prise en charge médicale

Les articles liés au sujet

31 octobre 2012

Lettre ouverte à Madame la ministre des affaires sociales et de la santé

Monsieur Moschos a contacté Act Up-Paris et nous relayons sa lettre ouverte à Marisol Touraine. [la suite]

21 mars 2012

Protocoles 70

en bref

produits de comblement du visage + soins dentaires = prudence ; confidentialité et prise en charge de qualité ; fractures avec ou sans antirétroviraux  ? ; effets indésirables non reconnus aux urgences [la suite]

22 juin 2011

85e Réunion Publique d’Information

30 ans de sida et de combats > Recherche et Mobilisation : le plus dur est-il derrière nous ?

mercredi 22 juin // 19h // Centre Wallonie-Bruxelles

- Quels sont aujourd’hui les enjeux dans la recherche ?
- Quelles priorités ?
- Quelles leçons pouvons-nous tirer ?
- Peut-on se permettre de baisser la garde ?
- L’activisme aujourd’hui : Comment remobiliser ? [la suite]

10 septembre 2010

Journée de réflexion scientifique du TRT-5

La qualité des soins en lien avec l’organisation de la prise en charge.

Le 10 septembre 2010, le TRT-5 consacre sa Journée annuelle scientifique à « La qualité des soins en lien avec l’organisation de la prise en charge. ». [la suite]

24 septembre 2008

70ème Réunion publique d’information

MigrantEs et VIH : où en est on aujourd’hui ?

Act Up-Paris vous invite à sa 70ème Réunion publique d’information, le mercredi 24 septembre 2008. [la suite]

12 septembre 2007

Table ronde

Quand on vit avec le VIH, la relation avec son médecin est importante pour que le suivi se déroule dans les meilleures conditions. Comment se passe cette relation aujourd’hui quand on est nouvellement contaminé ou quand on vit depuis plus longtemps avec le virus ? Confronter les points de vue, tel fut l’objectif de cette table-ronde organisée à Act Up en juin 2007. [la suite]

mai 2007

sida is disco

Chaque mercredi une poignée de militantEs d’Act Up-Paris tient la pemanence des droits sociaux (PDS) et accueille les personnes en situation souvent compliquées. Cette rubrique a pour but de présenter un florilège de ces cas et les actions menées. [la suite]

mars 2007

Plus de moyens pour notre santé

Même si la recherche et l’évolution de la prise en charge thérapeutique ont permis de considérablement améliorer la durée de vie d’un grand nombre de séropositifVEs, on meurt toujours du sida en France. [la suite]

novembre 2006

Act Up-Toulouse

Non à la délocalisation de La Grave

L’avenir de l’hôpital La Grave et les décisions le concernant seront certainement prises d’ici la fin de l’année. Le comité de pilotage créé dans ce but s’est réunit pour la deuxième fois le 9 octobre dernier. Malgré sa volonté d’y amener son expertise, Act Up-Toulouse en a été exclu. [la suite]

11 juillet 2006

De l’influence du VIH sur le VHC

Il reste encore beaucoup d’interrogations liées à la co-infection VIH-VHC. Les traitements antiviraux sont plus nombreux dans le domaine du VIH que dans celui des hépatites. En dehors des traitements, il reste à déterminer quels peuvent être les critères permettant de minimiser l’évolution des lésions du foie. [la suite]

24 mars 2006

8ème journée du TRT-5 : prise en charge tardive du VIH

Le vendredi 24 mars 2006, le TRT-5, groupe interassociatif Traitements & Recherche dont Act Up-Paris est membre, organise sa 8ème journée de réflexion. Le thème sera la prise en charge tardive de l’infection par le VIH. [la suite]

23 novembre 2005

56ème Réunion Publique d’Information

La prise en charge tardive

mercredi 23 novembre 2005 de 19H00 à 22H30

En France trop de malades découvrent leur séropositivité alors qu’ils et elles présentent déjà des symptômes de maladies opportunistes ou alors que le virus a déjà causé de sérieux dégâts au système immunitaire. Une personne prise en charge tardivement a un risque 16 fois plus élevé de décéder dans les 6 mois qui suivent le diagnostic de l’infection. [la suite]

