Rupture de traitements

Les articles liés au sujet

13 septembre 2013

En bref

Soins funéraires : plus d’excuses pour agir ! Dans un avis daté du 20 décembre 2012, le Haut Conseil de Santé publique (HCSP) recommande enfin la levée de l’interdiction des soins funéraires pour les personnes dont la séropositivité au VIH, au VHB et au VHC était connue. Le HCSP avait recommandé le maintien de l’interdiction dans un avis datant de novembre 2009, que nous avions dénoncé (voir Protocoles 69). Plusieurs années, où une discrimination intolérable a été maintenue, ont donc été perdues juste (...) [la suite]

6 décembre 2012

Un activiste indien arrêté pour avoir manifesté contre les ruptures de médicaments anti-VIH

Gyan Ranjan, président du Bihar Network of Positive People a été arrêté [la suite]

4 octobre 2012

Communiqué du TRT-5

Ruptures de stocks de médicaments : les malades toujours seuls face à la pénurie.

Depuis plus de 3 ans, des malades sont victimes de ruptures d’approvisionnement en médicaments essentiels dans les pharmacies de ville. [la suite]

1er octobre 2011

Protocoles 67-68 - pharmacovigilance

sécurité du médicament : réel enjeu politique ou alibi médiatique  ?

Au moment où nous bouclons, la loi-phare de Xavier Bertrand est passée en première lecture à l’Assemblée Nationale. Le Sénat, qui vient de basculer dans l’opposition gouvernementale, est susceptible de l’améliorer. Tout comme nous avons travaillé avec les députéEs, nous nous emploierons à convaincre les sénateurRICEs de la nécessité d’améliorer ce texte trop timide sur de nombreux sujets  : présence des femmes et des minorités dans les essais, souplesse des ATU, transparence du prix du médicament. [la suite]

1er octobre 2011

Protocoles 67-68 - ruptures d’ARV

ruptures d’antirétroviraux : des avancées  ?

où en est-on sur le front des ruptures d’approvisionnement des antirétroviraux en pharmacie ? [la suite]

1er mai 2011

Protocoles 66 - en bref

Festinavir, VHC, Revues, Ruptures d’ARV, Guides

joie de vivre chez Bristol-Myers Squibb Après l’Atripla (pour triple looping intestinaux ?) et avant l’Abracadavir, voici un petit nouveau dans l’arsenal thérapeutique, le Festinavir. Il s’agit d’un nouvel inhibiteur nucléosidique de la transcriptase en cours d’étude. Qui dit nouveau traitement, dit manifestement pour BMS, état de bonheur engendré par la satisfaction d’une aspiration ou la surprise d’une agréable nouvelle, bref, la joie de vivre. Et ça, quoi de mieux que de le retranscrire, tranquilou, (...) [la suite]

1er août 2010

Edito

Comme chaque année, l’été a été chaud… pour se procurer ses traitements. Cette année plus grave encore, car les ruptures de stock ont aussi entraîné des ruptures de traitement pour certains malades. [la suite]

Des photos sont disponibles

1er août 2010

Actualité des traitements

Cette rubrique traite de l’actualité des traitements (AMM, ATU, passage en ville, interactions) et a pour but d’informer de l’évolution des mises à disposition des traitements VIH, d’avertir des dernières alertes, de faciliter une étape généralement fastidieuse : le retrait des traitements. [la suite]

22 juillet 2010

C’est l’été, il n’y a plus d’ARV !

Depuis le début du mois, les personnes vivant avec le VIH sont confrontées à des ruptures de stocks inacceptables de médicaments antirétroviraux. Ces ruptures dont la fréquence augmente depuis deux ans s’accroissent pendant l’été et ont semble-t-il été amplifiées par une grève des personnels de GlaxoSmithKline (GSK). [la suite]

15 juillet 2010

Kivexa® indisponible en officine, GSK prend nos vies en otage !

Le 9 juillet 2010, l’antiretroviral du laboratoire GSK Kivexa était toujours indisponible en officine après plusieurs jours de rupture. [la suite]

12 juin 2010

Communiqué du TRT-5

Antirétroviraux : ruptures d’approvisionnement en pharmacie

Les associations s’organisent !

Le TRT-5 s’inquiète de l’augmentation des ruptures d’approvisionnement d’antirétroviraux dans les pharmacies. Il lance un dispositif de recueil des données [la suite]

mai 2010

Rupture d’ARV : mode d’emploi

Ne pouvoir obtenir son traitement antirétroviral en se rendant à la pharmacie semble être une situation à laquelle les personnes séropositives sont régulièrement confrontées à Paris et en région. [la suite]

1er août 2009

Rupture d’antirétroviraux en pharmacie

Le groupe interassociatif TRT-5 a réalisé ce questionnaire afin de pouvoir prendre connaissance des problèmes survenus dans l’approvisionnement en traitements antirétroviraux. [la suite]

1er septembre 2005

CPAM de Paris

rupture de traitement sous ordonnance

Aujourd’hui, les textes réglementaires ne prévoient pas la délivrance de plus d’un mois d’antirétroviraux en une seule fois. Pourtant, il s’agit d’une pratique généralisée qui permet de faciliter la vie des séropos à la veille de vacances ou d’un départ professionnel de longue durée. Le ou la directrice intérimaire de la Caisse primaire d’assurance maladie (CPAM) de Paris, sans consultater des usagèrEs, ni de la Caisse nationale d’assurance maladie des travailleurs salariés (CNAMTS), a souhaité supprimer cette pratique par une circulaire interne, juste avant les vacances d’été. Ce sont des malades, confrontéEs à des refus de délivrance, qui nous ont alertéEs. Ces refus signifiaient pour eux une éventuelle rupture de traitements. [la suite]

21 mai 2005

Accès aux antirétroviraux en Côte d’Ivoire : les ruptures de stock auraient pu être évitées

Pendant 3 mois, un certain nombre de molécules n’ont plus été accessibles aux malades ivoiriens qui les recevaient par le biais du programme national de prise en charge. Ces difficultés ne sont pas, pour une fois, d’origine financière. À la base de cet épuisement, on trouve cette fois un défaut d’encadrement du gouvernement sur les traitements prescrits par les médecins agréés. [la suite]

mars 2000

Des sanctions contre Pharmacia & Upjohn

Une fois de plus, Pharmacia & Upjohn donne la preuve de son mépris envers les malades, comme de son manque de professionnalisme. Depuis plus d’un mois, la Rifabutine® n’est plus fabriquée. Le marché mondial n’est plus approvisionné et les pharmacies françaises - officines de ville ou pharmacies des hôpitaux - sont en rupture de stock ou menacent de l’être. [la suite]

[ réalisé avec SPIP | À propos de ce site | fil RSS ]