Afrique du Sud

Les articles liés au sujet

1er mars 2011

18e CROI 2011 BOSTON, day 2

CROI à Boston : l’épidémie dérape, que faire ?

Le message est clair. Ce lundi matin, après la session d’ouverture de dimanche soir, la conférence entre dans le vif du sujet : « la science et la pratique de la prévention du VIH aux Etats-Unis ». Mais face aux pays occidentaux, l’Afrique flambe toujours. Après les grands résultats des essais de prévention biomédicale de 2010, il faut affiner les modèles surmonter les obstacles de faisabilité des techniques. De quoi bien remplir la matinée, ici à Boston. Plus tard dans la soirée, les congressistes se sont retrouvés pour un moment de réflexion autour de « La réponse au risque ». [la suite]

5 juin 2010

La coupe du monde du sida

La FIFA et le COL bloquent la distribution de préservatifs

Combien de contaminations ?

Des associations de lutte contre le sida sud-africaines ont dénoncé vendredi 4 juin l’irresponsabilité de la FIFA et du Comité organisateur local (COL),qui empêchent les ONG de distribuer des préservatifs et de l’information sur le VIH et les MST. Act Up-Paris condamne cette attitude et exige des autorités du foot qu’elles assument leur responsabilité en la matière. [la suite]

1er juin 2010

Tapis rouge

les diplôméEs de l’été

Out : Fifa & Gérard Collomb. In : Rudolf Brazda & Helena Paixao et Teresa Pires [la suite]

20 juillet 2009

5ème Conférence de l’IAS sur le VIH, 19-22 juillet 2009, Cape Town

Amandla

Chroniques de Cape Town 1

La 5ème conférence thérapeutique de l’IAS s’est ouverte ce dimanche à Cape Town, en Afrique du sud. Le choix de ce pays n’est pas anodin : c’est à Durban que l’IAS avait organisé la conférence internationale de 2000, la première à avoir lieu dans un pays du sud. On peut ainsi mesurer les progrès accomplis depuis 9 ans, mais aussi tout ce qui reste à faire, tant dans les domaines de la recherche thérapeutique et préventive, sujets de cette conférence, que dans ceux de l’accès aux soins ou des droits humains. (...) [la suite]

17 août 2006

Chroniques de Toronto (6) : éthique

Nous avons été présentEs sur les questions d’éthique dans les essais. Les politiques de l’Afrique du Sud et de la Russie on été l’objet de prises de paroles... Tout en étant encore et encore bousculéEs par les règles de sécurité. Et Abbott n’en fini plus de faire parler par son absence. [la suite]

16 août 2006

Chroniques de Toronto (5) : manifestation à tous les étages

Une journée en quatre temps : pointer le manque de professionnelLEs de santé dans les pays du Sud, réoccuper le stand d’Abbott, dénoncer les accords bi-latéraux imposés par les Etats Unis aux pays du Sud, manifester contre la politique négationniste et criminelle de l’Afrique du Sud. Avec la pression des règles de sécurité toujours plus présente. [la suite]

29 mai 2003

TAC contre-attaque

Depuis deux ans, le groupe d’activistes de Treatment Action Campaign (TAC) se bat en Afrique du Sud pour notamment convaincre la ministre de la Santé d’intervenir en urgence. C’est dans ce cadre que l’association a lancé le 21 mars dernier sa campagne de désobéissance civile, « dying for treatment ». [la suite]

Des photos sont disponibles

1er mai 2003

Mobilisation en Afrique du Sud

Treatment Action Campaign a remis au gouvernement sud-africain un mémorandum demandant la mise en place d’un plan national de prévention et d’accès aux traitements. [la suite]

24 avril 2003

Act Up-Paris zaps the South African Embassy in Paris

Today 24 April 2003 Act Up-Paris zapped the South African embassy in Paris after the ambassador refused to see them. [la suite]

24 avril 2003

Act Up-Paris zappe l’ambassade d’Afrique du Sud

Aujourd’hui une vingtaine de militants d’Act Up ont zappé l’ambassade d’Afrique du Sud à Paris après que l’ambassadeur ait refusé de les recevoir. [la suite]

Des photos sont disponibles

- English translation available Act Up-Paris zaps the South African Embassy in Paris

23 avril 2003

« Nous sommes en colère »

Jeudi 24 avril 2003, Treatment Action Campaign (TAC), association activiste d’Afrique du Sud, appelle à une journée internationale d’actions pour exiger l’accès pour tous aux traitements contre le VIH, pour défendre la vie de 5 millions de Sud-Africains contaminés, pour dénoncer la mort de 600 malades du sida dans ce pays quotidiennement. A cette occasion, nous publions la traduction française de la déclaration des militants de TAC qu’ils ont lue après avoir interrompu le discours d’ouverture de la Ministre de la santé Sud-Africaine lors de la Conférence sur la Santé publique le 25 mars dernier. [la suite]

mars 2001

Copy = Right in NY City

28 février 2001 : Kofi Annan, Secrétaire Général des Nations Unies, déclare la guerre aux labos. Kofi Annan veut faire “ de l’accès aux traitements une priorité absolue ” et entend devenir le leader du “ combat politique pour l’accès aux médicaments génériques ” ! [la suite]

mars 2001

5 mars 2001 : journée mondiale de mobilisation contre l’industrie pharmaceutique

Une soixantaine de militants d’Act Up-Paris se sont rendus à la Défense le 5 mars 2001, haut lieu de l’Industrie Pharmaceutique, pour dénoncer la participation des laboratoires à la logique meurtrière du sida. [la suite]

octobre 2000

A Durban, on a marché sur la lune

Il aura fallu quinze ans, et tellement de morts que les chiffres ressassés sans cesse sont devenus obscènes. Mais enfin, c’est fait : à la dernière Conférence Internationale sur le sida, qui s’est tenue en juillet à Durban en Afrique du Sud, on a enfin envisagé de donner des traitements aux séropos des pays en développement. [la suite]

mai 2000

sida : les gouvernements africains au pied du mur

Après six mois de pression d’Act Up-Paris sur l’ONUSIDA, le cotrimoxazole doit faire partie, dans toute l’Afrique, du minimum de soins accordé aux personnes atteintes par le VIH, dès l’apparition des premiers symptômes de l’infection. [la suite]

