Accueil du site > Prévention > La France n’a plus de politique de (...)

La France n’a plus de politique de lutte contre le sida

publié le 31 mai 2009 dans Action 117

La lutte contre le sida fait partie des cents objectifs prioritaires de santé publique en France votés par le parlements. Elle fait ainsi l’objet de la rédaction d’un programme national. Le précédent programme est arrivé à échéance en 2007. Son évaluation est nécessaire à la définition du nouveau programme qui doit définir la politique de lutte contre le sida dans notre pays pour les prochaines années. Elle n’a à ce jour toujours pas été menée de manière satisfaisante. Entamé il y a plus d’un an, le travail est tellement dans les choux aujourd’hui qu’on peut le dire clairement : en 2009 la France ne dispose plus de politique de lutte contre le sida. C’est sur la prévention que cette lacune se fait le plus sentir. Alors même que l’épidémie s’étend chez les gays et que les réponses mises en œuvre sont largement insuffisantes et désordonnées, le ministère tente de se réfugier derrière l’absence de consensus sur les politiques à mener. Pourtant la rédaction d’un programme national avec une bonne méthodologie de projet, à l’instar de ce qui peut être fait dans d’autres pays, aurait dû permettre d’organiser une concertation large entre tous les acteurs et de définir clairement des priorités. C’est aujourd’hui devenu un problème institutionnel. Où est la DGS dans ce débat ? N’est-ce pas aux pouvoirs publics d’animer le débat sur la prévention et de l’arbitrer en tenant compte des besoins des personnes concernées ?

[ réalisé avec SPIP | À propos de ce site | fil RSS ]