réduction des risques sexuels

Les articles liés au sujet

4 juin 2015

97e Réunion Publique d’information

Rencontre avec les IST

JEUDI 04 JUIN 2015 DE 19H A 22H Ecole des Beaux Arts, amphithéâtre des Loges, 14 rue Bonaparte Paris 6e M° Saint Germain des Prés

Même si le déploiement du concept de santé sexuelle semble très en vogue actuellement, les préoccupations en matière de santé sexuelle n’ont pas commencé avec le sida mais bien avant. Dans les années 70, avec la syphilis, l’hépatite B était au premier rang des préoccupations des gays et a servi, bien avant le sida, à concrétiser les règles du safer sex qui se sont répandues dans les années 80 pour se protéger de la transmission du VIH. Ces règles ont permis la quasi disparition des Infections Sexuellement (...) [la suite]

7 décembre 2012

Colloque 2012

Femmes & VIH : Enjeux de préventions : toujours concernées ?

Prochain colloque du Collectif interassociatif Femmes & VIH - les 7 et 8 décembre 2012, au siège de Médecins du Monde, 62 rue Marcadet, Paris 18ème. [la suite]

1er juin 2011

Action 128

FierEs d’en mettre

Il y a trente ans, apparaissaient les premiers cas de sida. Premiers touchés, les gays ont connu des années lugubres à se dire que les cimetières ne seraient pas assez grands pour tous leurs amis et amants. Le “cancer gay”, comme il fut d’abord nommé, s’est ensuite répandu, tout en restant surreprésenté dans certaines communautés : gays, usagèrEs de drogues, trans, étrangerEs, travailleurSEs du sexe, détenuEs, notamment. Mais les gays font figure d’exception : les dernières données épidémiologiques en (...) [la suite]

24 juin 2010

REACTUP : le site web d’empowerment des gays

Act Up-Paris lance REACTUP, un nouveau site web d’information et de remobilisation des gays sur la prévention et la recherche préventive. [la suite]

1er février 2010

Prévention gay : méthode Ogino

Roselyne Bachelot-Narquin cherche à imposer une approche dite de "réduction des risques sexuels" chez les gays, alors même que cette question continue de diviser fortement le milieu associatif en France comme à l’étranger. [la suite]

14 décembre 2009

Intervention d’Act Up-Paris à la journée INPES du 14 décembre 2009

Notre contribution suite à la présentation du rapport commandé par la DGS sur les "nouvelles approches de prévention" et à l’inclusion plus qu’hâtive de la "réduction des risques sexuels" par la ministre de la Santé dans le plan national de lutte contre le sida pour 2010-2013. [la suite]

27 novembre 2009

sida : quelle prévention ?

Bachelot-Narquin empêche tout débat

Roselyne Bachelot-Narquin a annoncé le 27 novembre 2009 « les grandes orientations » du plan national de lutte contre le sida pour 2010-2013, auxquelles auraient contribué les associations. Act Up-Paris, qui participe depuis juin dernier à l’élaboration de ce plan, dénonce la communication du ministère de la santé, particulièrement sur les enjeux de la prévention. [la suite]

25 juin 2009

Act Up-Paris lance une campagne sur la prévention gay et adresse une lettre ouverte à l’INPES

Prévention du sida : pendant que l’INPES tergiverse, les pédés se contaminent.

Act Up-Paris affiche trois visuels rose fluo dans les établissements gais et dans les rues de la capitale pour remobiliser la communauté sur la prévention, interroger les stratégies dites de « réduction des risques sexuels » et interpeller les pouvoirs publics sur leur inaction en la matière. [la suite]

juin 2009

Le sida c’est maintenant, prévention c’est urgent

Dès sa création en 1989, Act Up-Paris a dénoncé, par la contestation et l’action, le sempiternel retard pris par la France en matière de prévention. Originellement issuEs de la communauté gay, et premierEs à avoir été touchéEs par l’épidémie, nous ne pouvons tolérer le peu de mobilisation des pouvoirs publics face au nombre de nouvelles contaminations qui ont lieu chaque année. [la suite]

