relation malade-médecin

Les articles liés au sujet

27 avril 2011

84e Réunion Publique d’Information

Accompagnement & Education Thérapeutique

mercredi 27 avril // 19h // Centre Wallonie-Bruxelles

L’éducation thérapeutique est un ensemble de pratiques visant à l’autonomie et la responsabilité du/de la malade pour gérer sa maladie. Elle doit lui permettre aussi d’acquérir des compétences pour s’impliquer activement dans la prise en charge de sa maladie et le suivi au long cours de son traitement en partenariat avec les soignantEs. Elle s’adresse aux personnes atteintes de maladies chroniques et cherche à diminuer les risques de complications propres à la maladie et aux traitements prescrits. (...) [la suite]

mai 2010

Cochin : infantilisation intimidation incohérence

Quand hospitalisation rime avec aberration

L’épidémie de sida a fait évoluer positivement le rapport malade/médecin, du moins au début. Aujourd’hui, la distance se creuse. Mais à lire l’expérience racontée ci-dessous, on se dit qu’il faut tout mettre en oeuvre pour conserver cette humanité qui semble avoir disparue dans les services hospitaliers spécialisés dans d’autres pathologies. [la suite]

1er avril 2010

Médecin de ville ou médecin hospitalier

Il vous appartiendra de choisir votre suivi, soit à l’hôpital, soit par un médecin dit de ville (par exemple votre généraliste). [la suite]

avril 2010

Médecine et répression

dossier publié dans une version raccourcie dans la revue Action n°122 [la suite]

24 février 2010

78e Réunion Publique d’Information

Malades, généralistes, spécialistes : problèmes de connexion-réseau ?

mercredi 24 février - 19h - Centre Wallonie-Bruxelles

Quelle est la place du séropo face à la multiplication de ses interlocuteurRICEs spécialistes ? Le choix du médecin traitant se pose souvent entre le/la spécialiste VIH et le/la médecin généraliste. Il faut ensuite s’assurer que les spécialistes communiquent entre eux/elles : quid de la coordination des soins ? [la suite]

1er novembre 2009

sida is disco

Chaque mercredi une poignée de militantEs d’Act Up tient une permanence des droits sociaux et accueille les personnes embourbées dans des situations aberrantes. Cette rubrique a pour but de présenter un florilège de ces cas et des actions menées. [la suite]

1er août 2009

Question de confiance

Un lecteur de Protocoles nous a envoyé son témoignage, suite aux effets secondaires d’un traitement invalidés par son médecin. Le résumé des incidents liés à la prise de l’Isentress® illustre parfaitement les difficultés d’une relation malade - médecin en 2009, et nous rappelle que le recul est encore insuffisant pour les nouveaux antirétroviraux. [la suite]

janvier 2009

Comité de suivi du plan national d’amélioration de la qualité vie des personnes atteintes de maladies chroniques

Qualité de vie au Ministère de la santé

Le programme de travail 2009 du Ministère de la Santé et des Solidarités pourrait bien susciter des motivations, voire même des candidatures spontanées parmi malades, handicapés et associatifs ! ». Nous participons au comité de suivi du « Plan national d’amélioration de la qualité de vie des personnes atteintes de maladie chroniques 2007-2011 » depuis plus d’un an, l’occasion en cette nouvelle année de faire le point. [la suite]

juin 2008

sida is disco

Comment compliquer la vie d’un malade ?

