Accueil du site > Traitements Recherche > RéPI co-infection VIH-Hépatite

RéPI co-infection VIH-Hépatite

publié le 20 octobre 2002 dans Protocoles 25

Le compte rendu de la RéPI sur “ la coinfection et la qualité de vie ” est maintenant disponible sur simple demande et moyennant les frais de port, si cela vous est possible. Tout d’abord, le Dr Beni-Sadr a détaillé les résultats préliminaires en matière d’effets secondaires de l’enquête RIBAVIC, le plus grand essai mondial (400 patients) sur la coinfection. Michel Bonjour, président de SOS-Hépatite Franche-Comté, nous a rappelé l’importance et l’efficacité de la formation des malades pour faire face à des traitements lourds, et les différentes initiatives historiques en la matière. Le Dr Chossegros a conclu par un débat avec la salle et les intervenants, sur l’état actuellement dramatique des possibilités d’accueil et de prise en charge dans les services hospitaliers d’hépatologie, la plupart étant déjà arrivés à saturation.

Les besoins des malades sont cruciaux vu la lourdeur des effets secondaires. Les programmes d’accompagnement des malades ont fait leurs preuves, mais aujourd’hui encore l’hôpital et les médecins n’ont apparemment pas les moyens nécessaires pour faire face à l’épidémie d’hépatite C.

Act Up-Paris, à l’occasion des Rencontres nationales des acteurs de santé, “ Dépistage et prise en charge globale des personnes atteintes d’hépatite C ”, le 10 octobre 2002 à la Cité des sciences, ne manquera pas de questionner le Ministre de la santé sur les stratégies qu’il compte mettre en place pour dépasser les 30 pages de ce constat effroyable en matière de coinfection VIH-Hépatites.

Traitements Recherche

Participez aux activités de la Commission <P ALIGN=CENTER>Traitements Recherche</p>

[ réalisé avec SPIP | À propos de ce site | fil RSS ]