Sida, un glossaire

Accueil du site > surcontamination

surcontamination

Terme employé pour définir le statut d’une personne déjà séropositive qui est à nouveau contaminée par un virus, différent du précédent par son profil de résistances et son agressivité (lire aussi fitness). La mise en évidence de ce phénomène est difficile, mais sa réalité incite aux messages de prévention.

Les articles liés au sujet

25 juin 2009

Act Up-Paris lance une campagne sur la prévention gay et adresse une lettre ouverte à l’INPES

Prévention du sida : pendant que l’INPES tergiverse, les pédés se contaminent.

Act Up-Paris affiche trois visuels rose fluo dans les établissements gais et dans les rues de la capitale pour remobiliser la communauté sur la prévention, interroger les stratégies dites de « réduction des risques sexuels » et interpeller les pouvoirs publics sur leur inaction en la matière. [la suite]

28 juillet 2005

Sida blabla no. 23

Au sommaire de cette émission : la surcontamination ; les UEEH ; après le mariage symbolique à Notre-Dame ; l’homophobie en Iran ; l’agenda du mois d’août 2005 ; ainsi que nos spots de prévention (« Titi et la capote », « L’ambassadeur » et « Le pape est un con ») et la Chanson des demoiselles. [la suite]

21 juillet 2005

Surcontamination, « une seconde chance pour mourir plus vite » (bis repetita)

Jeudi 21 juillet 2005 de 20h30 à 23h00, Act Up-Paris vous invite à sa 55ème RéPI (Réunion Publique d’Informations) qui se tiendra exceptionnellement dans le cadre des Universités d’Eté Euroméditerranéennes des Homosexualités (UEEH). Depuis la fin des années 90, Act Up a alerté sur le risque de surinfection que prennent les séropos ayant des rapports non protégés. Depuis 2002, une série d’études ont confirmé nos alertes et justifié nos interpellations des autorités sanitaires. La surinfection a des (...) [la suite]

15 juin 2005

Surcontamination, « une seconde chance pour mourir plus vite »

Mercredi 15 juin 2005 de 19 à 22 heures, Act Up-Paris vous invite à sa 54ème RéPI (Réunion Publique d’Informations). Depuis la fin des années 90, Act Up a alerté sur le risque de surinfection que prennent les séropos ayant des rapports non protégés. Depuis 2002, une série d’études ont confirmé nos alertes et justifié nos interpellations des autorités sanitaires. La surinfection a des conséquences d’une part dans la prise en charge des séropos qui encourent un risque d’évoluer plus rapidement dans la (...) [la suite]

mai 2005

focus sur la surinfection

Etude de cas

Surinfection chez le singe, pourvu que BB ne le sache pas... Les études in vivo chez l’animal sont la meilleure approche de la surinfection puisque le modèle animal permet le contrôle de la quantité, de la voie d’entrée et des souches du virus mis en jeux. Cependant on ne dispose actuellement que d’un petit nombre d’études chez l’animal. Alors que le chimpanzé représente le seul primate non humain chez lequel étudier l’infection par le VIH-1, le sida n’atteint pas vraiment ce singe et l’apparition d’une (...) [la suite]

1er avril 2005

Surcontaminations

Confrontés au problème majeur que constitue l’émergence de souches virales résistantes aux traitements, jusque récemment, on avait du mal à appréhender l’impact que pouvait avoir ce relâchement sur la progression de l’épidémie, voici deux faits nouveaux, la transmission d’un virus multirésistant associé à une virulence extrême et la sur-contamination qui semblent devoir éclairer sous un jour nouveau et très inquiétant l’avenir de la pandémie. [la suite]

18 mars 2005

CROI 2005 troisième jour (suite)

Séance d’actualité à la CROI

La publication et la médiatisation du cas d’un séropositif new-yorkais infecté par un virus résistant à la plupart des traitements et dont la progression dans la maladie a été particulièrement rapide ne pouvait pas passer inaperçu dans une des conférences les plus prestigieuses qui existe sur le sida. [la suite]

15 février 2005

sida : nouveau virus foudroyant

Au seuil d’une nouvelle épidémie ?

Une souche de virus hautement résistante et particulièrement agressive vient d’être isolée chez un homosexuel séropositif new-yorkais d’une quarantaine d’années qui avait des rapports sexuels non protégés. [la suite]

20 octobre 2004

Campagne d’affichage « NoKpote ? No Way ! »

Depuis quelques jours, Act Up-Paris a débuté une campagne de prévention dont le thème est « NoKpote ? No Way ! ». Cette campagne est déclinée sous forme de quatre affiches collées dans les rues de Paris. [la suite]

14 juillet 2004

Bangkok 2004 : mardi soir, coup de blues entre deux sessions

À l’issue de ces deux jours de conférence à errer dans les salles, un sentiment de plus en plus pesant nous envahit. Quelque chose qui ressemble un peu à ce que nous avons ressenti quand nous nous sommes rendus compte, après l’euphorie des trithérapies, que le virus n’allait pas pouvoir être éradiqué. [la suite]

14 juillet 2004

Bangkok 2004 : Prévention, surcontaminations et qualité de vie

Côté salles de conférences, les choses commencent vraiment, si l’on peut dire, avec la session plénière du matin. [la suite]

15 juin 2004

Dossier prévention

Bareback : NoKopte No Way !

Le bareback en tant que discours se veut le signe d’une radicalité politique. Nous lui reconnaissons cela, il est radicalement de droite : le discours bareback est un discours aussi réactionnaire qu’ultralibéral sur nos sexualités. [la suite]

15 mai 2004

Contre-argumentaire (suite)

Ce second contre-argumentaire, moins pédé-centré nous permet de répondre plus largement aux mauvaises excuses qui légitiment les prises de risques sexuels. [la suite]

27 septembre 2000

29ème Réunion Publique d’information

Transmission de virus résistants - surcontamination

Mercredi 27 septembre 2000 de 19h à 22h

Le virus du sida peut muter et développer des résistances aux traitements. Actuellement 40 à 50% des séropositifs sont porteurs de virus mutés. [la suite]

[ réalisé avec SPIP | À propos de ce site | fil RSS ]