laboratoire Boehringer Ingelheim

Les articles liés au sujet

1er mai 2011

Protocoles 66 - fiche essais

CO-INFECTION VIH/VHC : où sont les essais ?

Bilan sur l’inclusion des personnes co-infectées dans les essais sur les traitements anti-VHC en cours de recrutement.

Vous auriez dû lire ici des fiches essais sur des molécules anti-VHC pour les personnes coinfectées VIH/VHC. Mais l’industrie pharmaceutique refuse encore de mener de tels essais : rien en phase I ou II, trop peu pour la phase III (hors boceprevir et telaprevir, voir édito). [la suite]

1er mai 2011

Protocoles 66

Edito

l’angle mort de la co-infection

Nous demandons depuis des mois un accès d’urgence pour les personnes co-infectéEs aux deux nouvelles molécules anti-VHC, boceprevir et telaprevir, via la recherche publique (essais de l’ANRS) et via une Autorisation Temporaire d’Utilisation (ATU) nominative protocolisée de l’Afssaps (Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé). [la suite]

Des photos sont disponibles

28 octobre 2003

9ème conférence européenne sur le sida [2ème jour]

Panique chez Boehringer et stratégie thérapeutique

Varsovie. Un vent de panique souffle ce matin du 27 octobre dans les couloirs de la 9e conférence européenne sur le sida. [la suite]

27 octobre 2003

Séropositifs, Boehringer Ingelheim travaille pour vous !

A l’occasion de la 9ème conférence sur le sida organisée par la European aids clinical society (EACS) qui se tient à Varsovie du 25 au 29 octobre 2003, deux groupes de malades du sida, le TRT-5 et le European aids treatment group ont décidé de diffuser massivement l’affiche « Séropositifs : Boehringer Ingelheim travaille pour vous » afin de dénoncer la politique meurtrière des laboratoires pharmaceutiques. [la suite]

- English translation available HIV+ people ! Boehringer Ingelheim is working for you !

13 juillet 2003

Les malades en impasse thérapeutique une fois de plus victimes du mercantilisme de l’industrie pharmaceutique

Une vingtaine de militant d’ACT UP-Paris sont intervenu ce jour au cours du symposium de la firme Boehringer Ingelheim proposé en avant première de la 2e conférence de l’IAS sur la pathogenèse et les traitements du VIH/sida à Paris pour dénoncer les graves manquements à l’éthique des essais cliniques du Tipranavir et la restriction de son accès compassionnel. [la suite]

mars 2001

Le monde merveilleux des laboratoires

L’industrie pharmaceutique est la plus rentable au monde, et l’une des plus riches. Pour mieux comprendre le rapport de force qui existe entre cette industrie et les gouvernements africains, il suffit de comparer le poids économique de ces entreprises avec celui des Etats qui tentent de lutter contre leur pouvoir absolu. [la suite]

décembre 2000

What’s new ?

tipranavir - ténofovir - T20 - capravirine

Quand Act Up-Paris a lancé sa campagne “Guerre aux labos” il y a un an, certaines compagnies pharmaceutiques sont tombées des nues. Pourquoi tant de haine ? Les raisons sont nombreuses, mais en voici au moins une : l’industrie diffère l’accès à de nouveaux traitements, vitaux pour une partie des malades en échappement thérapeutique. Malgré ses velléités de séduction des associations de malades (prépondérance du marketing, etc.), l’obsession de réduire l’accès pré-AMM à ses produits l’emporte, et les malades sont finalement perdants. [la suite]

octobre 2000

Conférence internationale de Durban

Notre présence à la Conférence de Durban était une présence sous contrainte. Il nous fallait tout à la fois déjouer la politique du " zéro tolérance " en matière d’action publique prônée par les organisateurs de la conférence, et répondre au coup par coup aux annonces médiatiques que n’allaient pas manquer de faire les laboratoires pharmaceutiques pendant les cinq jours de la conférence. Nous avons donc adopté une stratégie de contrebandiers. [la suite]

8 juillet 2000

communiqué de presse

activist response to Boehringer Ingelheim’s drug donation announcement

Yesterday, Boehringer Ingelheim released a statement announcing a five-year nevirapine donation program (brand name : Viramune) to developing countries for prevention of perinatal transmission of HIV-1. [la suite]

mars 2000

Le tipranavir, enfin à l’horizon pour les malades en échappement ?

Le tipranavir est une nouvelle antiprotéase en phase précoce de développement clinique. Dans le cadre des thérapies de sauvetage pour les personnes séropositives en échappement thérapeutique, ce médicament est très important.
Depuis un an, nous faisions pression sur Pharmacia & Upjohn, détenteur du produit, pour que le laboratoire accélère la mise à disposition du médicament. [la suite]

Les brèves liées au sujet

30 novembre 2003

GSK et Boehringer condamnés en Afrique du Sud

Mi-octobre, la commission sud-africaine sur la concurrence a condamné deux laboratoires, GlaxoSmithKline (GSK) et Boehringer Ingelheim, pour avoir pratiqué des prix trop élevés sur les antirétroviraux et abusé de leur position dominante en refusant la fabrication de médicaments génériques à bas (...) [la suite]

[ réalisé avec SPIP | À propos de ce site | fil RSS ]