Accueil du site > Droits Sociaux > complémentaire CMU : encore et (...)

complémentaire CMU : encore et encore...

publié le 12 octobre 2001 dans Action 76

Tous les bénéficiaires de l’Allocation Adulte Handicapé (AAH) ont appris cet été la bonne nouvelle : ils n’auront plus droit à une prise en charge gratuite du régime complémentaire de la Couverture Maladie Universelle (CMU). Pour qu’un forfait hospitalier ou des soins onéreux (dentaires ou optiques, par exemple) soient remboursés, il faudra désormais cotiser auprès de la Sécurité Sociale, d’une mutuelle ou d’un groupe privé d’assurance.

En effet, selon la loi et les décrets d’application de la CMU, le plafond de ressource du régime complémentaire est inférieur au montant de l’AAH. Jusqu’à présent, toutes les personnes concernées bénéficiaient d’un sursis, mais le gouvernement se trouve trop généreux et estime qu’avec 3 600 francs par mois tout un chacun peut dorénavant se payer un régime complémentaire.

A quelques mois d’échéances électorales, le gouvernement devra rendre compte de cette mesure qui constitue une régression des droits de plusieurs dizaines de milliers de personnes handicapées. D’ici là, vous pouvez réagir auprès de :
- la CNAM (Caisse Nationale d’Assurance Maladie), Docteur Jouannet, 16 rue d’Ourcq, 75019 Paris ;
- Elisabeth Guigou, Ministère de l’Emploi et de la Solidarité, 127 rue de Grenelle, 75007 Paris.

Enfin, renseignez-vous auprès de vos collectivités locales (Conseil Général, Mairie) pour savoir si elles n’ont pas mis en place un dispositif spécifique permettant l’accès gratuit au régime complémentaire de la CMU.

Droits Sociaux

Participez aux activités de la Commission <P ALIGN=CENTER>Droits Sociaux</p>

[ réalisé avec SPIP | À propos de ce site | fil RSS ]