22 avril 2009

Tribune

Du dogme au comptoir

Version originale de la tribune parue dans Libération du 22 avril 2009. [la suite]

avril 2009

Le bareback prosélyte fait son come back

En novembre 2008, Act Up-Paris a interpellé Aides sur l’organisation « d’ateliers bareback » dans ses locaux en demandant à l’association de clarifier sa position. Notre courrier aura pour le moins été efficace puisqu’il a forcé Aides à sortir de l’ambiguïté dans laquelle étaient organisés ces ateliers. Nous aurions donc pu nous satisfaire de cette clarification en comptant sur Aides pour que ces ateliers s’inscrivent dans une démarche de lutte contre le sida et de santé publique… [la suite]

avril 2009

Réduction des risques

Ecoutons les pourfendeurs du « dogme de la capote ». Ils prétendent s’adresser au pédé qui a abandonné la capote en lui envoyant un message préventif « individualisé », lequel tiendrait compte de ses pratiques. Qu’en est-il vraiment ? [la suite]

septembre 2008

conférence internationale de Mexico

Genève – Mexico : Le chemin parcouru par les Suisse

Réduction des risques de transmission sous ARV : l’avis des Suisses

A l’occassion de la session intitulée « HIV transmission under ART » a accueilli notamment le Dr. Bernard Hirschel et le Pr. Pietro Vernazza, nous avons dû, en tant qu’association de lutte contre le sida, recadrer très rapidement ce discours pour expliquer que de telles annonces, aussi réjouissantes soient-elles pour l’ensemble des séropositifVEs et leurs partenaires, se faisaient dans un cadre médical strict, où l’observance étaient de rigueur, et que, malgré tout, le risque de transmission n’était pas nul. [la suite]

31 juillet 2008

Transmission, contamination, prévention III

Part III, François Bourdillon

Le Docteur François Bourdillon, président de la Société Française de Santé Publique à la Pitié Salpêtrière mais aussi clinicien à l’hôpital Henri Mondor à Créteil, a abordé à partir de réflexions personnelles, que nous publions ici, les questions politiques liées à la construction et à la diffusion des messages de prévention. [la suite]

6 décembre 2007

Dossier Femmes

Sans parler de plaisir et de pratiques, on ne prévient rien

L’hétérosexualité, le couple, la confiance en l’autre, la fidélité ne protègent pas du sida. La classe sociale, la couleur de peau et la « bonne mine », non plus. Seul le préservatif protège du sida. Une femme qui a une sexualité, c’est déjà gênant. Une femme qui propose une capote, ça l’est d’autant plus qu’elle l’assume. [la suite]

novembre 2006

Toronto

Du rififi dans la prévention

La question des nouvelles techniques de prévention a été l’une des thématiques récurrentes de la conférence Toronto. De quoi parle-t-on quand on parle de nouvelles techniques de prévention et pour quoi faire ? [la suite]

30 octobre 2006

Conférence de Moscou

A l’Est c’est nouveau

Du 15 au 17 mai dernier s’est tenue à Moscou la première conférence régionale sur le sida en Europe de l’Est et Asie Centrale. Compte tenu des contacts que nous entretenons avec nos correspondants russes de FrontAids, nous y avons envoyé une délégation, curieux de voir ce qui avait permis une telle conférence après les constats de notre mission de l’an dernier qui ne laissaient pas même imaginer que cela fût possible. [la suite]

23 juin 2006

Dossier porno et sida

Droits des actrices et des acteurs

La protection de la santé est un droit élémentaire auquel peut prétendre toutE employéE et qui incombe à l’employeurSE, eu égard au Code du travail. Les tournages réalisés sans préservatifs font prendre des risques considérables aux actrices et aux acteurs en termes de transmission des IST, dont le VIH/sida. [la suite]

