handicap

Les articles liés au sujet

1er avril 2010

Conditions de ressources des prestations sociales

La couverture maladie universelle (CMU) Plafond de ressources annuelles Ressources des 12 derniers mois pour la métropole (montants au 01/07/2009) Composition du foyerMontant maximal de ressources par mois Personne seule 7 521,00 € Deux personnes 11 282 € (ou 9 401 € si la 2ème personne est unE enfant mineurE en garde alternée, réputéE à charge égale des 2 parents au sens des impôts) Trois personnes 13 538 € (déduire 1 880 € quand la personne de rang 2 est unE enfant mineurE en garde (...) [la suite]

1er avril 2010

Les conséquences du statut de travailleurSE handicapéE

La reconnaissance de ce statut vous permet de bénéficier : de l’orientation par la CDAPH vers une entreprise adaptée, un établissement ou un service d’aide par le travail (ESAT) ; des stages de préformation professionnelle ou de rééducation professionnelle ; du soutien du réseau de placement spécialisé Cap Emploi ; de l’obligation d’emploi à laquelle sont soumis les employeurSEs du secteur privé et du secteur public ; du bénéfice de certaines règles particulières en entreprise (aménagements horaires, (...) [la suite]

1er avril 2010

L’Allocation adulte handicapé (AAH)

L’Allocation adulte handicapé (AAH), qui a pour objet de garantir un revenu minimum aux personnes handicapées, s’adresse à ceux/celles qui ne peuvent prétendre à une pension vieillesse ou invalidité, ou à une rente d’accident du travail au moins à hauteur du montant de l’AAH. [la suite]

1er avril 2010

Scolarité des enfants et adolescentEs séropositifVEs

UnE enfant atteint par le VIH doit pouvoir suivre une scolarité normale. [la suite]

1er avril 2010

Le Complément de Ressources

Pour en bénéficier, vous devez : avoir moins de 60 ans avoir une capacité de travail inférieure à 5 % disposer d’un logement indépendant ne pas exercer d’activité professionnelle et ne pas avoir perçu de revenus professionnels depuis au moins 12 mois. Cette dernière condition doit être amenée à disparaître, mais aucun décret ni circulaire en ce sens n’est encore paru. @ => Voir aussi l’article Conditions de ressources des prestations (...) [la suite]

1er avril 2010

L’Allocation d’Education de l’Enfant Handicapé (AEEH)

Voir l’article concernant cette prestation dans la partie consacrée aux prestations familiales. [la suite]

1er avril 2010

L’adaptation du poste à votre état de santé

Le régime classique Vous ou votre employeurSE pouvez être à l’initiative d’une demande d’adaptation de votre poste de travail à votre état de santé. L’adaptation du poste par l’employeurSE peut constituer un élément d’appréciation de la Reconnaissance de la qualité de travailleurSE handicapéE (RQTH) : en l’espèce, le handicap a des conséquences sur le poste de travail et la réduction des possibilités d’emploi est confirmée. Dans le secteur privé Vous faites constater votre inaptitude à exercer votre travail (...) [la suite]

1er avril 2010

La reprise à temps partiel pour motif thérapeutique

Vous pouvez bénéficier temporairement d’une reprise à temps partiel pour motif thérapeutique qu’après un arrêt total de travail. Dans le cadre d’une visite médicale de reprise, suite à un certain nombre d’arrêts maladie ou congés (voir Articles R.241-51 du Nouveau Code du Travail), le/la médecin du travail peut émettre un avis d’aptitude avec réserves, sous conditions d’aménagement, dont la reprise à temps partiel pour motif thérapeutique. [la suite]

1er avril 2010

Que sont les MDPH & CDAPH ?

Les Commission des droits et de l’autonomie des personnes handicapées (CDAPH) et Maison départementale des personnes handicapées (MDPH) ont été créées par la loi n°2005-102 du 11 février 2005 pour "l’égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées".
La CDAP fusionnent l’action des COmmissions techniques d’orientation et de reclassement professionnel (COTOREP) et des Commissions départementales d’éducation spéciale (CDES).
La MDPH accueille le public et permet un accès aux droits et prestations prévus pour les personnes vivant avec un handicap. Ses missions sont l’accueil, le conseil, l’information et l’accompagnement. Une équipe pluridisciplinaire réunit le personnel médical et para-médical compétent dans les domaines de la psychologie, de la formation et de l’emploi, du travail social. Elle gère toutes les demandes de droits ou prestations qui relèvent de la compétence de la CDAPH. [la suite]

