prévalence du VIH chez les usagers de drogues

Les articles liés au sujet

1er février 2011

Fight HIV everywhere

RdR Drogues & Moyen-orient

Cette année encore, l’IHRA (International Harm Reduction Association) a choisi un pays symbolique pour organiser la conférence internationale de réduction des risques (RdR) liés à l’usage de drogues : le Liban. [la suite]

1er novembre 2009

Toxiques et fiers de l’être ?!

Fabrice Olivet, président d’Asud, raconte la relation passionnelle et passionnante entre Act Up et l’association des usagers de drogue. [la suite]

novembre 2006

CachéEs et ignoréEs, prisonnièrEs.

En l’absence d’outils épidémiologiques valables qui permettent d’évaluer le taux de transmission du VIH et des hépatites B et C, nous traduisons ici les résultats d’une étude américaine publiée sur le site d’Eurosurveillance. [la suite]

23 août 2005

IAS 2005 : surcontamination / sur la route des marchands / Brésil contre « Big Pharma »

second volet

Second volet de notre compte rendu de la conférence de l’IAS à Rio de Janeiro. [la suite]

1er février 2005

Gilead utilise de la viande de tox pour tester Viread

En Thaïlande, plus de 3 000 usagerEs de drogues ont été tuéEs par le gouvernement. La prévalence du VIH chez les UsagerEs de drogue par injections (UDI) est de 50 %. Un tiers des nouvelles contaminations concerne les UDI et ce nombre ne cesse de croître. C’est dans ce contexte que Gilead mène un essai sur le ténofovir comme traitement préventif sur 1 600 usagerEs de drogues en oubliant l’éthique. [la suite]

1er octobre 2004

VIH et discrimination, l’exemple russe.

Si vous avez pour projet d’étudier, de travailler, de vous installer pour une longue période en Russie, vous aurez le plaisir de vous voir très gentiment signifier par la guichetière du consulat de Russie en France la nécessité de faire un test VIH en préalable à toute demande de visa excédant 3 mois. Nul besoin de préciser que l’obtention de celui-ci est conditionnée par un résultat négatif, selon la désormais canonique loi fédérale russe du 24.2.1995 adoptée par la Douma d’Etat (Article 10, concernant la prévention de la propagation de la maladie causée par le virus de l’immunodéficience humaine sur le territoire de la Fédération de Russie). [la suite]

[ réalisé avec SPIP | À propos de ce site | fil RSS ]