29 novembre 2005

Conférence internationale VIH et Santé gaie. Nouveaux concepts, nouvelles approches

Pour warning nous sommes à l’ère du post-sida

Paris - 28 et 29 novembre 2005

Lors de cette conférence organisé par l’association the warning, nous avons distribué ce tract. [la suite]

15 juin 2004

Dossier Prévention

Les séroconversions de la méthode RDR

Au cas où vous ne le sauriez pas encore, Aides ne fait plus de prévention, mais se lance dans la Réduction Des Risques. [la suite]

15 juin 2004

Dossier sexpôle

Couples et VIH

Table ronde

Depuis l’arrivée des traitements, on meurt moins du sida. L’allongement de la durée de vie s’accompagne maintenant d’expériences de vie en couple sur un long terme. [la suite]

23 septembre 2002

c’est officiel, Aides ne fait plus de la prévention mais de la réduction des risques

La lettre que nous avions envoyée à Christian Saout, président d’Aides, n’en finit plus de recevoir des réponses. Nous en avons d’abord reçu une par courrier. Nous avons ensuite appris que notre lettre avait été reproduite en fac simile dans le bulletin des volontaires d’Aides, accompagnée d’un édito assassin. [la suite]

15 août 2002

sexe : de la prévention, pas de la réduction des risques

Indépendamment d’un pourcentage qui l’accompagnerait (et qu’il est impossible de déterminer à l’heure actuelle) un risque reste un risque. Le risque d’être contaminé par le VIH est un risque vital. [la suite]

- English translation available sex : prevention, not risk reduction

23 juin 2002

charte de responsabilité

un mieux dans la prévention gay ?

En décembre 1999, Act Up-Paris dénonçait la charte de responsabilité qu’elle avait signée 4 ans plus tôt avec le SNEG, Aides et Sida Info Service. [la suite]

15 mai 2002

le Dépôt découvre la prévention

Après plusieurs alertes adressées à Act Up et au journal Têtu portant sur l’état déplorable de l’hygiène et de la prévention au Dépôt, la plus grande backroom de Paris, une réunion a été conjointement demandée auprès du SNEG et des responsables de l’établissement. [la suite]

29 novembre 2001

rapport de la mission santé/justice 2000

sida, VHC et prison

Depuis 10 ans, l’explosion des épidémies de VIH, VHC et VHB en prison contraint les responsables politiques à une prise en compte des questions de santé en milieu carcéral. L’urgence de la situation a ainsi entraîné la mise en place en 1994 d’une réforme dite « progressiste » du système de soins en prison (dont les effets concrets restent pourtant très insatisfaisants), la réalisation en 1997 d’une étude sur la prise en charge du VIH et de la toxicomanie en prison, et enfin récemment la production de ce nouveau rapport sur « sur la réduction des risques de transmission du VIH et des hépatites virales en milieu carcéral ». [la suite]

octobre 2000

Femmes hétérosexuelles : la confusion des risques

Depuis 1998, la question " femmes et VIH " émerge avec force dans les milieux de lutte contre le sida. En même temps, est apparue une notion curieuse, qui viendrait se substituer à celle de " prévention " quand il s’agit des femmes : celle de " réduction des risques sexuels ". [la suite]

18 mai 1998

Que cache la censure de Super 8 1/2 ?

Alors que No Skin Off My Ass de Bruce La Bruce a obtenu son visa de censure, Super 8 1/2, du même réalisateur, a été proposé au classement X. Déjà, l’année dernière, Hustler White, un autre film réalisé par Bruce La Bruce, avait subi le même sort. En effet, Madame la Ministre de la Culture avait à ce moment-là levé cette interdiction. Le film avait donc pu sortir en salle assorti d’un avertissement. Cette fois, la commission de contrôle s’est insurgée officiellement contre des images de pénétration (...) [la suite]

[ réalisé avec SPIP | À propos de ce site | fil RSS ]