OFPRA (Office français de protection des réfugiés et des apatrides)

Les articles liés au sujet

6 octobre 2008

Violences lors du Sarajevo Queer Festival

les atteintes aux droits des LGBT en Bosnie-Herzegovine doivent être dénoncées

Act Up-Paris apporte son soutien aux participantEs et organisateurs/trices du Sarajevo Queer Festival qui ont été l’objet d’agressions physiques violentes le 24 septembre dernier, et demande aux autorités d’assurer leur protection et de condamner ces actes homophobes. [la suite]

5 juin 2008

Ouganda : faites la guerre au sida, pas aux activistes !

Act Up-Paris dénonce l’arrestation mercredi à Kampala de 13 militantEs de l’association Sexual Minorities Uganda, interpelléEs pendant une conférence sur le sida, alors qu’ils et elles dénonçaient l’exclusion des minorités sexuelles dans la gestion de l’épidémie. [la suite]

5 June 2008

Uganda: Make war on AIDS, not on gays or HIV-positives

Act Up-Paris condemns Wednesday’s arrest in Kampala of thirteen militants from the organization Sexual Minorities Uganda. The militants were taken into custody during an AIDS conference while they spoke out against the exclusion of sexual minorities from management of the epidemic. They were charged with “promoting homosexuality” and “behavior against the laws of nature.” The Ugandan constitution forbids homosexuality, and the country’s president, Yoweri Museveni, openly encourages discrimination against homosexuals. The arrested militants risk imprisonment for life. [la suite]

avril 2008

Pour l’OFPRA, la vie d’un sénégalais ne vaut rien

L’OFPRA refuse un droit d’asile à M. S : au Sénégal, son orientation sexuelle l’expose pourtant à la prison et aux persécutions. Act Up-Paris se mobilise et obtient qu’on lui accorde un droit de séjour ! [la suite]

1er septembre 2005

droit d’asile, over the rainbow

Régulièrement, nous devons nous mobiliser pour dénoncer et tenter d’empêcher la condamnation à mort, à la prison, à la torture d’homos ou de trans jugéEs dans leur pays en raison de leur seule orientation sexuelle ou identité de genre. Lorsque nous interpellons l’État français sur ces cas, sa réponse est le silence. Et, alors qu’il y a urgence à offrir à ces personnes LGBT persécutées le droit d’asile, une réforme initiée le 10 décembre 2003 tend à y rajouter des obstacles. Apporter la preuve qu’on est victime ou menacéE de persécutions peut, dans bien des cas, s’avérer difficile, voire impossible. [la suite]

30 juillet 2003

L’accès aux droits et aux soins

L’allocation d’insertion et la couverture maladie universelle [la suite]

Les rubriques liées au sujet

L’asile

Le droit d’asile vise toute personne « (...) craignant avec raison d’être persécutée du fait de sa race, de sa religion, de sa nationalité, de son appartenance à un certain groupe social ou de ses opinions politiques, se trouve hors du pays dont elle a la nationalité et qui ne peut ou, du fait de cette crainte, ne veut se réclamer de la protection de ce pays ; ou qui, si elle n’a pas de nationalité et se trouve hors du pays dans lequel elle avait sa résidence habituelle à la suite de tels événements, ne peut ou, en raison de ladite crainte, ne veut y retourner » (article 1er A-2 de la Convention de (...) [la suite]

Les adresses utiles

OFPRA (Office français de protection des réfugiés et des apatrides)

- 201, rue Carnot - 94136 Fontenay-sous-Bois Cedex
Tél. : 01 58 68 10 10 - Fax. : 01 58 68 18 99
Email : communication AT ofpra.gouv.fr

Site web : http://www.ofpra.gouv.fr

[ réalisé avec SPIP | À propos de ce site | fil RSS ]