Philippe Douste-Blazy

Les articles liés au sujet

30 October 2007

Bernard Kouchner in Thailand : siding with Big Pharma or siding with people with AIDS ?

Today, Tuesday, October 30th, Bernard Kouchner, the French Minister of Foreign Affairs, will travel to Thailand. As a former humanitarian doctor, Bernard Kouchner is going to have to take sides. Will he support the big pharmaceutical companies, or on the contrary will he stand by the Thai patients in their fight for affordable generic drugs ? [la suite]

30 octobre 2007

Kouchner en Thaïlande : dans le camp des laboratoires, ou dans le camp des malades ?

Aujourd’hui, mardi 30 octobre, le ministre des Affaires étrangères Bernard Kouchner se rendra en Thaïlande. En tant qu’ancien médecin humanitaire, Bernard Kouchner devra choisir son camp : soutenir les grands laboratoires pharmaceutiques, ou soutenir les malades thaïlandaiSEs dans leur quête de médicaments génériques abordables. [la suite]

20 février 2007

Unitaid en pleine contradiction vis-a-vis des génériques

L’initiative Unitaid, lancée le 19 septembre dernier par le Brésil, le Chili, la France, la Norvège et le Royaume-Uni, affichait l’objectif de faire baisser les prix des médicaments pour les grandes pandémies le plus vite et le plus massivement possible pour les pays en développement. [la suite]

30 novembre 2006

Unitaid en pleine contradiction vis-a-vis des génériques

Philippe Douste-Blazy et Bill Clinton doivent réagir

Suite à l’annonce de Philippe Douste-Blazy et Bill Clinton en Inde sur les antirétroviraux pédiatriques d’Unitaid, et à l’occasion de la tenue à Genève les 29-30 novembre du Conseil d’administration d’Unitaid, Act Up-Paris appelle Philippe Douste-Blazy, ministre des Affaires étrangères et Président d’Unitaid, et Bill Clinton, parrain d’Unitaid, à agir pour remédier aux contradictions immédiates auxquelles cette initiative fait face. [la suite]

15 août 2006

Act Up-Paris, Aides, Sidaction et Solidarité Sida

sida : les associations appellent M. Philippe Douste-Blazy à ne pas gaspiller l’argent d’UNITAID

Act Up-Paris, Aides, Sidaction et Solidarité Sida lancent un appel au gouvernement français à l’occasion de la conférence de presse du ministre de la Santé, M. Xavier Bertrand à Toronto. Les associations exigent du gouvernement, et en particulier de M. Philippe Douste-Blazy, qu’ils garantissent que l’initiative UNITAID soit en mesure d’acheter les médicaments anti-VIH les moins chers, et ainsi soigner le plus de malades possible. [la suite]

18 juillet 2006

UNITAID : Des médicaments génériques pour soigner plus de malades

Aujourd’hui et demain se déroulent au Palais des Congrès de Paris les Journées de la Coopération internationale et du Développement. Ce matin, à l’ouverture, des militants d’Act Up-Paris ont distribué des tracts et des stickers pour interpeller les participants sur la taxe sur les billets d’avion et UNITAID. Parmi eux, Philippe Douste-Blazy a accepté les documents que nous lui tendions en nous assurant (sur le ton de la confidence) qu’il était « pour les génériques ». Nous attendons de lui qu’il le dise publiquement et qu’il traduise cette affirmation en principes concrets pour le fonctionnement d’UNITAID. [la suite]

12 juin 2006

UNITAID, qu’est-ce que c’est ?

Act Up-Paris publie le dernier document produit par le Ministère des Affaires Etangères - en date du 1er juin 2006 - servant à présenter les grandes lignes de ce que la FIAM est censée être, et faire. [la suite]

1er juin 2006

Facilité Internationale d’Achat de Médicaments : une difficulté supplémentaire d’approvisionnement ?

Demain vendredi 2 juin, le Ministre des Affaires Etrangères Philippe Douste-Blazy se rend à New York pour présenter les avancées des travaux de la Facilité Internationale d’Achat de Médicaments (FIAM), initiative lancée par la France et censée recevoir le produit de la toute prochaine taxe sur les billets d’avion. [la suite]

1er septembre 2005

droit au séjour

expulsions : la france s’industrialise

Depuis novembre 2003, le ministère de l’Intérieur transmet aux préfectures un objectif chiffré d’expulsions. Pour 2004 elles devaient doubler le nombre d’expulsion de 2002. Cette année, ce nombre doit encore doubler. Afin d’atteindre ces objectifs, l’Etat met en œuvre un plan d’industrialisation des reconduites aux frontières. En voici quelques composantes. [la suite]

1er juin 2005

brèves de comptoirs ou débats d’éluEs ?

