Accueil du site > Prévention > Le sida fait des ravages chez les (...)

Le sida fait des ravages chez les jeunes

publié le mars 2007 dans Action 106

Nous, adolescentEs et jeunes adultes des années 2000, avons toujours vécu avec le sida. Notre génération, lassée par les messages de prévention, convaincue que le sida n’arrive qu’aux autres, se laisse aller à penser que seulEs les trentenaires sont concernéEs.

Le sida fait des ravages : en France, les jeunes entre 15 et 24 ans constituent encore 12 % des découvertes de séropositivité au VIH notifiées. Et la proportion de contaminations récentes (moins de 6 mois avant le diagnostic) est plus élevée chez les 15-24 ans (40 %) que chez les 25 ans et plus (31 %). (données InVS du 30 juin 2004).

En parallèle, une nouvelle génération de séropositifVEs, auxquelLEs le virus a été transmis par les parents, arrive à l’âge de la sexualité, sans armes, en France, pour affronter celles et ceux qui pensent que le sida, c’est pour les autres.

L’homophobie est toujours aussi présente : en France, le taux de suicide des jeunes LGBT (lesbiennes, gays, bi et trans) est six à douze fois plus élevé que celui des jeunes hétéros.

On pourrait multiplier les constats et les chiffres alarmants. Est-ce nécessaire ? La jeunesse ne serait-elle plus l’avenir de la France, mais celui de l’épidémie ?

Désormais, c’est à notre génération, séroneg ou séropo, inconsciente, blasée, rejetée et silencieuse, qu’il faut désormais s’adresser.

[ réalisé avec SPIP | À propos de ce site | fil RSS ]