atteintes cardio-vasculaires

Les articles liés au sujet

13 septembre 2013

feedback

CROI 2013

Deux militants d’Act Up-Paris se sont rendus à Atlanta pour suivre la vingtième édition de la CROI, la conférence américaine sur les rétrovirus et les infections opportunistes qui se tenait du 3 au 6 mars 2013. [la suite]

mai 2009

Antirétroviraux et risque cardio-vasculaires, recommandations

Abacavir, mon coeur

Dans le dernier numéro, nous rendions compte des derniers résultats présentés à la conférence sur les rétrovirus et les infections opportunistes (CROI) en février 2009 concernant le risque d’infarctus du myocarde associé à la prise de certains antirétroviraux, en particulier l’abacavir. Nous concluions sur les recommandations émises par un des orateurs de la conférence, en attendant celles du groupe d’experts français pour la prise en charge médicale des personnes vivant avec le VIH. C’est maintenant chose faite, le groupe a rendu ses recommandations ainsi que l’agence européenne du médicament. [la suite]

mars 2009

CROI 2009

Mesure du risque cardiovasculaire

Voyage au centre du vaisseau Le rétrécissement de nos vaisseaux pouvant déboucher sur un infarctus est un long processus qui démarre dès nos jeunes années. S’étalant sur une durée moyenne de 50 ans, ce processus baptisé athérosclérose nécessite la coopération de multiples types cellulaires et de facteurs solubles environnant. Ce chapitre se propose de passer tout cela en revue rapidement pour mieux comprendre comment on peut exploiter ces connaissances pour évaluer notre risque cardiovasculaire. En (...) [la suite]

mars 2009

CROI 2009

ARV et risque cardiovasculaire

A la CROI précédente, à Boston, une présentation sous forme d’affiche avait lancé la controverse : lors de la recherche d’association éventuelle entre la prise de certains antirétroviraux et la survenue d’infarctus du myocarde, l’abacavir*, un inhibiteur nucléosidique de la transcriptase inverse, avait été identifié comme antirétroviral à risque dans l’étude DAD. [la suite]

31 mai 2008

breves

Appel à témoignages Nous avons eu des échos de dysfonctionnements humains graves avec un médecin du service des maladies infectieuses de l’hôpital Georges Pompidou à Paris. Si vous êtes concernés, malades ou personnels hospitaliers/professionnels, contactez-nous. Par téléphone : 01 49 29 44 82 (tous les jours entre 10 h et 17 h), par courrier : Act Up-Paris, BP 287 75525 Paris cedex 11, par mail. Nous conserverons votre anonymat, si vous le souhaitez. 25 ans de sida Le 20 mai 1983, il y a tout (...) [la suite]

31 mai 2008

Retour de CROI. Part II suite

Pour aller plus loin

Les résultats d’études fleurissent régulièrement dans nos pages, des analyses complexes dont nous détaillons ici quelques éléments. Ce texte est ardu mais peut permettre une meilleure compréhension de données scientifiques qui concerne notre suivi à venir. [la suite]

31 mai 2008

Retour de la CROI. Part II

Au coeur de DAD

Présentées à la CROI de 2008, les dernières analyses issues du suivi de la cohorte DAD ont surpris tout le monde, y compris les investigateurs. Des avis contradictoires, des résultats discutés, qui croire ? [la suite]

mars 2008

Actualité des traitements

Cette rubrique traite de l’actualité des traitements (AMN, ATU, passage en ville, interactions). Elle a pour but de vous tenir informé de l’évolution des mises à disposition des traitements VIH, de vous avertir des dernières alertes, de faciliter une étape généralement fastidieuse : le retrait de vos traitements. [la suite]

1er novembre 2005

« fête des trépasséEs »

2 novembre 2005 : nous ne voulons pas fêter les mortEs. Nous voulons vivre.

A l’occasion du 2 novembre, « fête des trépasséEs », les militantEs d’Act Up-Paris collent dans la capitale une affiche rappelant qu’on meurt toujours du sida. Cette affiche rappelle les principales causes de décès liées à l’infection à VIH. [la suite]

16 décembre 2004

Problèmes cardiovasculaires

Atout coeur

En absence de traitement antirétroviral, les personnes vivant avec le VIH sont susceptibles de développer des complications cardiaques (cardiomyopathie, péricardite, endocardite, hypertension artérielle pulmonaire et vascularite). L’introduction des combinaisons antirétrovirales dans les pays industrialisés a augmenté considérablement l’espérance de vie, mais fait-elle pour autant disparaître ces complications ? [la suite]

20 octobre 2004

Mon cœur : troubles cardio-vasculaires liés à l’infection à vih

Mercredi 20 octobre de 19 à 22 heures, Act Up-Paris vous invite à sa 49ème RéPI (Réunion Publique d’Information) [la suite]

1er décembre 2003

Cardio

Depuis l’introduction des antirétroviraux, la fréquence des cas de troubles cardio-vasculaires chez les personnes vivant avec le VIH est en augmentation. [la suite]

31 octobre 2001

Edito

& sommaire, numéro disponible en PDF.

Numéro disponible en PDF. [la suite]

Des photos sont disponibles

Les brèves liées au sujet

17 octobre 2005

risques cardiaques, les nucléosides aussi

Dans un article paru fin 2003 dans le Clinical Infectious Disease, des chercheurs ont repris les résultats de 71 études, publiés ces dernières années, ayant pour objet : prise d’inhibiteurs de protéase (IP) et facteurs de risque cardiovasculaire. La majorité de ces études indiquent que l’utilisation (...) [la suite]

mai 2005

Prise en charge sexiste

En début d’année, sortait les résultats d’une étude menée par Cheryl Brown Travis s’intéressant au traitement médical des problèmes cardiaques pour les femmes et les hommes. Les résultats sont affligeants : à profil médical équivalent, les hommes ont deux fois plus de chances que les femmes de bénéficier (...) [la suite]

30 octobre 2003

Maladies coronaires, antirétroviraux et âge

Une enquête américaine réalisée sur plus de 3 millions de personnes apporte de nouvelles informations concernant les risques cardio-vasculaires des personnes infectées par le VIH. De plus en plus de problèmes coronaires émergent chez des personnes multitraitées. Dans la population générale, le risque (...) [la suite]

30 juin 2002

10% de cardiopathies silencieuses

L’ischémie est la diminution de la circulation artérielle dans un organe ou une partie du corps, elle augmente le risque d’attaques cardiaques ou d’accidents vasculaires. Ces ischémies myocardiques silencieuses, c’est-à-dire sans symptômes cliniques caractérisés, sont prédictives d’évènements (...) [la suite]

[ réalisé avec SPIP | À propos de ce site | fil RSS ]