1er avril 2010

La Majoration pour la Vie Autonome (MVA)

Il s’agit de l’ancienne Aide A l’Autonomie (AAA). C’est une majoration de l’AAH visant à permettre aux personnes handicapées ayant un logement indépendant de couvrir les dépenses supplémentaires liées à des aménagements dus au handicap. Conditions d’attribution Elle vous est attribuée automatiquement sans que vous ayez besoin d’en faire la demande si : vous percevez l’AAH à taux normal ou en complément d’un avantage vieillesse ou d’invalidité ou d’une rente accident du travail vous avez un taux (...) [la suite]

1er avril 2010

L’Aide A Domicile (AAD)

L’aide à domicile concerne les personnes malades, âgées ou en situation de handicap qui n’ont pas besoin d’être hospitalisées mais qui ont néanmoins besoin d’assistance pour les actes de la vie courante à leur domicile. [la suite]

1er avril 2010

La Prestation de Compensation du Handicap (PCH)

La PCH a remplacé en 2006 l’Allocation Compensatrice pour Tierce Personne (ACTP) et l’Allocation de Compensation pour Frais Professionnels (ACFP). Il s’agit d’une aide financière destinée à couvrir les besoins liés à la perte d’autonomie ; les montants attribués doivent être justifiés. [la suite]

1er avril 2010

La carte d’invalidité

Vous pouvez obtenir la Carte d’Invalidité si vous résidez en France ou si vous êtes françaisE résidantE à l’étranger, dès lors que votre taux d’invalidité est égal ou supérieur à 80 % au regard de la CDAPH ou si vous percevez une pension d’invalidité de 3e catégorie. Si votre taux d’invalidité est inférieur à 80 % mais que votre handicap rend la station debout pénible, vous pouvez avoir une carte « Priorité pour personne handicapée », (en remplacement de la carte « station debout pénible »), pour une durée (...) [la suite]

1er avril 2010

Le « macaron GIC » / Carte Européenne de Stationnement

Le macaron Grand Invalide Civil (GIC) a été remplacé par la Carte Européenne de Stationnement depuis le 1er janvier 2000. Cependant, les cartes GIC délivrées avant cette date peuvent continuer à être utilisées sur le territoire français jusqu’au 1er janvier 2011. Attention ! Si vous prévoyez un séjour dans un pays de l’Union Européenne, il convient de demander le remplacement du macaron GIC par la carte européenne de stationnement. La carte vous permet de bénéficier des places exclusivement réservées aux (...) [la suite]

1er avril 2010

Les voies de recours contre les décisions de la CDAPH

Le recours gracieux (Voir l’article consacrée à ce type de recours. Le recours contentieux Les recours contre les décisions de la commission des droits et de l’autonomie des personnes handicapées (CDAPH), ex COTOREP, prises depuis le 13 février 2005 peuvent être formés directement auprès du tribunal administratif pour les cas suivants : orientation d’unE adulte handicapéE ou mesures propres à assurer son insertion professionnelle ou sociale reconnaissance de la qualité de travailleurSE (...) [la suite]

1er avril 2010

L’Allocation d’Education de l’Enfant Handicapé (AEEH)

L’Allocation d’Education de l’Enfant Handicapé (AEEH) est destinée à compenser les frais d’éducation et de soins nécessaires à unE enfant handicapéE. Elle s’est substituée à l’AES (Allocation d’Éducation Spécialisée) en 2006. Elle se compose d’une allocation de base et d’un complément d’allocation. [la suite]

11 juin 2008

Handicap : l’Elysée ment ! Nicolas Sarkozy doit s’excuser auprès des malades du sida

Le compte-rendu officiel du Conseil des ministres diffusé ce jour par le service de communication de l’Elysée officialise un mensonge. En effet, en conclusion de son volet relatif à la Conférence nationale sur le handicap qui s’est tenue hier à Paris, on peut lire dans ce compte-rendu : « Cette conférence, qui a réuni tous les acteurs associatifs et institutionnels du handicap, confirme le caractère prioritaire de la politique menée en faveur des personnes handicapées ». [la suite]