En s’inspirant de faits réels, nous nous sommes amuséEs à imaginer ce qui peut se passer dans l’esprit de certainEs de nos médecins. Petite recette à ne pas suivre. [la suite]

6 décembre 2007

sida is disco

Chaque mercredi Act Up tient une pemanence des droits sociaux (PDS) et accueillent des séropositifs embourbés dans des situations abérantes. Cette rubrique est une sorte de baromètre social des séropositifs. [la suite]

12 septembre 2007

Médiateur en santé

Quand rien ne va plus entre le malade et son médecin, que la relation existe depuis quelques semaines ou plusieurs années, l’intervention d’un tiers peut permettre de repartir sur d’autres bases, tout en conservant un passé chargé d’informations qu’un changement de médecin ne permettrait pas. C’est le rôle des médiateurs en santé qui commencent à œuvrer dans certains services hospitaliers. [la suite]

12 septembre 2007

Interview

Sylvie Fainzang

Dans le cadre de ce numéro Hors Série de Protocoles sur le rapport malades/médecins, Sylvie Fainzang, anthropologue, directrice de recherche à l’INSERM, auteure d’une recherche sur « La relation médecins-malades : information et mensonge » a bien voulu nous consacrer un peu de temps afin de répondre à nos questions. Interview. [la suite]

12 septembre 2007

Conseils de PDS

Depuis bientôt 10 ans, chaque mercredi une poignée de militantEs d’Act Up tient une permanence des droits sociaux (PDS) et accueillent les personnes embourbées dans des situations aberrantes. Avec près de 1 000 dossiers, nous avons appris beaucoup au fil des rendez-vous, notamment sur la relation des malades avec leur médecin quand il s’agit de leur demander de remplir un dossier pour la MDPH*, par exemple. [la suite]

12 septembre 2007

Enquête

Malade/médecin vos avis

Nous avons posé une série de cinq questions à 5 couples malade/médecin pour voir si les préoccupations des uns correspondaient à celles des autres. Les résultats ne sont pas ceux escomptés mais s’expliquent aisément. [la suite]

12 septembre 2007

Édito

Au début de l’épidémie de sida, le niveau des savoirs des médecins était quasiment équivalent à celui des malades : les premiers assistaient impuissants à la dégradation inéluctable de la santé des seconds et les malades étaient témoins de cette impuissance. Du coup, la relation classique médecin/malade a été remise en question : un médecin ne sait pas tout, le médecin n’ordonnait plus la prise de médicament avec la même autorité tranquille qu’avant l’épidémie, puisqu’il n’y avait pas de traitement réellement efficace. Et cette impuissance face à la nouveauté de la maladie a servi de marchepied pour de nombreux malades. [la suite]

Des photos sont disponibles

12 septembre 2007

Table ronde

Quand on vit avec le VIH, la relation avec son médecin est importante pour que le suivi se déroule dans les meilleures conditions. Comment se passe cette relation aujourd’hui quand on est nouvellement contaminé ou quand on vit depuis plus longtemps avec le virus ? Confronter les points de vue, tel fut l’objectif de cette table-ronde organisée à Act Up en juin 2007. [la suite]

mai 2007

Edito

La théorie de la relativité nous rappelle que rien ne dure, tout est relatif. Une bonne prise en charge, un traitement efficace, une guérison, toutes ces notions évoluent dans le temps. Une chose ne change pas, c’est la fragilité des malades et le sens du mot « guérison », ainsi que le respect et l’humilité qu’y accorde certains médecins. [la suite]

Des photos sont disponibles

mars 2007

Education thérapeutique

Fin 2006, nous prenions connaissance du projet de réglementation des « programmes patients » et des implications que cela pouvait entraîner. L’état des lieux présenté ci-dessous peut inciter certainEs à se joindre à nous pour y travailler. [la suite]

13 avril 2006

Témoignages

Bons baisers de l’hôpital

Depuis plusieurs mois, nous recevons des appels concernant l’état déplorable des services hospitaliers, tant du point de vue de l’accueil que de la prise en charge. Nous lançons cet appel à témoignages pour essayer d’améliorer les choses. [la suite]

1er septembre 2005

relation malade-médecin

mon corps m’appartient, le choix me revient

Incompréhension des enjeux, des procédures, des situations, négligences, voire franche hostilité... Les médecins françaiSEs entretiennent des relations parfois difficiles avec nous, malades étrangèrEs. Il n’est pas question de généraliser ces difficultés, mais de les dénoncer : elles peuvent avoir des conséquences graves sur notre suivi médical. [la suite]