13 mars 2000

communiqué de presse

Afrique du Sud : Pfizer doit céder face aux malades

Aujourd’hui, 13 mars 2000, Treatment Action Campaign (TAC), une coalition de malades du sida sud africains, demande officiellement à Pfizer de réduire drastiquement le prix de son médicament, le fluconazole, ou de lui octroyer une licence volontaire afin d’en produire à moindre coût une version générique. [la suite]

Les brèves liées au sujet

30 novembre 2003

GSK et Boehringer condamnés en Afrique du Sud

Mi-octobre, la commission sud-africaine sur la concurrence a condamné deux laboratoires, GlaxoSmithKline (GSK) et Boehringer Ingelheim, pour avoir pratiqué des prix trop élevés sur les antirétroviraux et abusé de leur position dominante en refusant la fabrication de médicaments génériques à bas (...) [la suite]

23 janvier 2003

Grève de la faim des activistes de NAPWA

Les activistes sud-africains de la National Association of People living Whith Aids (NAPWA) ont mis fin le 2 janvier à leur grève de la faim, après 7 jours passés devant le siège social de GlaxoSmithKline à Midrand. La grève faisait partie de la campagne de protestation « Seven Days Black Christmas (...) [la suite]

23 décembre 2002

TAC menace d’une campagne de désobéissance civile

En Afrique du Sud, les antirétroviraux ne sont disponibles que dans le secteur privé et les seuls qui peuvent y avoir accès dans le service public sont les victimes de violences sexuelles ou d’accidents du travail. Le 9 octobre dernier, le gouvernement annonçait qu’il examinait la faisabilité de (...) [la suite]

25 octobre 2002

Une nouvelle tant attendue !

L’Afrique du Sud vient d’annoncer qu’elle examinait la façon dont son système de santé public pouvait fournir des antirétroviraux. C’est un retournement spectaculaire de la politique gouvernementale. Jusqu’à récemment, le Président Thabo Mbeki doutait encore du lien entre le VIH et le sida et était (...) [la suite]

23 juin 2002

le « problème de communication » du gouvernement sud-africain

Le président sud-africain Thabo Mbeki a admis l’existence d’un problème de "communication de son gouvernement sur le problème du sida", et a suggéré qu’il pourrait s’impliquer personnellement davantage dans la lutte contre la pandémie. Ces récentes déclarations semblent renforcer l’impression d’un (...) [la suite]

20 mai 2002

Afrique du Sud en appel

Suite a une nouvelle action de TAC (Treatment Action Campaign), la justice sud-africaine a sommé pour la troisième fois en quatre mois, le gouvernement de généraliser immédiatement le traitement à la névirapine (antirétroviral qui réduit la transmission du VIH de la mère à l’enfant) dans les hôpitaux (...) [la suite]

15 mars 2002

victoire de TAC

Pour la seconde fois en un an, la justice donne raison à tous ceux qui se battent en Afrique du Sud pour que les malades du sida puissent avoir accès aux traitements antirétroviraux. Le 14 décembre 2001, la haute Cour de Pretoria a sommé le gouvernement de modifier sa politique en matière de lutte (...) [la suite]

28 novembre 2001

TAC, la lutte continue ou Msimang, merci pour ton combat

Le gouvernement d’Afrique du Sud et TAC, le groupe activiste de malade du sida, s’affrontent devant la haute cour de justice depuis le 26 novembre 2001. En août dernier, TAC portait plainte contre le ministère de la santé pour le forcer à mettre en place un programme national d’accès à (...) [la suite]

7 octobre 2001

Mbeki ou le déni

Alors que le dernier rapport de l’Onusida publié en juin 2000 estime, qu’en 1999, 250.000 personnes étaient mortes du sida en Afrique du Sud et 4,2 millions de personnes étaient malades ou porteuses du virus HIV, le président sud-africain Thabo Mbeki, dans une lettre du 6 août, adressée à la ministre (...) [la suite]

5 octobre 2001

les « faveurs » d’Aspen

Le laboratoire pharmaceutique privé Aspen, le plus important producteur de génériques d’Afrique du Sud, s’est vu octroyé une licence volontaire par GlaxoSmithKline, détenteur des brevets sur les médicaments antirétroviraux AZT, 3TC et leur combinaison, le Combivir®. Cet accord ne signifie pourtant pas (...) [la suite]

mai 2001

Les trente neuf compagnies pharmaceutiques qui attaquaient le gouvernement Sud Africain ont finalement du retirer leur plainte.

Le conflit avait pour objet la réforme de la loi sud-africaine sur les médicaments, qui simplifie les procédures d’attribution de licences obligatoires et qui instaure la possibilité d’importations parallèles de médicaments brevetés entre pays du Sud. Les activistes sud-africains, qui s’étaient portés (...) [la suite]

janvier 2001

mission à Rio, extraits

Le périple a débuté par une tournée des producteurs locaux d’antiviraux génériques. Chez Far Manghinos, qui produit 50% des traitements du programme sida brésilien, nous tombons nez à nez avec la délégation sud-africaine, ministre en tête, qui se fait expliquer comment produire elle-même ses traitements (...) [la suite]

[ réalisé avec SPIP | À propos de ce site | fil RSS ]