10 juin 2008

Act Up-Paris & AIDES

Conférence nationale du handicap : les séropositifVEs indésirables

Ce mardi 10 juin se tient à la Cinémathèque, la Conférence nationale du handicap. Les associations de personnes malades et de personnes en situation de handicap en attendaient un geste politique fort, en faveur de la revalorisation des revenus de subsistance au-dessus du seuil de pauvreté et de l’accès à l’emploi pour celles et ceux qui en ont la capacité. Les associations de séropositifVEs, pourtant invitées, en ont été exclues, manu militari. [la suite]

30 avril 2008

Manifestation du 1er mai 2008

sida : le travail n’est pas une fête

Comme chaque année depuis 15 ans, Act Up-Paris sera présente aux manifestations du 1er mai (à midi, Place des Fêtes, avec la CNT ; à 14 h 30, Place de la République derrière le cortège unitaire). Quelques semaines après notre participation à la marche du collectif Ni Pauvres Ni Soumis, nous profiterons de la « fête du travail » pour rappeler à quel point le monde de l’emploi est hostile aux personnes séropositives, et exiger un véritable revenu d’existence. [la suite]

Des photos sont disponibles

avril 2008

Edito

Vivantes et belles et plus que jamais combatives

Ce n’est pas une femme, mais deux, qu’Act Up-Paris a désignées à sa tête. Nous sommes des anciennes d’Act Up, nous avons connu de nombreuses phases de l’épidémie. À nous deux, nous sommes séropo, salariée, allocataire AAH, lesbienne, hétéro, chaudasse, vraie jeune fille, libertaire, fières, en colère, artistes, activistes... [la suite]

Des photos sont disponibles

avril 2008

La difficile reconnaissance du handicap pour les séropositifVEs

Selon l’enquête Vespa, 35 % des séropositifVEs vivent de l’AAH ou d’autres pensions d’invalidité. Mais si ce recours à l’AAH témoigne bien de la vulnérabilité sociale qui empêche les malades du sida de bénéficier d’un régime classique plus avantageux, il n’en demeure pas moins que son obtention et son maintien relèvent du parcours du combattant. [la suite]

avril 2008

Des mesures d’urgence s’imposent

D’un côté, le sida précarise ; de l’autre, la précarité expose un peu plus au risque d’une contamination ou d’une aggravation de son état de santé lorsque l’on est porteur du VIH. Dans le cas du sida, la maladie et la précarité se renforcent mutuellement. Cette réalité est aujourd’hui bien documentée et seule une intervention politique d’envergure pourrait briser ce cercle vicieux. Il y a urgence. [la suite]

avril 2008

VIH et emploi

De nombreux malades souhaitent occuper un emploi, pour améliorer leurs revenus, rompre avec l’isolement ou parce qu’ils et elles considèrent le travail comme un facteur d’intégration sociale. Mais tout montre que le monde du travail n’est pas adapté aux personnes vivant avec les polyhandicaps que peut engendrer le VIH /sida. [la suite]

avril 2008

Précaire pride : le retour

Act Up-Paris a participé le 29 mars à la marche vers l’Elysée organisée par le collectif « Ni pauvre, ni soumis » pour revendiquer un revenu d’existence décent pour les personnes qui ne peuvent pas ou plus travailler. A cette occasion, nous revenons sur les liens étroits qu’entretiennent séropositivité, handicap, emploi et précarité. [la suite]

29 mars 2008

Manifestation > handicap, maladie invalidante : l’urgence d’un revenu d’existence

Ni pauvre Ni soumis

samedi 29 mars 2008 // 12h30 // Place de la République

Act Up-Paris participera au rassemblement organisé par le collectif interassociatif Ni pauvre Ni soumis, qui revendique un revenu d’existence décent, c’est-à-dire, un revenu personnel égal au montant du smic brut pour les personnes qui ne peuvent pas ou plus travailler.
Rejoignez-nous ! [la suite]

14 février 2008

Dossier Municipales

Questions aux candidatEs

Nous avons rassemblé les thèmes les plus pertinents de la lutte contre le sida dans un contexte d’élections municipales, et en avons produit ce questionnaire à l’adresse des principaux/principales candidatEs à la Mairie de Paris, afin qu’ils/elles y explicitent leurs points de vue et leurs programmes concernant ces sujets urgents. [la suite]

mai 2007

sida is disco

Chaque mercredi une poignée de militantEs d’Act Up-Paris tient la pemanence des droits sociaux (PDS) et accueille les personnes en situation souvent compliquées. Cette rubrique a pour but de présenter un florilège de ces cas et les actions menées. [la suite]

20 février 2007

sida : où sont les candidatEs ?

