sécurité transfusionnelle

Les articles liés au sujet

18 juin 2003

Sang contaminé : l’impunité aux dépens des victimes et de la santé publique

Des militants d’Act Up-Paris et des familles de victimes ont manifesté aujourd’hui mercredi 18 juin devant le Palais de Justice de Paris. La Cour de Cassation y a rendu l’arrêt définitif concernant le troisième procès du sang contaminé (celui qui concerne les administratifs et les directeurs de cabinet de l’époque) : non-lieu général. [la suite]

13 juin 2003

Sang contaminé. Vers un non-lieu général ?

Réunion mardi 17 juin 2003 à 20h00

Mercredi 18 juin 2003, à 14h00, la Cour de Cassation rend l’arrêt définitif concernant le 3ème procès du sang contaminé (celui qui concerne les administratifs et les directeurs de cabinet de l’époque). 18 ans après les faits, on s’achemine vers un non-lieu général pour l’ensemble des prévenus. [la suite]

5 juillet 2002

Non lieu dans l’affaire du sang contaminé : une insulte aux personnes contaminées.

Non-lieu dans le troisième volet de l’affaire du sang contaminé : une insulte pour toutes les personnes contaminées au milieu des années 80 par les négligences des administrations. [la suite]

mars 2000

Togo : « période d’accompagnement du processus »

L’année a mal débuté au Togo. La pénurie de réactifs a déjà commencé, et pour l’instant, aucun bailleur de fonds n’a prévu le financement de tests de dépistage. [la suite]

10 mars 1999

Affaire du sang contaminé : Un procès qui ne change rien

Le procès du sang contaminé était attendu par tous ceux, malades et associations, qui ont déployé tant d’énergie pour faire admettre l’existence d’un scandale que nul ne voulait reconnaître à l’époque. Le procès a eu lieu. Il n’a rien apporté d’autre que la preuve évidente que rien n’a changé : Les politiques inculpés ont employé le même système de défense qu’ils emploient depuis le début : ils ont remis en avant l’ignorance dans laquelle ils étaient des réalités de l’épidémie. C’est ainsi qu’on a pu entendre (...) [la suite]

mars 1999

Edito

Où sont les pédés ?

Il aura fallu quinze jours de procès à la Cour de Justice de la République pour permettre à l’avocat général Roger Lucas d’identifier les véritables responsables dans l’affaire du sang contaminé [la suite]

Des photos sont disponibles

Les brèves liées au sujet

mai 2000

Togo : 200 000 séropositifs, 0 test de dépistage

Sous prétexte de ne pas cautionner une didacture, le gouvernement togolais, les bailleurs de fonds internationaux condament la population : il n’existe aucun financement pour les réactifs qui permettraient d’assurer la sécurité transfusionnelle et les dépistages volontaires. Au Togo, les bailleurs de (...) [la suite]

[ réalisé avec SPIP | À propos de ce site | fil RSS ]