travail, emploi

Les articles liés au sujet

29 avril 2011

1er Mai

Travailleuses, travailleurs, les séropos sont parmi vous !

Avec vous, ils travaillent, vont à la pause-café, déjeunent, participent aux réunions, séminaires, missions… Ils sont peut-être vos meilleurs collaborateurs. Mais vous n’en savez rien. [la suite]

1er février 2011

sida is disco

Chaque mercredi, une poignée de militantEs d’Act Up-Paris tient une permanence des droits sociaux et accueille des personnes embourbées dans des situations aberrantes.
Florilège de ces cas et des actions menées. [la suite]

1er avril 2010

Les arrêts de travail dans le secteur privé

Vous devez avertir votre employeurSE et votre centre de Sécurité Sociale dans les 48 heures, sous peine de perte de vos droits. Il en est de même en cas de prolongation de votre arrêt. Dans le cas d’un non-respect de cette obligation, vous pouvez être licenciéE pour cause réelle et sérieuse au motif d’absence injustifiée, voire pour faute grave, au motif d’abandon de poste. Si votre absence a une durée au moins égale à 21 jours, une visite médicale de reprise est obligatoire. La refuser pourrait (...) [la suite]

1er avril 2010

Recours contre un licenciement

Dans le secteur public Vous devez porter votre action devant les instances administratives. Dans le secteur privé Vous devez vous diriger vers les juridictions prud’hommales. Le Conseil des Prud’hommes est compétent pour connaître des litiges entre salariéEs et employeurSEs, en particulier pour les contestations de rupture de contrat. Voir aussi la partie consacrée aux recours. [la suite]

1er avril 2010

L’interdiction de principe d’un licenciement en raison de l’état de santé

Un licenciement qui interviendrait en raison de votre état de santé constituerait un licenciement discriminatoire, ce qui est interdit. Cependant, certaines hypothèses dérogatoires existent : si votre inaptitude à continuer le travail est constatée par certificat médical ; si les arrêts de travail que vous avez eu ont une durée qui dépasse la période pendant laquelle la convention collective de votre entreprise interdit le licenciement (cette durée étant variable selon les dispositions de la (...) [la suite]

1er avril 2010

Les conséquences d’une discrimination des personnes en raison de leur état de santé

Dans le secteur privé En matière de discrimination à l’embauche, une affaire jugée par le Tribunal correctionnel de Châlons-en-Champagne est un cas de référence. Une jeune femme en période d’essai confie à l’une de ses collègues qu’elle est séropositive. L’information va monter jusqu’au directeur qui met un terme à la période d’essai. La jeune femme engage alors un procès à son encontre et obtient gain de cause, grâce notamment aux témoignages de quatre collègues et l’impossibilité pour l’employeur de justifier (...) [la suite]

1er avril 2010

Les congés maladie dans la fonction publique

Les congés maladie des agents titulaires Le congé ordinaire de maladie (CMO) Vous pouvez bénéficier d’un congé de 3 mois à plein traitement et de 9 mois à demi traitement (les indemnités de résidence et supplément familial de traitement sont versés intégralement). Votre médecin établit un arrêt de travail. Vous envoyez aussitôt au service du personnel de votre administration les volets 2 et 3 de votre certificat d’arrêt de travail. L’administration peut demander une contre-visite par unE médecin (...) [la suite]

1er avril 2010

Hébergement et réorientation professionnelle

Si vous êtes précaire et que vous avez besoin d’un hébergement, vous pouvez vous tourner vers certaines associations spécialisées dans la thématique prostitutionnelle. Vous devez savoir que la plupart des associations et mouvements qui disposent de ces moyens sont abolitionnistes. Si vous ne souhaitez pas de réorientation professionnelle, déterminez à l’avance ce que vous attendez de leur part et ce que vous êtes prêt à accepter, car elles vous proposeront des contrats tacites. Vous pouvez dans un (...) [la suite]

1er avril 2010

Vie quotidienne et milieu du travail

Il arrive que des familles transphobes expulsent des adolescentEs trans’, leur faisant courir de grands dangers. Il devrait exister une structure pour l’accueil des jeunes trans’ en rupture de famille qui se retrouvent dans les grandes villes. Il n’en existe pas. Généralement les centres LGBT sont de bons secours, et des associations comme Le Refuge, au départ strictement homosexuelles, accueillent aussi les trans’. Beaucoup de personnes trans’ pensent que leur transition leur facilitera un nouvel (...) [la suite]

