Accueil du site > Femmes > Femmes et lopinavir

Femmes et lopinavir

publié le 20 octobre 2002 dans Protocoles 25

Lors de la 14ème Conférence sur le sida à Barcelone le laboratoire Abbott a présenté une analyse sexuée de l’étude M98-863 (présentée dans protocoles 11) comparant le nelfinavir (Viracept®) au lopinavir (Kalétra®). 653 patients naïfs de traitements ont reçu un inhibiteur de protéase (Kaletra® deux fois par jour ou Viracept® trois fois par jour), plus d4T et 3TC. L’efficacité virale et la tolérance semble être les mêmes pour les femmes et les hommes. Des différences ont été notées dans le taux d’effets secondaires ressentis.

Les femmes de l’étude (66 versus 260) avaient un poids inférieur à celui des hommes (68 kg versus 75 kg). La plupart étaient noires (50 % versus 18 %) et avaient 41 ans en moyenne. Les réponses en terme de charge virale et de CD4 sont similaires entre femmes et hommes. On a également noté peu de différence quant aux nombre d’arrêts (26 % de femmes contre 21 % d’hommes), mais 8 % des femmes ont cessé l’étude en raison d’événements liés au traitement contre 3 % des hommes. Les femmes ont rapporté plus de nausées sévères (14 % versus 6 %) et de troubles digestifs (8 % contre 2 %). Des diarrhées ont été déclarées par 15 % des participants, femmes comme hommes. D’après les investigateurs, la différence de poids n’explique pas ces différences.

Femmes

Participez aux activités de la Commission <P ALIGN=CENTER>Femmes</p>

[ réalisé avec SPIP | À propos de ce site | fil RSS ]