Accueil du site > International > La Thaïlande contre Big Pharma et (...)

La Thaïlande contre Big Pharma et ... l’OMS

publié le 20 février 2007 dans Action 105

Un demi-million de Thaïlandais vivent avec le VIH/sida et 108 000 d’entre eux bénéficient du programme national de traitement. Mais 20 000 malades ont développé des résistances et nécessitent de nouveaux médicaments. Le 30 janvier, le ministre Thaïlandais de la Santé octroyait une licence obligatoire sur le Kalétra® (comme il l’a déjà fait avec le Sustiva®). La Thaïlande entend se fournir en version générique auprès de plusieurs fabricants indiens (les firmes Ranbaxy et Hetero), et surtout produire directement cette nouvelle molécule via le laboratoire public GPO, espérant ainsi diviser par deux le prix du médicament.

Si la décision thaïlandaise a été saluée par les activistes et les malades du sida, et, comme on pouvait s’y attendre, sévèrement critiquée par les lobbies pharmaceutiques, plus surprenante est la prise de position de Mme Margaret Chan. En effet, la nouvelle directrice de l’Organisation mondiale de la santé a critiqué l’initiative, défendant l’industrie pharmaceutique qui selon elle « fait partie de la solution à la question d’un meilleur accès aux médicaments » et demandé que le gouvernement engage des « négociations », toute une éducation à refaire…

International

Participez aux activités de la Commission <P ALIGN=CENTER>International</p>

  • La commission International se réunit tous les lundis à 19H00. Rejoignez-nous !

    [la suite]

[ réalisé avec SPIP | À propos de ce site | fil RSS ]