Accueil du site > Traitements Recherche > victoire sur l’adéfovir

victoire sur l’adéfovir

publié le 16 mars 2002 dans Action 78

Cette année aura été l’occasion pour les associations de malades des Hépatites de mener avec succès un gros travail de lobby afin d’obtenir la mise à disposition rapide de l’adéfovir, un traitement pour l’hépatite B, et l’ouverture d’une ATU nominative qui a permis la prescription pour environ 250 patients en échappement thérapeutique. L’AFSSaPS serait, elle, en mesure de mettre en place une ATU de cohorte pour ce même traitement courant mars.

Alors qu’il n’y a pas en matière d’hépatite B de mise à jour des recommandations thérapeutiques depuis 1993, qu’il n’y a toujours ni mobilisation, ni coordination de la recherche scientifique, que le diagnostic de l’hépatite B reste une gageure pour la plupart des médecins, ce sont les associations de malades qui ont dû monter au créneau et bousculer les institutions.

Naturellement, ce sujet ne sera pas abordé lors de la Conférence de Consensus puisque celle-ci ne traite que de l’hépatite C. De la même façon qu’en matière de VIH, il aura fallu attendre 10 ans pour que les responsables politiques prennent en compte l’hépatite C, aujourd’hui au moment où vont être établies les recommandations pour la prise en charge de l’hépatite C, ces mêmes responsables préfèrent tenir à l’écart la question de l’hépatite B. Par ailleurs, la date de la prochaine Conférence de Consensus sur l’hépatite B n’a toujours pas été annoncée. En outre, les missions des agences de recherche (ANRS, INSERM, CNRS) n’ont toujours pas été étendues à l’hépatite B.

Traitements Recherche

Participez aux activités de la Commission <P ALIGN=CENTER>Traitements Recherche</p>

[ réalisé avec SPIP | À propos de ce site | fil RSS ]