1er septembre 2005

prise en charge médicale tardive

Le problème du recours tardif aux soins touche particulièrement les oubliéEs du système de santé français : les excluEs de l’assurance maladie et les précaires. C’est donc à double titre que les étrangèrEs y sont fortement exposéEs. C’est pourquoi nous revenons sur les enjeux de la prise en charge des personnes qui se présentent tardivement aux soins, alors que leur infection par le VIH est déjà avancée. [la suite]

novembre 2002

enfin une étude sur les femmes

Observance et précarité

Le 23 septembre 2002, le groupe IPPOTHES donnait à l’occasion d’une conférence de presse les résultats de l’enquête 2001 sur « les femmes et l’observance dans le VIH ». [la suite]

septembre 2001

Un été à Paris

L’été, les services sociaux sont en demi-sommeil, le personnel hospitalier part en vacances. Ceux qui restent sont débordés. L’été, la situation des séropositifs les plus précaires est pires encore que le reste de l’année. Petite revue des situations les plus graves auxquelles nous avons été confrontés. [la suite]

mars 2000

Bailleurs aux corneilles

La prise en charge thérapeutique au Bénin

Le Bénin, démocratie et bon élève du FMI, attire tous les bailleurs de fonds. Agences de l’ONU, coopérations bilatérales et multilatérales : ils sont tous là. De prime abord, l’impression est plutôt positive... [la suite]

mars 2000

Lait en poudre et poudre aux yeux

A première vue, ce qu’a financé le Fond de Solidarité Thérapeutique International (FSTI) en Côte d’Ivoire ne mérite guère qu’on s’y attarde : ce qui devait être le fer de lance de l’accès aux antirétroviraux en Afrique ressemble plus à un programme d’accès au lait en poudre. [la suite]

décembre 1999

Édito

En 1995, nous avions largement participé à l’élaboration de la Charte du Patient Hospitalisé, premier texte formalisant réellement les droits des malades dans les établissements de santé et tentant de corriger le déséquilibre d’une relation patient/médecin où le malade n’avait qu’à se taire. On sait combien, déjà à l’époque, les résistances du corps médical avaient été grandes et combien le malade était considéré comme incapable de participer au choix, à la mise en place et au déroulement de son traitement. Les (...) [la suite]

Des photos sont disponibles

décembre 1999

L’accès aux soins des usagers de drogues

Un usager de drogue admis dans un établissement de soins est rarement considéré comme un patient comme les autres. Alors qu’il devrait, comme tout autre malade, recevoir tous les soins que sa pathologie exige, et dans des conditions adaptées à sa situation, il est fréquemment reçu d’abord comme un « malade » de la toxicomanie, et non pas comme un patient souffrant d’une pathologie. [la suite]

17 septembre 1999

Lusaka : 15 ans de lutte contre le sida pour rien !

La conférence internationale de Lusaka sur le sida en Afrique aura au moins servi à cela : faire entendre sans équivoque que l’épidémie de sida est bien une catastrophe sanitaire mondiale ; une épidémie qui prend des proportions alarmantes, tue des millions de personnes, condamne l’économie et le développement des pays. [la suite]

juillet 1999

Recherche française sur le sida au Cameroun : une prise en charge de qualité ...

depuis 1996, des promoteurs mènent une étude appelée PRESICA (Prévention Sida Cameroun). Un accès à une prise en charge médicale gratuite est inclus dans le protocole. Cependant en fait de "prise en charge" et de soins en rapport avec leur pathologie, on ne leur dispense que du paracétamol, de la quinine ou du Bactrim© ; en cas d’hospitalisation, les frais sont toujours à 80% à la charge du malade ... [la suite]

Les brèves liées au sujet

5 mai 2010

Journée annuelle scientifique du TRT-5 : 10 septembre 2010

Le TRT-5 consacre sa Journée scientifique 2010 à "La qualité des soins et l’organisation de la prise en charge dans l’infection à VIH". Retrouvez la présentation du thème de cette journée et les informations sur l’inscription sur le site du (...) [la suite]

[ réalisé avec SPIP | À propos de ce site | fil RSS ]