Exclusion des malades handicapéEs

Le 1er décembre, une vingtaine de militantEs d’Act Up ont manifesté leur colère devant les locaux de la MDPH de Paris pour dénoncer l’exclusion des séropositifVEs de la reconnaissance du handicap et la gestion chaotique des demandes d’AAH. [la suite]

février 2007

Maison départementale des personnes handicapées

La MDPH exerce une mission d’accueil, d’information, d’accompagnement, de conseil des personnes handicapées et de leur famille, ainsi qu’une mission de sensibilisation de tous les citoyens au handicap. [la suite]

février 2007

Édito

La nouvelle réglementation sur l’autonomie des personnes handicapées engagée par le gouvernement en 2005 est entrée en vigueur depuis quelques mois. Les malades concernéEs ignorent tout du nouveau dispositif. La COTOREP officiellement n’existe plus. Elle est remplacée par la MDPH (Maison départementale des personnes handicapées). [la suite]

Des photos sont disponibles

1er décembre 2006

sida : où sont les candidatEs ?

La loi sur le handicap exclut les malades du sida. Mais QuelLE candidatE s’en soucie ?

Aujourd’hui 1er décembre 2006, journée mondiale de lutte contre le sida, une vingtaine de miltantEs d’Act Up-Paris ont manifesté leur colère devant les locaux de la MDPH (ex-COTOREP) de Paris pour dénoncer l’exclusion des séropositifVEs de la reconnaissance du handicap et la gestion chaotique des demandes d’Allocation adulte handicapé (AAH). Act Up-Paris dénonce l’inadaptation de la loi sur le handicap de 2005 aux personnes atteintes de pathologies graves comme le sida. [la suite]

novembre 2006

sida is disco

Brèves de PDS

Chaque mercredi une poignée de militantEs d’Act Up tient une pemanence des droits sociaux (PDS) et accueillent les personnes embourbées dans des situations abérantes. Cette rubrique a pour but de présenter un florilège de ces cas et les actions menées. [la suite]

1er décembre 2004

Journée Mondiale de Lutte contre le sida : Chirac traîne les malades du sida en justice

Mettre les malades en détention, puis les poursuivre pénalement de manière totalement injustifiée, voici l’action du Président Chirac pour la journée mondiale de lutte contre le sida. Placé abusivement pendant plus de 24 heures en garde à vue, les 8 militants d’Act Up-Paris ont subi des conditions de détentions incompatibles avec leur état de santé et ont fait l’objet de propos homophobes et transphobes. [la suite]

30 novembre 2004

Chirac : le premier responsable

Aujourd’hui, Act Up-Paris a zappé l’Elysée et interpellé Jacques Chirac. Une dizaine de militants d’Act Up ont couvert de faux sang la façade du bâtiment et scandé des slogans pour dénoncer le mélange d’inaction et d’hypocrisie du Président de la République face au sida à la veille du 1er décembre. Après un très long flottement des services de sécurité (d’après les observateurs de presse présents), les militants ont été interpellés et placés en garde-à-vue, ce qui est très rare pour ce type d’action. Mettre les malades en détention n’est pas une réponse. [la suite]

Des photos sont disponibles

8 novembre 2004

Sida : combien coûtent nos vies ?

Quels droits pour les handicapés que sont les malades du sida ?

Dans ce contexte, nous attendrions de nos médecins et des responsables politiques ou administratifs qu’ils favorisent l’accès à tous les dispositifs qui peuvent compenser ces handicaps et améliorer nos vies. Tout se passe pourtant comme si nos médecins et tous les responsables sanitaires refusaient de voir et de reconnaître la gravité de notre état. [la suite]

30 juillet 2003

Les prestations

L’allocation d’éducation spécialisée, la carte d’invalidité et la gratuité des transports scolaires. [la suite]

30 juillet 2003

Qui peut être à l’initiative d’une demande ?

Plusieurs personnes peuvent prendre l’initiative d’une demande auprès de la COTOREP [la suite]

30 juillet 2003

Conseils pour bien remplir le dossier Cotorep

[la suite]

30 juillet 2003

La Commission départementale d’éducation spéciale (CDES)

Dans chaque département, il existe une CDES chargée de reconnaître le handicap d’un enfant. La CDES est en fait une COTOREP pour les moins de 20 ans . [la suite]

30 juillet 2003

Les congés pour maladie et handicap de son enfant

L’autorisation d’absence pour enfants malades, les congés de présence parentale et l’allocation de présence parentale. [la suite]

30 juillet 2003

Comment faire une demande et comment est-elle instruite ?

