Accueil du site > International > Kenya : les ONG avancent, le gouvernemen

Kenya : les ONG avancent, le gouvernement traîne

publié le 23 novembre 2001 dans Action 77

Mission for Essential Drugs (Meds) espère fournir aux hôpitaux des médicaments antirétroviraux à des prix abordables pour les 2,2 millions de malades du sida kenyans.

Meds et Action-Aids Kenya ont organisé un atelier pour les médecins travaillant en zone rurale sur la gestion des infections par le VIH/sida et des maladies opportunistes. Les deux organisations prévoient d’étendre cet atelier aux autres régions du pays. Pour le Dr Chris Ouma d’Action-Aids, le but est d’améliorer la qualité de vie des personnes vivants avec le VIH/sida, en accroissant l’accès à l’information et aux médicaments. Une fois la formation terminée, Meds achètera et fournira les médicaments antirétroviraux ainsi que les traitements concernant les maladies opportunistes à tous les hôpitaux dont les médecins ont suivi l’atelier de formation.

Une thérapie antirétrovirale coûtera désormais 6 000 sh par mois dans ces hôpitaux contre 70 000 actuellement. Cependant, les associations de lutte contre le sida attendent toujours, plus de quatre mois après l’adoption parlementaire de la loi sur les génériques et près de 80 000 morts du sida dans le pays, que le gouvernement mette en place le décret d’application qui permettra le recours à ces médicaments.

International

Participez aux activités de la Commission <P ALIGN=CENTER>International</p>

  • La commission International se réunit tous les lundis à 19H00. Rejoignez-nous !

    [la suite]

[ réalisé avec SPIP | À propos de ce site | fil RSS ]