharmaceutiques pendant les cinq jours de la conférence. Nous avons donc adopté une stratégie de contrebandiers. [la suite]

juin 2000

Le marketing humanitaire des labos

Depuis un an, sous l’effet d’une mobilisation internationale grandissante, les laboratoires pharmaceutiques tentent de racheter leur image sans pour autant perdre le contrôle des marchés. [la suite]

- English translation available Laboratories secure the future

juin 2000

Laboratories secure the future

Since one year, pressured by growing international mobilization, pharmaceutical laboratories are trying to improve their image without however, relinquishing control of the markets. [la suite]

mars 2000

mic. sion.

La face cachée d’Action. [la suite]

février 2000

mic. sion.

La face cachée d’Action. [la suite]

Les brèves liées au sujet

25 octobre 2002

Un tribunal thaïlandais légifère contre BMS

Le 1er octobre, le Tribunal central chargé du commerce international et de la propriété intellectuelle a décidé de supprimer les droits exclusifs de Bristol-Myers-Squibb sur la vente de didanosine. La bataille judiciaire opposait deux malades du sida et le groupe activiste AIDS ACCESS, à (...) [la suite]

décembre 1999

Des bénéfices ? Le monde merveilleux des labos

Pharmacia & Upjohn 5 277 721 000 FF (1998) 4 342 992 000 FF (9 mois 1999) Dupont Pharma 7 458 755 000 FF (6 mois, 1999) Abbott 14 836 316 000 FF (1998) 12 058 562 000 FF (9 mois, 1999) Merck 33 379 180 000 FF (1998) Ventes : Crixivan : 4 302 540 000 FF (6 mois, 1999) BMS (...) [la suite]

[ réalisé avec SPIP | À propos de ce site | fil RSS ]