Comment faire une demande ? ; Instruction du dossier. [la suite]

30 juillet 2003

L’allocation compensatrice pour frais professionnels (ACFP)

Cette allocation sert à couvrir une partie des frais supplémentaires que vous pouvez avoir en tant que personne handicapée dans l’exercice d’une activité professionnelle. [la suite]

décembre 2000

Révision du guide barème

À la demande du ministère de la Santé, Act Up-Paris participe à la révision du chapitre VI du Guide Barème (« Déficiences viscérales »). [la suite]

octobre 2000

Tout est bon pour restreindre nos droits à l’AAH

Lorsque la COTOREP donne un avis favorable à une demande d’Allocation Adulte Handicapé (AAH) sur la base d’une évaluation du handicap, le versement de cette allocation reste encore conditionné à un examen des revenus du demandeur par la CAF. [la suite]

octobre 1999

sida : chronique selon Martine Aubry

La remise en cause du droit à l’Allocation Adulte Handicapé pour les personnes séropositives et les malades du sida suit son cours. [la suite]

juin 1999

Le rapport de l’I.G.A.S sur l’A.A.H

L’I.G.A.S et l’I.G.F s’attaquent à l’A.A.H

Quand nous disions que nous, malades du sida, étions désormais considérés non seulement comme des empêcheurs de tourner en rond mais également comme des profiteurs d’un système censé avoir fait son temps ... Cette logique suit son cours, puisque ce sont maintenant les handicapés dans leur ensemble dont il faudrait revoir la position de nantis, selon le rapport de l’IGAS sur l’A.A.H. [la suite]

juin 1999

Édito

L’IGAS ET LES HANDICAPES NANTIS Quand nous disions que nous, malades du sida, étions désormais considérés non seulement comme des empêcheurs de tourner en rond mais également comme des profiteurs d’un système censé avoir fait son temps ... Cette logique suit son cours, puisque ce sont maintenant les handicapés dans leur ensemble dont il faudrait revoir la position de nantis, selon le rapport de l’IGAS sur l’A.A.H. Dixit les auteurs de ce rapport, l’Allocation Adulte Handicapé est définitivement trop (...) [la suite]

Les rubriques liées au sujet

Les prestations liées au handicap

[la suite]

Les Maisons Départementales des Personnes Handicapées (MDPH)

[la suite]

L’aménagement des conditions de travail pour cause de maladie

Ces règles s’appliquent de façon identique, que vous soyez employé dans le secteur privé ou dans le secteur public. Les aménagements peuvent concerner tant l’adaptation physique du poste de travail que les horaires. Références : Articles R. 241-43 et L. 122-24-5 du Code du Travail [la suite]

L’exécution du contrat de travail

[la suite]

Le statut de travailleurSE handicapéE et ses conséquences

[la suite]

L’embauche

[la suite]

Le milieu du travail

Les séropositifVEs connaissent essentiellement deux types de difficultés dans le cadre de leur emploi : la discrimination en raison de leur état de santé et l’adaptation de leur poste à leur pathologie. Si le Code du Travail ne prévoit aucune législation particulière au sujet de l’infection par le VIH, il met en place un dispositif spécifique pour les travailleurSEs handicapéEs qui peut bénéficier aux personnes séropositives. L’infection au VIH doit donc être considérée au même titre que toute autre maladie. Le droit du travail garantit une protection à touTEs les travailleurSEs notamment malades et ce, aux (...) [la suite]

Les prestations auxquelles peuvent prétendre les parents des enfants atteints d’une pathologie lourde

Les handicaps liés au VIH peuvent justifier un accès à des prestations spécifiques : orientation scolaire vers des structures spécialisées, carte d’invalidité, allocation d’éducation spéciale. C’est la CDES qui, en la matière, est votre interlocuteur direct. [la suite]

Les enfants et adolescentEs séropositifVEs

[la suite]

Les adresses utiles

Association nationale de gestion du fonds pour l’insertion professionnelle des personnes handicapées (Agefiph)

- 192 avenue Aristide Briand
92226 Bagneux cedex
Tel. : 0 811 37 38 39 (coût d’un appel local)
Fax : 01 46 11 00 71

Site web : http://www.agefiph.fr/index.php?nav1=accueil

[ réalisé avec SPIP | À propos de ce site | fil RSS ]