1er avril 2005

Répi prostitution

TravailleurSEs du sexe et VIH

Les Réunions publiques d’information (RéPI) d’Act Up-Paris permettent de confronter l’expérience de malades avec celle de professionnels et de scientifiques. Le 26 janvier dernier, en collaboration avec Cabiria, une association lyonnaise de santé communautaire, initiée par et pour les travailleurSEs du sexe, nous avons organisé une RéPI intitulée « Travailleuses du sexe et VIH ». Diane Gobeil (Cabiria) et Melissa Ditmore (Research for Sex Work Project), entre autres, ont pu affirmer un discours à la première personne et aborder les questions relatives à l’éthique des essais qui leur sont destinés, à l’accès aux soins et à la prévention. Nous publions ici des extraits de leurs interventions. [la suite]

1er avril 2005

Malades précaires, malades en colères

Créée en 1999 et tenue par des militants séropositifs, notre permanence sociale et juridique, doit aujourd’hui faire face à la faillite des pouvoirs publics et à son incidence sur les structures d’accueil. Nous recevons un nombre toujours plus important de séropositifVEs en situation de précarité. Si les questions relatives au revenu et au logement sont les plus nombreuses, nous devons également apporter une aide qui va au-delà du cadre social. [la suite]

1er février 2005

Bilan de la situation début 2005

Malgré de multiples interpellations du gouvernement sur la situation des trans (transsexuelLEs et transgenres), les pouvoirs publics ont donc catégoriquement refusé (malgré des promesses verbales) d’inscrire la transphobie dans la liste des délits et des discriminations. [la suite]

2 novembre 2004

Les malades acteurs de la recherche

contribution interassociative du TRT-5 et du CHV aux États généraux de la recherche

Au mois de mai et juin derniers, des membres des associations de lutte contre le sida se sont réunis sous la houlette du TRT-5 (groupe Traitements et Recherche Thérapeutique) et du CHV (Collectif Hépatites Virales) pour constituer un atelier local dans le cadre des Etats Généraux de la Recherche dont les travaux ont abouti à des Assises organisées les 28 et 29 octobre derniers. [la suite]

1er octobre 2004

Les malades, acteurs et actrices de la recherche

Durant les mois d’avril et mai 2004, différentes associations membres du TRT-5 et du CHV se sont réunies afin d’apporter une contribution inter-associative à la réflexion nationale sur la réorganisation de la recherche française. [la suite]

29 janvier 2004

Zoom

La cellule éthique

C’est souvent face à une décision médicale difficile, que la relation soignantE/soignéE peut être mise en péril. Une cellule d’éthique a été créée pour aider les personnes impliquées à sortir du conflit qui de par sa nature même, le devenir du malade, met en jeu des concepts extrèmement délicats. [la suite]

28 novembre 2003

Edito

Nous, les séropositifVEs, avions pris l’habitude d’être des malades d’exception tant que nous n’étions confrontéEs qu’au VIH. Les choses ont bien changé. Dans les années 90, pris par l’urgence de la maladie, nous avons réussi à construire avec nos soignantEs des relations très actives, de véritables collaborations médecin/malade. [la suite]

1er mai 2003

Paroles de médecins

Dans la prise en charge d’une personne vivant avec le VIH, la relation avec le médecin est cruciale, mais pas toujours évidente, y compris pour le personnel médical. Pour « Action », six médecins témoignent. [la suite]

1er mai 2003

Médecin-malade

Dans la relation qui existe entre soigné et soignant, l’expertise est souvent aux mains du soignant. Le VIH a pu modifier un temps ce rapport qui, aujourd’hui, a tendance à se simplifier dans un relation spécialiste-novice. Le médecin serait-il l’expert de notre maladie ? [la suite]