Le 12 avril 2005 s’est tenu à l’Assemblée nationale un débat sur l’adoption. L’occasion pour certainEs députéEs de nous rappeler leurs sincères convictions homophobes. Retranscription commentée. [la suite]

1er juin 2005

Edito

sida : cause toujours Cela fait 6 mois que le sida est « Grande cause nationale ». 6 mois pour rien. Rien. Qu’a fait le gouvernement pour améliorer le dispositif de lutte contre le sida, le dépistage, l’accès aux soins, aux droits ? Où sont les campagnes de prévention, d’information, de sensibilisation financées par l’Etat ? Que font les administrations en dehors de leur travail routinier ? Quels moyens supplémentaires leur ont été accordés pour lutter contre la pandémie ? Quand le gouvernement (...) [la suite]

Des photos sont disponibles

1er juin 2005

Hôpital la grave : chronique d’une fermeture annoncée

Début 2004, les syndicalistes de la CGT ont alerté Act Up-Toulouse sur le risque de fermeture de l’hôpital La Grave, suite aux restructurations des services et à la mise en place de la réforme Hôpital 2007. La mobilisation n’a cessé depuis. [la suite]

2 décembre 2004

Douste-Blazy déclare « Sida, honte planétaire » : la honte est pour la France

Aujourd’hui 1er décembre, journée mondiale de lutte contre le sida, Philippe Douste-Blazy a déclaré : « la France est le deuxième contributeur du Fonds mondial contre le sida. Les pays occidentaux ne font presque rien pour les pays du Sud. C’est une honte planétaire. » Or, c’est en réalité la France qui fait office de cancre planétaire en matière de financement de la lutte contre le sida. [la suite]

1er décembre 2004

Réforme du système de remboursement : perspectives.

Nous, les malades du sida, sommes fréquemment confrontéEs à l’arrivée de marqueurs sanguins nouveaux qui déterminent plus finement l’évolution de notre pathologie et ses complications. [la suite]

1er décembre 2004

Edito

La réélection de Georges W. Bush est une catastrophe qui consterne les activistes du monde entier. L’administration républicaine est l’ennemi acharné des séropositifVEs et des malades du sida. Les financements américains dédiés à la lutte contre la pandémie servent à mettre en place des programmes de « prévention » fondés sur l’abstinence et la fidélité, dont on connaît l’inefficacité en termes de contrôle de l’épidémie. En outre, l’Administration Bush est inféodée aux intérêts de l’industrie pharmaceutique, qui finance en grande partie ses campagnes : d’où la politique des Etats-Unis en matière de propriété intellectuelle, ou leur volonté de bloquer toute possibilité d’échanges ou de production locale de médicaments génériques. Cette volonté se manifeste au cours des négociations sur les accords internationaux (comme avant le sommet de Cancun, en septembre 2003) ou dans les pressions qu’ils exercent par le biais d’accords bilatéraux encore plus contraignants pour le droit des génériques. [la suite]

Des photos sont disponibles

1er décembre 2004

EtrangèrEs

Depuis décembre 2002, l’Aide médicale de l’État (AME) est la cible d’attaques répétées de la droite. Bientôt, le gouvernement prévoit de publier deux nouveaux décrets qui viendront parachever son travail de sape des droits fondamentaux. Depuis deux ans, nous ne cessons de dénoncer et de combattre cette application de la préférence nationale au système de santé. [la suite]

1er octobre 2004

L’UMP invente l’impôt maladie et restreint le 100 % Sécu.

Cet été, en catimini, les parlementaires ont discuté en urgence et adopté une loi réformant la Sécurité sociale - entendez la démantelant purement et simplement. [la suite]

octobre 2004

Edito

Chantage et illégitimité [la suite]

Des photos sont disponibles

16 juillet 2004

Philippe Douste-Blazy veut faire des économies sur nos vies

Aujourd’hui, jeudi 15 juillet en début d’après-midi, une vingtaine de militants d’Act Up-Paris ont zappé le Ministère de la Santé. Les activistes entendaient dénoncer les menaces que représente (notamment pour les séropositifVEs) le projet de réforme de l’assurance-maladie en terme d’accès aux soins, de prise en charge ou même de remise en cause du secret médical. [la suite]

Des photos sont disponibles

4 juin 2004

Philippe Douste-Blazy s’engage auprès d’Act Up-Paris à alerter sur la reprise du sida

Le 8 juin prochain aura lieu l’annonce officielle des chiffres de la déclaration obligatoire (DO) du vih/sida, outil de surveillance épidémiologique de l’infection. Le 26 mai dernier, suite à une proposition d’Act Up-Paris, le ministre de la santé nous annonçait qu’il saisirait cette occasion pour réaffirmer publiquement la réalité et les dangers de l’épidémie. [la suite]

2 juin 2004

Combien coûtent nos vies ?

Cet après-midi, des militants d’Act Up Paris ont interrompu le discours de Xavier Bertrand, Secrétaire National à l’assurance maladie, lors des « Auditions de l’UMP » consacrées à la réforme en présence de son ministre de tutelle, Philippe Douste-Blazy. [la suite]

juillet 1997

Mon spot est plus joli que le tien.

Le 28.11.94 : cocktail-conférence de presse sida. Simone Veil est là, avec son ministre délégué - Douste-Blazy. 20 mois de silence gouvernemental sur la prévention prennent fin. « J’ai souhaité réaffirmer le rôle de l’Etat dans la lutte contre le sida, en rappelant qu’elle constitue une priorité de santé publique ». Ca commence très mal : un spot où rien n’est ni visible ni dit et une page dans la presse quotidienne nationale où le scandaleux voisine l’invraisemblable. [la suite]

Les brèves liées au sujet

1er décembre 2005

Ah ha - Two maudite queens

Elles ont pris la parole, et ont su nous faire hurler... Philippe Douste-Blazy, ministre des Affaires étrangères, a tenu à « rassurer les étrangers et les citoyens européens » et déclaré que « la France n’est ni un pays dangereux, ni un pays raciste. » Christine Lagarde, ministre déléguée au Commerce (...) [la suite]

[ réalisé avec SPIP | À propos de ce site | fil RSS ]