ostéoporose

publié le 17 février 2002 dans Protocoles 22

Les cas d’ostéonécroses et d’ostéoporoses se multiplient chez les personnes séropositives sous traitement depuis plusieurs années.

Face à cette affection, il existe plusieurs traitements qui pourraient se montrer efficace. L’un de ces médicament est l’alendronate monosodique, mais il n’est pas encore remboursé pour les personnes séropositives. En effet, son autorisation de mise sur le marché est limité pour l’instant au traitement pendant la ménopause, donc reservée aux femmes. Afin de répondre aux demandes manifestées par les patients masculins atteints d’ostéoporose, le gouvernement a décidé d’autoriser la prise en charge par l’assurance maladie de cette spécialité dans le traitement de l’ostéoporose masculine avérée avec fracture. Cette prise en charge est soumise à des conditions spécifiques : il faut avoir un cas d’ostéoporose avérée avec au moins fracture, la première prescription doit être faite par un spécialiste (rhumatologue ou interniste) et il y a nécessité d’un bilan étiologique. Le renouvellement de la prescription est ensuite possible par tout médécin.

Traitements Recherche

Participez aux activités de la Commission <P ALIGN=CENTER>Traitements Recherche</p>

[ réalisé avec SPIP | À propos de ce site | fil RSS ]