1er septembre 2009

Action = Vie

Le contrat de travail

Travailler quand on vit avec le VIH, n’est pas la moindre des choses. Quand la maladie se fait plus difficile à vivre, il est parfois nécessaire d’adapter son temps de travail, de revoir sa fiche de poste. Tout cela est prévu dans le Code du travail. Le travailleur séropositif peut bénéficier de divers aménagements en vue d’adapter son activité professionnelle à sa pathologie, dans le secteur privé comme dans le public. [la suite]

avril 2009

Action=Vie

L’embauche

Malgrè les effets de la crise, il est possible aujourd’hui de trouver un emploi. La question de la séropositivité lié au travail peut se poser dès lors que l’on passe un entretien d’embauche. Que faut-il savoir ? Que dire ? Pourquoi ne pas dire ? [la suite]

30 avril 2008

Manifestation du 1er mai 2008

sida : le travail n’est pas une fête

Comme chaque année depuis 15 ans, Act Up-Paris sera présente aux manifestations du 1er mai (à midi, Place des Fêtes, avec la CNT ; à 14 h 30, Place de la République derrière le cortège unitaire). Quelques semaines après notre participation à la marche du collectif Ni Pauvres Ni Soumis, nous profiterons de la « fête du travail » pour rappeler à quel point le monde de l’emploi est hostile aux personnes séropositives, et exiger un véritable revenu d’existence. [la suite]

Des photos sont disponibles

avril 2008

VIH et emploi

De nombreux malades souhaitent occuper un emploi, pour améliorer leurs revenus, rompre avec l’isolement ou parce qu’ils et elles considèrent le travail comme un facteur d’intégration sociale. Mais tout montre que le monde du travail n’est pas adapté aux personnes vivant avec les polyhandicaps que peut engendrer le VIH /sida. [la suite]

28 mars 2006

sida : la précarité tue, le CPE la renforce

Selon une enquête publiée en novembre 2005 par sida info service, un tiers des personnes séropositives interrogées a été victime d’une discrimination dans le monde du travail ; un autre tiers s’est auto-exclu de son emploi. Selon l’étude Vespa menée par l’Agence nationale de recherche sur le sida (ANRS), la moitié des personnes vivant avec le VIH n’occupe aucun emploi et vit de revenus précaires : chômage, pension invalidité, Allocation Adulte Handicapé (AAH) ou RMI. Ces données prouvent l’hostilité du monde du travail vis-à-vis des personnes malades. Dans ces conditions, perdre sa vie à la gagner dans un emploi incompatible avec votre état de santé est particulièrement absurde. [la suite]

1er décembre 2005

sida

la régression

manifestation parisienne : départ parvis de Beaubourg 18h30

Le sida a été déclaré grande cause nationale pour 2005. Pourtant, pour nous, acteurs et actrices de la lutte contre la pandémie, la régression est partout. Régression des moyens accordés, régression des droits des malades et des populations particulièrement vulnérables, régression de la mobilisation, régression des réflexes de prévention : tout concourt au désespoir et à la solitude des personnes séropositives et de celles et ceux qui se battent à leurs côtés. [la suite]

20 mai 2005

Librairie « Les cahiers de Colette » : Colette Kerber n’a toujours pas répondu à nos questions

Un employé de la librairie « Les cahiers de Colette » estime avoir subi depuis plusieurs semaines les foudres de son employeuse, Colette Kerber. Mais face aux réactions de soutien et aux interpellations de la CGT et d’Act Up-Paris, elle ne répond pas. Elle tourne les combats associatifs et syndicaux en dérision, donne des leçons d’activisme, estime que la lutte contre le sida « a perdu son âme ». Elle lance une pétition par le biais de ses réseaux. [la suite]

2 mai 2005

Séropos : travail sous pression au cœur du Marais

Discrimination, humiliation et tentative de violation du secret médical contre un employé de la librairie « Les cahiers de Colette » [la suite]