30 juin 2002

Un lama peut en cacher un autre

L’épidémie du sida a sans doute eu pour seul effet bénéfique le changement des rapports médecin/malade. Cette maladie étant aussi peu connue des cliniciens, chercheurs et malades, nous nous sommes tous trouvés au même niveau de connaissances et de compétences pour lutter contre le virus. Les malades se sont regroupés, les associations se sont formées, et le niveau d’information s’est élevé des deux côtés, soignants et soignés. Ce n’était plus le médecin seul qui décidait de la stratégie à suivre mais elle se construisait dans un relatif dialogue et non dans une relation de subordination. L’arrivée des trithérapies, la prise en charge de plus en plus complexe ont changé la donne. Les médecins ont repris un peu de leur superbe et nous recevons à nouveau des témoignages de malades confrontés à des cas “ d’inhumanisme ” médical. [la suite]

juillet 1999

Secret médical

Un droit en péril. [la suite]

juillet 1999

Édito

La protection du secret médical n’est pas un luxe : si nous l’exigeons, c’est par souci de protéger nos vies privées et la confidentialité de nos états de santé. [la suite]

Des photos sont disponibles

juin 1999

Médecin VIH : bonne à tout faire

Entretien avec Laurent Roudière

Depuis 1986, avant même l’arrivée des premiers antirétroviraux, le docteur Laurent Roudière s’est consacré au suivi des séropositifs. [la suite]

11 juin 1998

Édito

Dans le magazine gay et lesbien "Têtu" de mai 1998, un médecin s’élève contre le fait qu’"avec la reprise du pouvoir par les médecins, la relation médecin-malade redevient purement une relation de pouvoir, verticale et non transversale". Il est un fait qu’avec la mise en place des multithérapies anti-sida, les relations entre les patients atteints par le VIH et leurs médecins se sont considérablement dégradées. L’existence de plusieurs molécules, en redonnant la prédominance à la science, place de nouveau (...) [la suite]

16 août 1997

Introduction

Information = pouvoir Invités à rendre compte du travail de l’Agence Nationale de Recherches sur le Sida (ANRS) lors d’une des réunions publiques d’information (RéPI) que nous oganisions, les Pr. Jean-Paul Lévy (directeur) et Jean Dormont (responsable de la recherche clinique) ont admis les manques en matière d’information sur les essais cliniques. Nous étions le 4 décembre 1995 et l’ensemble des participantEs déplorait l’absence de dispositif permettant de prendre connaissance de nouveaux essais ou (...) [la suite]

Les brèves liées au sujet

7 septembre 2007

Enquête GSK/Ipsos

Le laboratoire GlaxoSmithKline a réalisé entre avril et juin 2004, une large enquête (par auto-questionnaire) pour connaître la perception que les médecins ont de leur métier aujourd’hui. Plus de 12 000 médecins (spécialistes et généralistes) ont répondu. Les réponses reçues indiquent que les médecins (...) [la suite]

7 septembre 2007

Centre d’éthique clinique

Dans un autre domaine proche de la médiation, le Centre d’éthique clinique de l’hôpital Cochin a pour mission d’apporter une aide en cas de décision médicale « éthiquement » difficile*. Il met à la disposition des soignés, comme des soignants, une aide et un accompagnement de la décision médicale « (...) [la suite]

7 septembre 2007

Démographie médicale

En mars 2006, un médecin inquiet lançait un cri d’alarme concernant le problème de la démographie médicale : de plus en plus de patients, de moins en moins de médecins. Le Dr Thierry Gamby, chef de service de dermatologie et IST, spécialiste VIH, à l’hôpital St Joseph à Marseille et médecin de ville, (...) [la suite]

7 septembre 2007

Lecture

« Saurai-je parler du sida : un médecin face à la banalisation » de Marina Karmochkine, aux Editions Générales First (12,90 €). Médecin à l’hôpital Georges Pompidou à Paris le Dr Karmochkine rapporte avec intérêt les épisodes qui ont marqué ses vingt ans dans le services d’immunologie clinique. « Témoin et (...) [la suite]

[ réalisé avec SPIP | À propos de ce site | fil RSS ]