30 juillet 2003

Le travail

Depuis 1987, le travail n’est plus obligatoire en prison. Par contre, l’article 720 du CPP indique que l’Administration pénitentiaire est obligée de procurer aux détenus qui le veulent les moyens pour une activité professionnelle. [la suite]

mai 2001

Moins travailler, Mieux travailler

Séropositivité et droit au travail (II)

Le monde du travail est totalement inadapté. [la suite]

mai 2001

Édito (II)

Ce n’est pas à nous, séropositifs, malades du sida, de nous adapter aux conditions de travail lorsque nous pouvons et voulons occuper un emploi ; c’est au monde du travail de s’adapter à notre état de santé et à nos capacités. [la suite]

Des photos sont disponibles

mars 2001

Séropositivité et droit du travail (I)

En matière de droit du travail, la législation actuelle ne tient pas assez compte des problèmes spécifiques des personnes atteintes d’une pathologie grave comme le VIH. [la suite]

mars 2001

Édito (I)

Les traitements actuels permettent à certains d’entre nous de reprendre un emploi. D’autres l’envisagent mais ne sont pas certains de pouvoir toujours l’assurer dans de bonnes conditions. D’autres encore subissent, par le biais de minima sociaux de plus en plus difficiles à obtenir, une sorte de chantage au retour au travail alors qu’ils ne le veulent pas. [la suite]

Des photos sont disponibles

octobre 1999

sida : chronique selon Martine Aubry

La remise en cause du droit à l’Allocation Adulte Handicapé pour les personnes séropositives et les malades du sida suit son cours. [la suite]

juillet 1997

Edito

La question est épineuse : le droit et ses effets concerts peuvent-ils être autre chose qu’un moyen sécuritaire et répressif de plus, peuvent-ils être mis au service des personnes atteintes ? Autrement dit : jusqu’où faut-il se battre pour obtenir des textes spécifiques sur les droits des personnes séropositives ? [la suite]

Des photos sont disponibles

Les rubriques liées au sujet

Le chômage

[la suite]

Le licenciement

[la suite]

La rupture du contrat de travail

[la suite]

L’aménagement du temps de présence pour cause de maladie

[la suite]

L’aménagement des conditions de travail pour cause de maladie

Ces règles s’appliquent de façon identique, que vous soyez employé dans le secteur privé ou dans le secteur public. Les aménagements peuvent concerner tant l’adaptation physique du poste de travail que les horaires. Références : Articles R. 241-43 et L. 122-24-5 du Code du Travail [la suite]

L’exécution du contrat de travail

[la suite]

Le statut de travailleurSE handicapéE et ses conséquences

[la suite]

Le principe de non-discrimination pendant l’entretien d’embauche

il s’agit de l’interdiction formelle de discriminer une personne en raison de son état de santé, de son handicap ou de son orientation sexuelle. Exception : Les différences de traitement fondées sur l’inaptitude constatée par le médecin du travail sont admises, quand elles sont nécessaires, objectives et appropriées. Références : Article L.1132-1 du Nouveau Code du Travail [la suite]

L’embauche

[la suite]

Le milieu du travail

Les séropositifVEs connaissent essentiellement deux types de difficultés dans le cadre de leur emploi : la discrimination en raison de leur état de santé et l’adaptation de leur poste à leur pathologie. Si le Code du Travail ne prévoit aucune législation particulière au sujet de l’infection par le VIH, il met en place un dispositif spécifique pour les travailleurSEs handicapéEs qui peut bénéficier aux personnes séropositives. L’infection au VIH doit donc être considérée au même titre que toute autre maladie. Le droit du travail garantit une protection à touTEs les travailleurSEs notamment malades et ce, aux (...) [la suite]

Les brèves liées au sujet

avril 2008

Le mépris des chefEs d’entreprise à l’égard des séropositifVEs mis à nu dans Ripostes

En plein week-end du Sidaction, l’émission Ripostes (France 5) du 30 mars sur les retraites, se clôt par le dialogue suivant entre le présentateur (Serge Moati) et l’une des invitéEs (Sophie de Menthon, chef d’entreprise ultra libérale) : Serge Moati : 100 % des chefs d’entreprise déclare dans une (...) [la suite]

[ réalisé avec SPIP | À propos de ce site | fil RSS ]